Lilian Auzas

  • La vie aurait pu être paisible pour Charlie Fuchs et ses amis. Héros d'un petit conte manuscrit jamais publié, notre jeune renard joue inlassablement, avec ses deux fidèles acolytes, Porcelène Pig et Roland Jars, les aventures que l'auteur leur a inventées. Mais un jour, les annotations en marge se rebellent et envahissent le conte afin de réclamer une part de l'histoire. Les personnages sont alors contraints d'abandonner la trame pour se rendre hors des lignes, et rétablir ainsi la frontière du texte original.
    Pour Charlie Fuchs, ce récit d'apprentissage est l'occasion d'écrire sa légende...
     
    LILIAN AUZAS est né en 1982 et vit à Lyon. Son premier roman, Riefenstahl, est paru aux Éditions Léo Scheer en 2012.

  • Riefenstahl

    Lilian Auzas

    Peut-on admirer ce qui nous fait horreur ? Peut-on être captivé par la beauté de films dont le but était de magnifier le Troisième Reich ? Leni Riefenstahl (1902-2003) fut la cinéaste préférée d'Adolf Hitler, qui lui confia la réalisation de films de propagande que beaucoup, d'Andy Warhol à Francis Ford Coppola, considérèrent comme des chefs-d'oeuvre.
    Lilian Auzas, après des années de travail universitaire sur son cinéma, a voulu interroger sa propre fascination en cherchant, dans le parcours de l'artiste allemande, les ressorts qui ont pu la conduire à mettre son talent au service de l'abjection. Riefenstahl, roman de l'intime caché dans les replis de l'histoire, où sans cesse dialoguent l'imagination et la connaissance, est une quête passionnée de la vérité d'une femme que l'ambition aura aveuglée au point de ne pas voir quelle tragédie aura été sa vie.

  • «  Je ne suis pas quelqu'un de bien. »
     
    Hanja Sauber est une femme rongée par la culpabilité. Mais sa lâcheté déguisée sous forme de complaisance l'empêche de dévoiler son terrible secret, malgré le soutien de son psychanalyste, Hector Trauerspiel. Son voisin, le photographe Gautier Maigné, tiraillé entre son amitié et la peur de découvrir la part d'ombre de Hanja, va à son tour sonder les méandres de cette âme tourmentée. Pourquoi le docteur Trauerspiel transmet-il au jeune homme la cassette contenant les séances de Hanja Sauber ? Et l'enveloppe que cette dernière lui a léguée, quelles révélations renferme-t-elle ?
     
    Après Riefenstahl (2012) et Charlie Fuchs et le monde en marge (2013), tous deux parus aux Éditions Léo Scheer, Lilian Auzas poursuit et achève avec La Voix impitoyable sa « trilogie totalitaire » consacrée à la vénéneuse séduction du mal.

empty