François Mathieu

  • sont les domaines des Sciences et de la Technologie où l'on a recours aux lois de la Cristallographie, et par conséquent nombreux sont les scientifiques qui parlent de Cristallographie et l'utilisent pour la résolution de leurs problèmes : le minéralogiste identifiera des cristaux par des méthodes optiques et goniométriques, le métallurgiste contrôlera une solution solide ou étudiera des textures ou des contraintes dans des métaux ou alliages, le microscopiste utilisera les propriétés de diffraction des électrons, le cristallochimiste identifiera les phases synthétisées ou déterminera la structure de composés à l'état solide. On voit alors que les préoccupations et motivations des uns et des autres sont différentes et on constate sur le terrain qu'il y a plusieurs approches de la Cristallographie.
    /> Rappelons que la Cristallographie, et notamment la Cristallographie géométrique, est une discipline clé en Sciences des Matériaux puisqu'elle conditionne l'étude et les connaissances aussi bien en Chimie structurale de l'Etat solide qu'en Radiocristallographie, et par conséquent son enseignement est essentiel. Par Cristallographie on entend bien sûr Science des cristaux, et c'est bien ce que, historiquement, elle était, et la Cristallographie moderne en est l'héritière. Pour rendre compte de ce qu'est devenue la Cristallographie et décrire son aspect géométrique et formel, nous partirons de ces origines pour dégager le formalisme indispensable à tout étudiant et tout jeune chercheur quel que soit son domaine d'investigation dans lequel il utilise la Cristallographie, et ses lois. Car la Cristallographie est devenue essentiellement un outil pour d'autres disciplines.
    L'ouvrage se veut à deux lectures : une première pour appréhender la Cristallographie d'un point de vue descriptif, et une seconde pour un développement mathématique.

    Sur commande
  • Première biographie en français des frères Grimm, auteurs de célèbres contes.

    Sur commande
  • Sur commande
  • De lui un pasteur, interpréta ce choix comme un signe de démence. En 1946, Hermann Hesse sera prix Nobel de littérature. L?écrivain, le poète, a fait de l?opiniâtreté nécessaire à la réalisation de son aspiration, sa philosophie. Les héros de son oeuvre, Peter Camenzind, Knulp, Demian, Siddhartha, Harry Haller (le « Loup des steppes »), le Joseph Knecht du Jeu des perles de verre, tous portent ce même message : dresse-toi contre toi-même, libère-toi des contraintes ennemies de la vie, ose sans cesse la rupture, le renouveau.
    En résumé : « Sois toi-même ! » François Mathieu raconte l?enfance de l?écrivain en pays souabe, les crises et les embûches de l?adolescence, ses engagements courageux dans l?histoire allemande et européenne. Il revient sur la subtilité de sa pensée marquée par les enseignements de Nietzsche et des philosophies extrême-orientales, narre sa longue et définitive retraite dans un village du Tessin suisse.
    Puisant dans les écrits de Hesse, François Mathieu part à la rencontre de l?auteur et de son ?uvre universelle, ancrée dans les profondeurs de l?âme humaine et l?amour de la nature. Cette biographie exhaustive ? qui s?appuie sur vingt volumes des ?'uvres complètes, quatre de la Correspondance, dont une large partie inédite en français, et de nombreux ouvrages de souvenirs familiaux, de témoignages d?amis ? relate une vie consacrée aux valeurs humanistes et à la création artistique, littéraire et picturale.

  • ... Un homme ceint d'une écharpe tricolore s'avance : « J'ai le coeur trop plein de joie pour prononcer un discours. Permettez-moi seulement de glorifier le peuple de Paris pour le grand exemple qu'il vient de donner au monde. » Un autre homme prend vite sa place, qui lit la liste des élus. Des musiques jouent la Marseillaise. Le canon tonne. Le chant redouble, repris par la foule. Une immense clameur s'élève : « Vive la Commune ! ». Partout les cuivres lancent leurs notes brillantes, les tambours battent. Des gens s'embrassent d'autres dansent. Quelle journée !...

