Xavier Lowenthal

  • "Voudriez-vous m'accompagner au Honduras, dans la forêt humide, et enseigner la bande dessinée aux indiens ?" J'ai rencontré Luz par hasard. Au bout de dix minutes, elle m'a fait cette incroyable proposition, comme on invite à prendre un café. J'ai répondu oui sans hésiter. On ne risquait pas de me le proposer une autre fois. Parti pour un projet insensé (enseigner la bande dessinée à une Parti pour un projet insensé ( enseigner la bande dessinnée à une tribu d'indiens du fin fond du Honduras), Xavier Löwenthal nous a ramené une série de lettres écrites à sa compagne. Il y évoque ses rapports avec la coopération, l'ONU et les organisateurs de ce projet un peu fou autant que son aventure avec les Indiens, loin de ceux qui lui sont chers. Une immersion dans la "jungle", humaine et naturelle Lettres à Pauline est une lettre d'amour qui mêle journal de voyage, récit d'un projet de sauvetage ethnolinguistique et regard sur la coopération au développement, la post colonisation et les rapports nord-sud. Ce regard critique est rendu léger par la richesse des illustrations qui mélangent avec esprit croquis sur le vif, caricatures et dessins "à l'ancienne" réalisés patiemment dans le confort et la sécurité retrouvés. On y retrouve avec délice le parfum des grands livres d'aventure illustrés de l'enfance.

  • Nathan travaille pour une grande institution internationale d'une petite capitale riche et cosmopolite. Il produit des études et des synthèses sur les différentes approches légales de la problématique du burn-out et du mobbing dans les États membres.

    Sur commande
  • Iphigenie

    Xavier Lowenthal

  • Astro boy, le petit robot est un shonen manga d'Osamu Tezuka, publié entre 1952 et 1968. Cette série de science-fiction se déroule dans un monde futuriste où robots et humains coexistent. Elle est basée sur les aventures d'Astro Boy (souvent nommé simplement Astro), un puissant robot créé par le chef du Ministère de la Science, Dr Tenma, pour remplacer son fils Tobio, mort dans un accident. Dr Tenma construit Astro à l'identique de Tobio et l'élève comme il l'aurait fait de son propre fils.
    Il réalise bientôt que le robot ne peut combler le vide laissé par son fils, Astro ne pouvant exprimer les traits de caractère ni vieillir comme le fait tout humain. Refaire, à un détail près, un livre à l'identique, dans le respect de la charte d'Essaim, pour en modifier, corriger ou raviver la réception et la signification, n'est pas sans évoquer la nouvelle de Borges, "Pierre Ménard, auteur du Quichott"e, qui décrit la vie et l'oeuvre de l'écrivain imaginaire Pierre Ménard.
    Il y détaille son invraisemblable projet : réécrire, pour l'actualiser, le premier livre du Quichotte. Au bout d'une vie d'effort, parvenant à cette nouvelle forme contemporaine et parfaite, il a reproduit l'oeuvre de Cervantès à l'identique, dans l'espagnol archaïque du XVe siècle. Borges justifie ce travail et démontre que le résultat de Ménard est supérieur à l'original : si Cervantès écrivit banalement dans l'espagnol de son temps, Ménard s'est livré à une création linguistique analogue à celle de ces romans historiques du XIXe, qui présentent deux passages identiques que le contexte de leur écriture rend pourtant opposés.
    La collection Essaim rassemble des créations issues de détournements, respectant strictement une charte exigeant qu'une modification, une seule, soit opérée sur l'ensemble d'une oeuvre qui en modifie, corrige ou ravive la réception et la signification. La subversion décrite par Karl Marx, par laquelle Marchandise>Argent>Marchandise est devenu A>M>A', permettant l'accumulation de capital par l'exploitation de la valeur travail, puis simplement A>A', trouve ici son expression artistique contemporaine : M>A>A'>A''...
    , ad libitum, ou encore A>A>A'>A''... où le premier A est celui d'Astro Boy.

    Sur commande
empty