Littérature lusophone

  • À la maison, papa et maman sont chaque jour un peu plus sombres. À leurs lèvres, de plus en plus souvent, les mots « peur », « guerre », « prison », « exil » reviennent. Une nuit, la famille décide de fuir. Ils rejoignent un pays où la pauvreté n'existe pas et où tous les enfants peuvent aller à l'école. Mais la réalité est loin d'être parfaite. Dans ce pays, tout est gris, jusqu'aux vêtements des habitants. Un jour, la mère a une idée et insuffle un vent de liberté dans la triste ville.
    Si comme nous l'apprend la postface, cette histoire s'inspire de l'exil d'une famille portugaise fuyant la dictature fasciste pour rejoindre la Tchécoslovaquie communiste, nul pays n'est nommé dans l'album, lui conférant une portée universelle et atemporelle, aux résonnances très actuelles.

empty