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • ... Un homme ceint d'une écharpe tricolore s'avance : « J'ai le coeur trop plein de joie pour prononcer un discours. Permettez-moi seulement de glorifier le peuple de Paris pour le grand exemple qu'il vient de donner au monde. » Un autre homme prend vite sa place, qui lit la liste des élus. Des musiques jouent la Marseillaise. Le canon tonne. Le chant redouble, repris par la foule. Une immense clameur s'élève : « Vive la Commune ! ». Partout les cuivres lancent leurs notes brillantes, les tambours battent. Des gens s'embrassent d'autres dansent. Quelle journée !...

  • Les cloches d'église ont eu à toutes les époques une signification culturelle qui débordait leur stricte utilisation pour le culte. C'est en passant par l'histoire, l'identité et la création artistique qu'elles résonnent dans la culture du Québec.
    Il est vrai que l'Église a fait des cloches ses messagères et qu'ainsi, dans chaque ville et village, elles rythmaient la vie des paroissiens, de leur naissance à leur mort. Mais, au-delà de leurs valeurs religieuses, des réappropriations variées ont eu lieu au fil du temps et nous montrent désormais les cloches sous des traits fascinants et méconnus. N'est-ce pas une cloche d'église qui, en 1837, en Montérégie, a appelé à la désobéissance civile, engageant une lutte historique pour la liberté, en dépit du clergé qui en avait la garde ?
    Prenant appui sur la campanologie européenne, cet ouvrage rappelle l'importance de plusieurs cloches québécoises et démontre le potentiel expressif et symbolique de ces biens d'église qui font partie du patrimoine matériel québécois.


    François Mathieu est artiste en arts visuels. Il détient un baccalauréat spécialisé en philosophie et un second en arts plastiques, tous deux obtenus à l'Université Laval. C'est par une maîtrise en études québécoises à l'Université du Québec à Trois-Rivières qu'il a donné un caractère scientifique à son étude des cloches. Il vit et travaille à Saint-Sylvestre de Lotbinière.

  • Les douze poètes réunis dans ce recueil sont nés entre 1898 et 1924. Tous ont écrit dans un contexte historique tragique, celui de l'extermination des juifs d'Europe, qu'ils ont vécue à Czernovitz, austro-hongroise jusqu'à la première guerre mondiale, puis tour à tour roumaine, soviétique, allemande. Sans former une école, ils ont constitué dans l'histoire littéraire européenne un ensemble unique que l'introduction et la traduction de François Mathieu permettent de découvrir. Rose Auslünder, Klara Blum, Paul Celan, David Goldfeld, Alfred Gong, Alfred Kittner, Alfred Margul-Sperber, Selma Meerbaum-Eisinger, Moses Rosenkranz, Ilana Shmueli, Immanuel Weissglas, Manfred Winkler.

  • En faisant l'acquisition du Moulin de Villeneuve en 1951, Aragon veut donner à Elsa Triolet, l'« éternelle errante », un point d'ancrage. Après des années passées de lieu en lieu, notamment pendant la guerre, tous deux éprouvent le besoin d'un refuge où se poser. Ils en façonneront le moindre recoin. Elsa, qui a étudié l'architecture intérieure, dessine des plans, projette la décoration intérieure des pièces, aménage le parc. Aujourd'hui encore, chaque objet évoque ces illustres occupants. Lieu propice à la création littéraire, le Moulin verra aussi passer leurs amis dont Pablo Picasso, Claude Chabrol, Edmonde-Charles Roux, François Nourissier, Pierre Daix, Pierre et Colette Seghers et d'autres. À sa mort en 1970, Elsa sera enterrée, comme elle en avait exprimé le voeu, au pied des « deux hêtres gigantesques ». Louis partagera la même sépulture douze ans plus tard. À travers notamment les écrits de ce couple mythique de la littérature et la correspondance d'Elsa et de sa soeur Lili Brik, l'auteur retrace le lien fort qu'Elsa et Aragon entretinrent avec le Moulin.

