la magie des superstitions
Offrir cet ebook
 / 

la magie des superstitions

À propos

D'où vient qu'aucune loge de comédien ne porte le n° 13 ? Pourquoi les clubs de football ont-ils presque tous une mascotte ? Pour quelle raison les marins portugais et vietnamiens peignent-ils de gros yeux sur la proue de leurs barques ? Comment expliquer qu'à Mardi gras il soit conseillé de faire sauter une crêpe en tenant une pièce d'or ? À toutes ces questions, une seule réponse : ces coutumes qui relèvent de la superstition ont la réputation de porter bonheur. Dans cet ouvrage passionnant et érudit, par-delà les anecdotes l'auteur nous ouvre l'accès à l'inconscient des sociétés. En effet, il est souvent impossible de déterminer l'origine des superstitions : elles naissent parfois du détournement de sens d'un simple fait ; elles ne connaissent pas de limites, pas de frontières ; elles s'imposent ou s'estompent selon les circonstances. Dans la plupart des cas elles relèvent de la tradition orale. Et surtout, elles naissent du besoin de se protéger dans un contexte social aliénant, en observant la nature environnante, en y découvrant des signes et en se créant des croyances adaptées sur mesure... pour venir étayer son mal de vivre.

Rayons : Religion & Esotérisme > Esotérisme > Occultisme > Art divinatoire

  • EAN

    9782402054713

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Poids

    686 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    FeniXX 2

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bernard Baudouin

  • Naissance : 1-1-1952
  • Age : 69 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en 1952, Bernard Baudouin, spécialiste des mouvements de pensée et des religions, est l'auteur, aux Presses du Châtelet, de "Oui, nous sommes bouddhistes", "Préceptes de vie du dalaï-lama" (2001), "Préceptes de vie des prix Nobel" (2003). On lui doit de nombreux livres sur les grands courants spirituels et les croyances, dont La Bibliothèque ésotérique idéale, "Le livre de l'étrange" (de Vecchi, 2009, 2013).

empty