Donnez votre avis

Recommandez ce produit

 / 
Offrir cet ebook

[eBook]  DICTIONNAIRE AMOUREUX ; dictionnaire amoureux de Paris

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Ni guide touristique, ni précis d'histoire parisienne, ni recueil de bonnes adresses, ce livre est l'herbier subjectif d'un Paris qui n'appartient qu'à l'auteur. Au fil de la grande Histoire, s'entremêlent ici un chapelet d'anecdotes et mille petits souvenirs intimes. "Depuis Accordéon jusqu'à Zucca, on s'enfonce dans les catacombes ; on fait la nuance entre café, brasserie et cabaret ; on va avec Truffaut au Gaumont Palace ; on marche sur les traces d'Hardellet ou de Marcel Aymé ; on guette les derniers vestiges de la campagne sous le bitume ; on fait la tournée des églises et des grandes tables ; on flâne au Palais Royal ou sur la ligne de Petite Ceinture ; on contemple l'Apocalypse et les grandes décapitations ; on s'indigne de tant de vandalisme mais l'on s'enjôle de tant de merveilles cachées ; on retrouve la trace des enceintes successives et du parcours de la Bièvre ; on va parfois au cinéma, au zoo, et souvent à l'opéra ; on se méfie des lieux consacrés ; on prend le métro, le bus, mais pas la trottinette ; on s'abrite dans les passages ; on découvre des perspectives ; on va se faire mousser à la piscine ; on comprend qu'on a souvent échappé au pire ; et puis on lit. Beaucoup ! Mon Paris n'est pas le vôtre. Il est le mien, avec ses petitesses et ses grandeurs, ses beautés et ses faiblesses, son mauvais gout et ses lubies, son amateurisme et ses engouements." N. d'E.-d'O.


Biographie

Nicolas d' Estienne D'Orves - Nicolas d'Estienne d'Orves, né en 1974, a collaboré pendant cinq ans au Figaro Littéraire et à Madame Figaro. Il a également travaillé sur France Musique. Il est aujourd'hui critique musical au Figaro et à Classica, et chroniqueur au Figaroscope. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont "Le Sourire des enfants morts" (Les Belles lettres, 2001), "Othon ou l'Aurore impossible" (Les Belles lettres, Prix Roger Nimier 2002), "Jacques Offenbach" (Actes Sud, 2010), "Fin de Race" (Flammarion - Prix Jacques Bergier 2002), "Les Orphelins du mal" (XO, 2007), ou encore "Je pars à l'entracte" (NiL éditions, 2011).

empty