    Sur commande
  • En quoi consiste exactement le bouddhismeoe Pourquoi fait-il aujourd'hui tant d'adeptes en Occident ? Comment expliquer le succès d'une forme de sagesse à la fois si ancienne et si nouvelle ? Pour répondre à ces questions, voici un livre issu de circonstances tout à fait exceptionnelles dans l'histoire des hommes et des idées. Né en 1946, Matthieu Ricard, docteur en biologie, s'installe définitivement en Asie et devient moine tibétain auprès de son maître le Dalaï-Lama. Tout semble désormais l'opposer intellectuellement à son père, Jean-François Revel, philosophe agnostique déclaré. Mais les deux hommes n'ont jamais cessé de se voir et, en 1996, dans la solitude du Népal, ils décident de confronter leurs interrogations et leurs curiosités réciproques au cours d'entretiens spontanés d'une lumineuse intelligence.

  • Les chiffres parlent pour lui : 350 millions d'ouvrages vendus depuis la publication de son premier roman en 1974, un corpus d'une cinquantaine de romans et deux cents nouvelles...
    Stephen King , c'est aussi plus de 80 transpositions de ses écrits sur grand et petit écrans à travers le monde, ce qui fait de lui l'auteur vivant le plus adapté.
    Son empreinte sur la pop culture, immense, indélébile, se manifeste à travers de multiples oeuvres marquantes, du Carrie de Brian de Palma à la première saison de Mr Mercedes en passant par les chemins détournés du Shining de Stanley Kubrick. Ses excroissances télévisuelles ( Les Vampires de Salem , « Il » est revenu... ) ont traumatisé plusieurs générations.
    Les projections de ses tropes sous toutes leurs formes ont balisé notre façon d'appréhender le fantastique, l'horreur... comme le cinéma d'exploitation dans son ensemble, de la série B à la série Z.
    Pour écrire ce guide exhaustif, les deux auteurs ne se sont rien épargnés : les 4413 pages du cycle de la Tour Sombre , les 5 saisons de la série Haven , les 10 films de la saga des Enfants du Maïs , et même les 19 heures du soap opera indien vaguement inspiré de Ça .
    Qu'ils aiment ses livres, ses films, ou les deux, les fans de Stephen King trouveront dans ces pages la totalité des adaptations des romans de Stephen King , décortiquées et mises en rapport avec l'oeuvre originale.

    UN MUST HAVE POUR TOUS LES FANS DU KING.

  • Comment devient-on écrivain ? Le croirez-vous mais tout est là, à portée de main, devant vous, exposé dans les pages de ce livre à votre attention.
    Plongez dans le quotidien d'un créateur, véritable pétrisseur de matière littéraire, capable de donner vie à une oeuvre à la fois singulière et universelle. Dans un portrait sans fard ni concession, s'approchant au plus près des préoccupations du métier, Kierzkowski et Ephrem dévoilent ici pour la première fois dans toute sa complexité la réalité du travail d'auteur. Déjà unanimement considéré par la critique parisienne comme un ouvrage de référence, En route pour le Goncourt est au futur écrivain ce que fut autrefois le J'attends un enfant de Laurence Pernoud aux futurs parents ; le Guide du Routard de l'Ardèche aux vacanciers ayant réservé au camping de Vals-les-Bains la première quinzaine d'août ; ou encore Maman, j'arrive à dessiner avec les pieds et la bouche aux jeunes accidentés de la route.

