L'oeil D'or

  • La Haute école de musique de Genève a choisi de s'intéresser aux enjeux du métier de musicien d'orchestre, au moment où celui-ci connaît d'importantes transformations ; ainsi qu'à la manière de le transmettre aux futures générations de musiciens. À travers cet ouvrage, Patrick Lehmann et Aurélien Poidevin ont donné la parole à différents acteurs de la vie musicale afin d'engager une réflexion inédite qui s'articule autour des moments clefs d'une carrière : la formation, le concours et la vie quotidienne du musicien d'orchestre. Dans cette perspective, une attention toute particulière a été portée aux modalités de recrutement des musiciens d'orchestre, avec une immersion dans les coulisses de ces épreuves atypiques, documentée par un reportage photographique inédit. Musiciens d'orchestre présente un choix de textes et d'entretiens illustrés par des portraits réalisés par Denis Félix avec des étudiants et des professeurs de la Haute école de musique de Genève, ainsi que des musiciens, des chefs d'orchestre et de grands acteurs de la vie musicale en Suisse, en France et en Allemagne, membres entre autres de l'Orchestre de la Suisse romande, de l'Orchestre de chambre de Lausanne et du Berliner Philharmoniker.

    La totalité des portraits figurant dans les pages qui suivent ont été réalisés grâce un système de photographie moyen format Hasselblad H5. La mise dans la lumière de ces photographies numériques de très haute définition a été réalisée grâce à un système d'éclairage Broncolor. Les images des trois concours d'orchestre ont été produites grâce à un boîtier photographique numérique et à une optique Canon.

    Portraits (avec entretien) de :
    Jesús López Cobos (chef d'orchestre) ; Maya Kadosh (violon) ; Tedi Papavrami (violon) ; Yves Brustaux (timbale) ; Alberto Bocini (contrebasse) ; Jeanne Sifferlé (basson) ; Clément Charpentier-Leroy (cor) ; Bruno Schneider (cor) ; Peter Riegelbauer - (contrebasse) ; Laurent Gay (chef d'orchestre) ; François Sochard (violon) ; Astrid Arbouch (cor) ; Vincent Godel (basson) ; Roland Perrenoud (hautbois) ; Benoît Braescu (directeur exécutif de l'OCL) ; Pierre-François Bruchez (régisseur administratif de l'OCL) ; Ivy Wong (contrebasse) ; Emmanuel Pahud (flûte) ; François Sochard (violon) ; Claire Dassesse (violon) ; Madoka Sakitsu (violon) ; Guillaume Jehl (trompette) ; Isabelle Bourgeois (cor) ; Katrin Herda (basson) ; Madeleine Carruzzo (violon) ; Aline Champion (violon) ; Linda Bärlund (violon) ; Marie Sirot (violon) ; Kurt Sturzenegger (trombone) ; Chouchane Siranossian (violon) ; Thierry Fischer - (chef d'orchestre) ; François Guye - (violoncelle) ; Emmanuel Krivine - (chef d'orchestre) ; Didier Schnorhk - (secrétaire général du Concours de Genève) ; Floriane Cottet - (directrice de l'Orchestre Dijon Bourgogne) ; David Lachat - (avocat, président du Conseil de fondation de la Haute École de Musique) ; Philippe Dinkel - (directeur de la Haute École de Musique).

  • Héritière d'une tradition musicale de près de deux siècles, la Haute école de musique de Genève s'inscrit aussi dans les dynamiques actuelles du paysage européen de l'enseignement supérieur de la musique. Depuis près de dix ans, les projets de recherche appliquée qu'elle conduit n'ont eu de cesse de renouveler les savoirs et les savoir-faire musicaux, en prise directe avec la vie artistique autant qu'avec le monde académique.

    Ici, Stefan Legée a réuni autour de lui un collectif de musiciens, de chercheurs, d'hommes de l'art et d'étudiants. Ce collectif, se prêtant au jeu de la philo- logie appliquée à un instrument, a permis de mettre en place un programme de copie de sacqueboutes d'époque, conservées dans les collections musicales de plusieurs musées européens. Il s'agissait de fabriquer à l'identique, à partir d'une simple feuille de métal, ces instruments de la Renaissance.

    Afin de conserver les traces de ces trois années d'expérimen- tation, l'oeil d'un photographe a été sollicité. Jean-Pierre Delagarde s'est efforcé de saisir le moment où les documents anciens ont rencontré les gestes du présent, aboutissant à la recréation de sacqueboutes qui ont permis la redécouverte d'instruments, de timbres et de modes de jeu aujourd'hui oubliés.

    Cet ouvrage présente un choix de textes et d'entretiens rédigés et rassemblés sous la direction de Stefan Legée et d'Aurélien Poidevin, avec la participation de Stewart Carter, de Christian Hörack, de Cristian Bosc, de Michele Magnabosco, de Frank P. Bär, d'Ewald & Bernhard Meinl et de Franck Poitrineau.

  • Si la redécouverte de l'opéra de Camille Saint-Saëns, Ascanio, créé en 1890, tombé dans l'oubli depuis 1921, puis exhumé grâce à une coproduction entre la Haute école de musique de Genève et le Grand Théâtre de Genève, sous la direction de Guillaume Tourniaire, se trouve au coeur de cette aventure, elle a aussi permis, en laissant le photographe Éric Bouvet assister à ce travail, la création d'un livre aux images rares. Les photographies d'Éric Bouvet invitent le lecteur à circuler entre les différents pupitres, à se faufiler parmi les étuis des instruments, les pieds de micro, etc. Jamais de telles photographies n'avaient été réalisées, qui nous placent tantôt sur l'estrade du chef d'orchestre, tantôt au coeur même de la phalange, du côté des percussions, des vents, des cordes ou du choeur. En focalisant son attention sur le travail des musicien·ne·s, depuis les premières lectures de la partition jusqu'à l'issue du concert, Éric Bouvet investit un espace d'ordinaire peu accessible au public et offre un regard inédit sur le fonctionnement d'un orchestre. Grâce à la photographie, il révèle toute la complexité des coulisses de l'art lyrique. Sous la baguette de Guillaume Tourniaire, des étudiant·e·s de la Haute école de musique de Genève et de la Zürcher Hochschule der Künste. Pour bon nombre de ces jeunes musicien·ne·s, l'aventure a marqué leur première confrontation avec le monde de l'opéra.

    La Haute école de musique de Genève et l'éditeur remercient chaleureusement une fondation privée genevoise, un mécène privé, ainsi que la Fondation Otto & Régine Heim pour leur soutien.

empty