Pierre-Jean Cleraux

  • De la fièvre des premières block parties du Bronx de la fin des années 1970 au succès mondial des rappeurs des années 1990, la ville de New York s'est affirmée comme le berceau du hip-hop. Grâce à un bouillonnement créatif hors norme, le rap new-yorkais a généré une quantité impressionnante d'artistes et d'albums incontournables passés à la postérité, témoins de la richesse créative qui a longtemps animé les ghettos du Queens, Brooklyn, Harlem et du Bronx. Cette musique incarne un style unique fait de réalisme social et d'engagement politique, sans tourner le dos au libéralisme américain. À travers cent albums, ce livre vous propose une rétrospective, des pères fondateurs aux rémanences actuelles en passant par les grands albums new-yorkais ayant révolutionné le rap.

empty