  • Malgré des avancées significatives durant le 20e siècle, le combat féministe reste toujours d'actualité. D'Olympe de Gouges à Virginie Despentes en passant par Simone de Beauvoir ou Angela Davis, cette bande dessinée retrace, à travers des événements et des slogans marquants, les grandes étapes de ce mouvement et en explicite les concepts-clés, comme le genre, la domination masculine, le « slut-shaming » ou encore l'intersectionnalité. En 1948, dans la foulée de la guerre et de la découverte de la Shoah, un comité de rédaction exceptionnel dirigé par Eleanor Roosevelt et René Cassin tentait de rédiger la toute première déclaration des droits de l'homme à vocation universelle. Cet évènement s'avérera être une confrontation constante entre plusieurs visions du monde : Orientaux et Occidentaux, Américains et Européens, Nord et Sud... Cette bande dessinée revient sur l'histoire de cette équipe qui a couché sur papier un rêve commun : un monde dans lequel l'homme ne serait plus une proie pour l'homme.

    Sur commande
  • Entre le XVIe et le XIXe siècles émerge et s'affirme un pouvoir formidable, que nous connaissons sous le nom d'administration. Il se développe notamment dans le contexte des empires européens des époques moderne et contemporaine : le sens du mot administrer évolue alors que s'impose la nécessité de gouverner des espaces multiples et hétérogènes, proches et lointains. Ce livre propose de remonter aux sources puis de suivre la trace de cette raison administrative et de son affirmation au cours d'une chronologie habituellement associée à l'histoire de l'État, ici au second plan. Historiens et historiens du droit s'emparent du sujet à partir de l'étude de cas concrets, inscrits dans des contextes chronologiques et spatiaux différents, ainsi que dans des cultures politiques et juridiques fortement diversifiées. Ils tentent de saisir des logiques administratives à bonne distance des téléologies traditionnelles, depuis l'analyse des institutions étatiques et des dynamiques centres-périphéries, vers les redéfinitions de la potestas et l'exercice du commandement à l'échelle locale.
    L'ouvrage est en coédition avec la Casa de Velazquez.

  • Située à Porto Cervo, haut lieu de villégiature pour les plus grosses fortunes du monde et petit village de charme au nord de la Sardaigne, la villa La Grintosa révèle les atouts du paysage sarde environnant et épouse les mille reflets azuréens de la côte d'Émeraude. Au pied de la villa, un agréable sentier à l'allure romantique conduit à une plage de sable fin et à une crique sauvage, porte d'entrée sur la mer Méditerranée. Tout en azulejos et en matières brutes, la villa s'habille de camaïeux de bleu, de vert et de gris, variations du ciel, de la mer et des rochers. Véritable promenade architecturale, en harmonie avec la nature, La Grintosa est une invitation à vivre à l'heure sarde.

  • Nouvelles compétences, nouveaux rôles, nouvelles obligations : près de 40 ans après l'acte I de la Décentralisation promettant l'adoption du statut de l'élu local, un état des lieux s'impose quant à la place de l'élu dans la République et les territoires.

    Nouvelles compétences d'abord, les lois décentralisatrices ont multiplié les transferts de compétences au profit des collectivités territoriales conduisant à faire peser sur les élus de lourdes responsabilités tout en accentuant la complexité de leur charge. Nouveaux rôles ensuite dans la mesure où, à cette multiplication des fonctions, s'est ajoutée la modification de la figure de l'élu local, allant du notable au technocrate en passant par le professionnel, le négociateur, le conseiller. Les risques liés à l'exercice d'un mandat local, toujours plus nombreux, exigent qu'on envisage sérieusement la protection juridique des élus des collectivités territoriales. Nouvelles obligations enfin, car, plus que jamais, les élus locaux doivent rendre compte de leurs actions, un effort de transparence et de déontologie étant exigé d'eux depuis quelques années, notamment quant à l'usage des moyens matériels et financiers mis à leur disposition.

