Éditions Baudelaire

  • Dans la galaxie Mavil, des destins se créent et se croisent, dans un désordre apparent.
    Le prince Darnouar s'apprête à succéder à l'empereur Malok 12, son père, avec à la clé des défis insurmontables, comme celui d'imposer sa vision d'un empire où l'ordre règne et où il sera respecté en tant qu'empereur Malok 13.
    Khee et Lhoï, astronautes de la planète Prim sont, eux, choisis pour une mission de la dernière chance.

    Quant à Alice et Lucas, simples Terriens, on cherche encore leur rôle dans cette histoire...

  • Garance est étudiante en philosophie à l'Université de la Réunion à Saint-Denis. Passionnée de philosophie, elle s'interroge sur sa vie, sur ce qui est important et essentiel à son existence. Elle cherche le bonheur mais ne sait où le trouver. Obnubilée par ses études et sa réussite professionnelle, elle met entre parenthèses sa quête de l'amour afin de ne pas perturber son but. Mais quand arrivent les vacances, elle réalise qu'il manque un élément essentiel à sa vie : aimer et être aimée. Cette idée finit par l'obséder.
    Sa rencontre avec Sarah va bouleverser sa vie et elle comprendra qu'il n'existe pas une seule forme d'amour. Toutes deux se lieront d'amitié. Elles auront besoin l'une de l'autre et cette amitié deviendra fusionnelle. Comment réagiront-elles lorsque le véritable amour fera son apparition ? Parviendront-elles à conserver leur amitié infinie ?
    L'auteure est née et a grandi sur l'île de la Réunion. Elle est mariée et a deux enfants. C'est lors de sa première année d'études à l'université qu'elle se lance dans l'écriture et termine son premier manuscrit, Une amitié infinie, en hommage à sa meilleure amie du lycée partie en métropole. Mais son livre reste pendant de nombreuses années au fond d'un tiroir. En 2020, pendant le confinement, elle dépoussière son premier roman, le retravaille avec l'aide de son mari, avant de se lancer dans sa publication.

  • Il n'y a pas que les enquêteurs qui peuvent résoudre des énigmes ! Vous aussi, mettez à contribution votre esprit de recherche et votre sens de la déduction pour déchiffrer ces trente énigmes poétiques, imprégnées d'une astucieuse combinaison entre rime, savoir et réflexion qui saura vous divertir et vous séduire.
    Déceler leurs contenus dissimulés nécessitera de faire appel à votre malice et aux talents de détective qui sommeillent en vous. Conçues avec un contenu enrichissant alimenté par une dimension pédagogique (au travers de références historiques, scientifiques, littéraires et naturelles), ces énigmes permettent également d'apprendre et de se cultiver tout en s'amusant.
    Bonnes recherches... et bonnes trouvailles !
    S'amuser et s'instruire n'est pas incompatible ! C'est l'union de ces deux termes qui a poussé l'auteur à se lancer dans l'élaboration d'un concept novateur à la fois divertissant et enrichissant : les énigmes poétiques.
    Porté par une passion à concevoir des textes invitant à la réflexion et animé par un esprit créatif et curieux, il s'est lancé dans la création d'un ouvrage qui vous permettra, au fil des rimes, d'endosser le rôle d'enquêteur en essayant de déchiffrer un condensé d'énigmes.

  • L'armada, envoyée par Malok 13, s'apprête à détruire la Terre, où Khee s'était réfugié.
    Sa fuite suffira-t-elle pour sauver l'humanité ?
    De retour dans Mavil, il découvre l'ampleur des manipulations de l'empereur.
    Lorsque Malok 13 apprend l'échec de l'armada, il devient furieux, et lance une chasse au fugitif, dans toute la galaxie.
    Khee arrivera-t-il à lui échapper ?
    Rien n'est moins sûr, alors qu'il est seul contre tout un empire galactique.
    Sur Terre, Franck travaille sur les ondes. Son opiniâtreté paye et il s'apprête à révéler ses résultats à ses collègues...

