Aedon

  • Créée par les Anglais Alan Moore et Dave Gibbons au mitan des années 1980, WATCHMEN est un jalon dans l'Histoire des super-héros. De par ses complexités narratives, la cruauté qui hante ses pages ou son jeu permanent avec le genre super-héroïque, WATCHMEN a parfois pu occulter d'autres chefs-d'oeuvre. Cette croyance nous oblige à reformuler la question :
    Qu'est-ce qui fait que WATCHMEN, plutôt que d'être la meilleure histoire de super-héros de tous les temps, est une remise à zéro des compteurs de la discipline et donne le la pour tous les romans graphiques qui suivront ? Afin de donner réponse à cette interrogation, Aurélien Lemant se demande ce qu'est une bande dessinée, à quoi peuvent servir les super-héros des deux côtés de la page imprimée, ce que ferait bien Dieu s'il débarquait sur cette Terre, et quel rôle politique le lecteur doit-il jouer en plein coeur de tout ça ?

  • Ce livre est consacré à Fable de Venise, le septième album de la série Corto Maltese, imaginé par Hugo Pratt en 1977. Pourquoi ce récit et pas un autre ? Pourquoi pas l'emblématique La Ballade de la Mer Salée ? À vrai dire, chaque histoire mériterait une étude approfondie, tant l'oeuvre de Pratt est riche et passionnante. Or, Fable de Venise en est comme le concentré.

    Le récit d'aventures y laisse encore plus de place qu'auparavant à la rêverie et à la poésie, s'immergeant dans une Venise onirique et ésotérique, habitée par les signes et traversée par les énigmes. Miroir tendu vers l'intimité de Pratt (qui y passa son enfance), La Sérénissime apparaît non seulement comme le lieu de l'illusion et des faux-semblants, mais fonctionne également comme un révélateur de notre Histoire collective. Pour la comprendre, il faut tenter de lire entre les cases.

empty