La Cinquieme Couche

  • Ingrédients : des baskets, un MP3, Pergolese, une dette, un couteau, un larcin, un juge, la télévision, la paella al pimenton, un poivron de trop, un portable de trop, un centre commercial.
    La première BD hip hop de William Henne et françois Olislaeger (et de la 5ème Couche) nous montre où peut mener, parfois, l'emboîtement des circonstances et des personnes.
    Remontant d'une situation absurde à ses causes logiques et inéluctables, "La régression" est une fable à la fois grotesque, banale, extraordinaire et réaliste.
    On reconnaît la façon de construire un récit qu'affectionne tant Henne, qui ne se lasse pas de déplacer la chronologie des évènements. Et comme toujours, si tout s'inverse et tout régresse dans le dispositif narratif, c'est pour mieux représenter.
    Un récit en prise avec le réel (son dessinateur met un point d'honneur à dessiner tout sur le vif ) où l'intrigue nous éclaire sur les petites misères du monde, sur les tares et les conflits dérisoires de la vie moderne.

empty