  • Et si le fait de s'intéresser au développement personnel dès notre plus jeune âge était le meilleur moyen de réussir sa vie ?
    Bien que le système scolaire et la société française nous conditionnent à accepter la même vision de la « réussite », chacun devrait pourtant pouvoir apporter une réponse différente à cette question. Car il s'agit de TA vie, et personne ne devrait te dire comment la vivre !
    Alors si, toi aussi, tu cherches les réponses à ces questions existentielles... :
    Qui suis-je par rapport à ma famille et pourquoi suis-je né·e dans celle-ci ?
    Qu'est-ce qu'être « soi-même » signifie et comment l'être ?
    Qu'est-ce que le bonheur et comment le trouver ?
    ... ne cherche plus ! Ce livre te permettra enfin de trouver en toi les réponses pour réussir ta vie. Installe-toi confortablement et prépare-toi à prendre ta vie en main pour vivre selon ta définition du bonheur !
    À l'âge de 16 ans, l'auteure prend la décision la plus importante de sa vie : vivre une vie heureuse. Depuis ce jour, elle s'évertue à tracer sa voie : choisir ses études, partir à l'étranger, réussir professionnellement, voyager seule et surtout se trouver...
    Après une carrière de dix ans dans la publicité et le marketing à Paris, elle décide de se reconvertir pour devenir coach (certifiée par l'ICI), afin d'aider les 15-25 ans dans la quête de leur propre bonheur.

  • Ce que faisait Théophile devant la Seine, je l'ai oublié après l'avoir su. Ce qui est sûr, c'est que je l'ai vu. Je l'ai vu avant qu'il ne rencontre cette femme.
    C'est durant cette nuit interminable et pleine de doutes que se joue leur amitié. Celle-ci devient insupportable parce qu'elle rompt la solitude de Théophile, cette solitude qui semblait le caractériser. Théophile et Madame E., Théophile ou Madame E. : c'est l'équation que devra résoudre, avec fracas, l'histoire de leur amitié.
    Paul Fort-Blouin est étudiant en khâgne au Lycée Condorcet à Paris. La ville qu'il habite et les relations qu'il y noue le poussent à écrire sur ce quotidien inspirant, entre travail et vie nocturne. Les multiples références qui jalonnent son roman avec distance et souvent ironie, lui ont été transmises durant son étude des humanités.

  • Sept histoires, sept légendes... Ces tours ou leurs souvenirs
    hantent le pays d'Allevard et les mandements frontaliers, un
    joyau de verdure en Belledonne. Des légendes leur sont peu ou
    prou attachées, ici reprises, réécrites, largement romancées, voire
    partiellement réinventées. Le tout avec une poésie qui rend encore
    plus vivants les sentiments qui y sont exprimés.
    Car dans un monde imaginaire, tout est permis...
    Sauf ignorer le sept, le chiffre magique...

  • Née en 1936, Rose-Marie va connaître une enfance rude et difficile entre la maladie et une maman sévère. Mais c'était l'époque... Sa jeunesse a été perturbée par un viol, qui s'est ensuivi quelques jours plus tard d'une agression sexuelle par vengeance, exactions toutes deux passées sous silence.
    Prédestinée à être couturière, sa vie a changé lorsqu'elle a rencontré Georges Lefetey, alors jeune boulanger. Elle a consacré sa vie à la boulangerie et aux boulangères, pour lesquelles elle s'est battue afin d'obtenir une formation pour ce métier que la plupart découvraient avec le mariage et une juste reconnaissance de leur place dans l'entreprise. Ce dévouement a valu à Rose-Marie Lefetey d'être reconnue par ses pairs, d'être décorée de la Légion d'honneur et de recevoir de nombreuses autres nominations.
    Mais tout a basculé en 2001. Rose-Marie a vécu des moments difficiles en perdant tout ce qu'elle avait, se retrouvant à la rue à cause d'un mari flambeur et ludopathe. Sa force et sa détermination lui ont permis de se reconstruire et de devenir une femme heureuse et accomplie.
    Auteur de huit ouvrages et encore chef d'entreprise à 82 ans, Rose-Marie continue d'exercer sa passion : transmettre son savoir-faire. Comme elle le dit toujours : « Vive la vie ! ».

