Boncenne Colombe

  • Vue mer

    Boncenne Colombe

    • Zoe
    • 2 Septembre 2020

    Vue Mer décrit la comédie humaine quotidienne de nos journées de bureau. Comme dans une famille, le rôle de chacun est attribué une fois pour toutes : Françoise la gentille secrétaire, Bart le tire-auflanc, Guy le contestataire, Charlotte la bosseuse, Rita la jeune-et-jolie assistante... Et Stefan le patron, paternel manipulateur, cynique émouvant.
    Vue Mer est une satire sur ce qui se joue chaque jour au bureau. On s'y retrouve tous, qu'il s'agisse de nos stratégies pour gérer nos mails, des rapports de force, du confinement, de la solitude. Terriblement lucide, Colombe Boncenne est aussi d'une grande drôlerie grâce à une écriture agile et légère : elle dit des choses importantes sans en avoir l'air.

  • C'est à la maison de la presse de Crux-la-Ville, au fond d'un vieux carton, que Constantin Caillaud découvre Neige noire, un titre inédit d'Émilien Petit dont il croit pourtant avoir tout lu. Sa trouvaille est d'autant plus précieuse qu'elle lui donnera l'occasion rêvée de recontacter Hélène, sa maîtresse évanescente qui lui a fait comprendre et aimer l'oeuvre de Petit.
    Mais, au moment de la retrouver pour lui confier le livre-sésame, il ne parvient plus à mettre la main dessus. Il cherche innocemment sur la toile : aucune trace de Neige noire. Il s'adresse à l'éditeur : ce titre n'est pas au catalogue. Il écrit alors à l'auteur et à ses amis écrivains : tour à tour Jean-Philippe Toussaint, Olivier Rolin, Antoine Volodine, Patrick Kéchichian ou encore Edouard Launet - participation excep- tionnelle de ces grandes figures du monde littéraire !
    - s'émeuvent de la supercherie. Mais quelle super- cherie ? Constantin n'entendait tromper personne et pourtant le point final de cette épopée pourrait bien laisser penser que le lecteur s'est fait manipuler.

empty