    Les contributions rassemblées dans cet ouvrage interrogent ainsi le métier d'élu local d'aujourd'hui. Il s'agit d'un thème en perpétuelle évolution comme l'attestent les nombreux textes adoptés ces dernières années en la matière (loi du 27 décembre 2019 relative à l'engagement dans la vie locale et à la proximité de l'action publique ; loi du 31 mars 2015 visant à faciliter pour les élus locaux l'exercice de leur mandat ; loi organique du 14 février 2014 interdisant le cumul de fonctions exécutives locales avec le mandat de député ou de sénateur ; loi du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique). Ainsi, cet ouvrage ne manquera pas d'intéresser aussi bien les chercheurs et les étudiants que les élus, de même que les agents publics ou les citoyens, désireux d'apprendre ou d'approfondir leurs connaissances des mécanismes politiques et juridiques de la vie locale.

    Actes du colloque du 6 mars 2020 organisé à Boulogne-sur-Mer.

  • Des pavés de Paris-Roubaix au Poggio de Milan-San Remo, des monts du Tour de Flandres aux cols du Tour de Lombardie, les classiques ont écrit une part majeure de l'histoire du cyclisme. Elles ont révélé les plus grands, de Coppi à Merckx, d'Hinault à Cancellara !

    Monuments du cyclisme souhaite ici célébrer le patrimoine des courses classiques. Cet ouvrage est à la fois un guide et un beau livre qui donnera envie à tous les amoureux du vélo de s'aventurer sur ces parcours historiques afin de vivre une expérience mythique.

    Des milliers de km parcourus pour vous offrir un tracé et un descriptif technique précis, des portraits d'anciens coureurs et des interviews. Une production photo inédite par un photographe renommé et une équipe de journalistes cyclistes confirmés !

  • Le vélo a deux cents ans et il est toujours aussi populaire ! Photographe de rue, Mathieu Do Duc nous montre qu'il séduit adultes et enfants, hommes et femmes, villes et villages, dans de nombreux pays du monde. Le photographe rapporte de ses voyages une preuve de plus de l'attachement à la bicyclette.
    Ce coffret est la réalisation de douze cartes photographiques en bichromie accompagnées d'un texte d'auteur. L'esthétisme et la qualité valorisent le regard de l'auteur autour de la thématique donnée.

    Sur commande
  • L'objectif de cet ouvrage est de mettre la nouvelle loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (août 2015) en perspective en la confrontant aux problèmes cruciaux de la politique énergétique, notamment dans le secteur de l'électricité : quelles innovations semblent aujourd'hui nécessaires et avec quelle viabilité économique ? Le système énergétique peut-il être décentralisé et quels sont les intérêts en jeu ? Quel est le rôle de l'état et la place des citoyens ? Les « mécanismes de marché » font-ils un marché de l'électricité ?

  • Cet ouvrage prépare à la nouvelle question d'histoire moderne du capes et de l'agrégation d'histoire-géographie.

  • Un Etat impuissant à rétablir la Loi dans les territoires perdus de la République.
    Un antisémitisme qui ne prend plus la peine de se masquer dans une société bouleversée par une islamisation des moeurs qui impose aux Français un modèle multiculturel.
    Une gauche en pleine déconfiture historique.
    Ange-Matthieu Mezzadri et Paul-François Paoli avaient perçu avant d'autres le lien entre ces trois phénomènes dans cet essai caustique et précurseur paru en 1993. Quelques mois après le traité de Maastricht les deux auteurs évoquaient en des termes crus le thème du « déclin français », devenu banal depuis. La plus vieille nation d'Europe a-t-elle encore les ressources spirituelles pour exister par elle-même ? Nos prétentions universalistes sont-elles adaptées à l'heure où la notion d'identité est devenue prédominante, aussi bien en Russie qu'aux Etats-Unis ? Le monde dont nous avons hérité depuis les années Mitterrand n'est pas celui de la mondialisation heureuse mais du vivre ensemble forcé et du retour de la violence. Cet essai dont la republication tombe à pic le pressentait voici bientôt vingt-cinq ans.

    Sur commande
empty