  • Entre 2018 et 2204, dans un petit domaine paisible du sud de la Bourgogne, chaque jour est une surprise. Avec l'annonce puis l'arrivée de profonds changements politiques et climatiques, le nombre d'habitants passe progressivement de deux à trente, sans compter les animaux, créant ainsi une petite communauté qui devra apprendre à cohabiter et imaginer de nouvelles façons de vivre ensemble sur notre planète, tant politiquement que spirituellement.

  • Avril 1992. Alex, un gendarme français, part pour sa première mission en Asie sous le mandat des Nations Unies. Il s'apprête à porter le béret bleu, symbole de la paix. À cette époque, nul ne sait ce que ces gendarmes partent faire au Cambodge...
    Le nom de cette mission : UNTAC (United Nation Transitional Authority Cambodia).
    Dans la jungle étouffante de la région de Kampong Cham, Thea Rith, un jeune Khmer rouge en lutte pour sa liberté, se bat contre le gouvernement, l'armée, la police, les animaux, les éléments, la faim, la soif. Son combat, mené avec ses frères d'armes, se déroule dans la clandestinité.
    Ce récit chronologique et authentique de longs mois passés au Cambodge raconte la vie de deux êtres que tout sépare. Leur rencontre permettra-t-elle d'unir leurs forces pour que la paix revienne ?


    Alexandre Zanieri est un ancien commandant de gendarmerie, sportif exigeant, marathonien et traileur. Pour lui, le sport est devenu comme une drogue. Mais courir derrière quoi ? Derrière qui ?
    Une première mission à l'étranger, au Cambodge, bouleverse sa vie, ébranle toutes ses certitudes, ses croyances. À partir de cet instant, il n'a plus qu'une envie : repartir toujours et encore. D'autres missions ont suivi, toutes enrichissantes, apportant çà et là dangers, aventures et découvertes. Ses missions, son sport, ses voyages à travers le monde, il peut tout concilier. Sa devise : « Toujours aller voir derrière la colline. »

  • Rien ne prédestinait un jeune Réunionnais d'origine comorienne à arpenter les rues grouillantes de la ville de New York, au début des années 80. Pourtant, son destin était déjà tout tracé vers une route connue de lui seul...
    Ismaël est ballotté entre un père peu présent et une très jeune mère, observant des principes rigoureux hérités des ancêtres de son Île. Pour réaliser ce rêve d'entreprendre, il faut se battre contre des obstacles multiples, administratifs, financiers, appréhender les doutes, les craintes, se protéger de l'absurdité et de l'ignorance de certains individus tenant des propos racistes.
    Le milieu new-yorkais n'est pas si aisé à intégrer pour ce jeune Noir des îles de l'océan Indien. Entre tristesse, peurs, frustration, souffrances physiques, il ne peut compter que sur lui-même. Parviendra-t-il à prendre son envol et s'élancer à la poursuite de son rêve ? Pourra-t-il le faire loin des siens ? Saura-t-il faire face aux difficultés ?


    Ismaël Aboudou est né à l'île de La Réunion. Il est un danseur-chorégraphe à la carrière internationale. Il effectue ses débuts à Paris et côtoie Maurice Béjart, Mia Frye, puis rejoint rapidement New York où il se forme au Dance Theater of Harlem, au contact de grands danseurs comme les Nicholas Brothers ou Gregory Hines. En 1988, il fonde sa première école de danse à La Réunion, Re Dom Danse. Puis en 1995, il crée le Centre & Compagnie Ismaël Aboudou de l'Océan Indien (CIAOI), très réputé aujourd'hui, et milite pour la création de la formation au diplôme d'État, encore inexistante à La Réunion.

  • Solen Briant, une étudiante de 15 ans née en Bretagne, hérite sans le savoir des pouvoirs de magicienne de sa grand-mère, Ester Madeg. Le jour de ses 16 ans, elle disparaît comme par enchantement avec sa soeur Kristen et leurs amis, de la demeure familiale de Concarneau. Les cinq jeunes gens arrivent sur l'île imaginaire de Guéran.
    Sur cette île, Solen fera deux rencontres déterminantes pour sa vie future : celles des fées Morgane et Viviane. Elles deviendront de véritables amies, et avec l'aide d'Ester Madeg, elles combattront Veronica, une reine que deux tragédies successives ont transformée en souveraine cruelle et diabolique, qui vit dans les profondeurs de l'océan avec son fils Gwendal.
    L'écart entre le bien et le mal est infime...
    Christine Martin est née en 1966 dans le département de l'Hérault. Elle vit avec son mari et sa fille à Béziers. Sa grand-mère, Mathilde, lui a donné le goût de l'écriture dès l'enfance. Elle lui dédie ainsi son premier roman intitulé Solen Briant et la magie de l'île de Guéran, ainsi qu'à sa maman Jacqueline.

  • ÉCRIRE...
    Écrire, se faire plaisir, partir sans réfléchir.
    M'évader de Charcot qui me colle à la peau et me tient prisonnière.
    Oublier, m'envoler en douceur, sans savoir où aller.
    Rendre possible l'impossible et se l'apprivoiser.
    Imaginer l'été en plein coeur de l'hiver, la chaleur du soleil qui fait fondre le givre.
    Me déraciner et tout recommencer les yeux fermés.
    Choisir les mots parce qu'on les aime et les aimer parce qu'ils sont beaux.
    Embrasser sur papier mes rêves les plus fous, réinventer l'enfant, cueillir le premier perce-neige...
    Prendre la plume tout simplement...
    Décembre 2017
    Jacqueline HODIAMONT, décédée le 24 janvier 2020 des suites de la maladie de la sclérose latérale amyotrophique, a pu s'en échapper grâce à la poésie au cours des quatre dernières années de son existence.
    Musicienne dans l'âme, pratiquant le piano durant sa jeunesse, elle nous invite dans son recueil Imagine à partager ses souvenirs et ses rêves par une poésie inspirée par la musicalité des mots.
    Multi linguiste, Jacqueline HODIAMONT étonne de par la pluralité de ses styles littéraires, tantôt proche de la poésie classique, jusqu'à une poésie plus féerique où les mots trouvent leur harmonie dans un ballet d'émotions et d'enchaînements sonores.
    Après des humanités gréco-latines à l'institut Saint André à Ixelles, elle s'inscrivit aux facultés universitaires Saint Louis à Bruxelles - en philosophie et lettres - dont elle est diplômée.
    Elle consacra sa carrière professionnelle à divers secrétariats juridiques.
    Mariée, mère de deux enfants, elle participa à l'issue de sa carrière professionnelle à divers ateliers d'écriture qui l'incitèrent à rédiger diverses poésies et écrire des nouvelles.
    Elle fut l'élève de Nicole Versailles à l'université des Aînés et participa à l'atelier virtuel d'écriture Kaleido Plumes, sous le pseudonyme littéraire de Chloé.

  • En ce printemps 2002, notre vie se déroule tranquillement au sein de notre famille très unie et pleine d'amour. Et soudain, Clément, notre troisième enfant alors âgé de 9 ans, en bonne santé et plein de vie, sombre à la suite d'une simple fièvre dans une encéphalopathie épileptique aiguë.
    Après avoir été sauvé de la mort, Clément continue à faire de nombreuses crises d'épilepsie, plus d'une dizaine par mois. Ces crises détruisent tout sur leur passage et laissent derrière elles souffrances et désolation. Comment survivre à ce tsunami ? Comment vivre avec l'épilepsie ?
    En France, près de six cent mille personnes sont épileptiques, un tiers est pharmaco-résistant. Ils sont cinquante millions dans le monde.
    Côme Hoppenot est âgé de 58 ans, marié et père de quatre enfants. La vie n'a pas toujours été tendre avec lui, après les départs brutaux et très précoces de ses parents et de son frère aîné.
    À l'âge de 9 ans, Clément, son troisième enfant, est touché par l'épilepsie - une maladie cachée, sournoise et destructrice - qui finit par l'emporter à l'âge de 24 ans après de longues années de combat quotidien.
    Aujourd'hui, il oeuvre pour que l'épilepsie soit reconnue grande cause nationale et passe ainsi de l'ombre à la lumière. Ce livre est une première étape dans ce combat qu'il souhaite mener afin de faire connaître cette maladie, pour Clément et pour tous ceux qui sont touchés par ce mal et leurs familles.

  • Lolita

    Benjamin Noisiez

    L'amour nous pousse au-delà de nos limites, il nous fait parfois agir de façon absurde. Entre fascination et admiration, chaque relation amoureuse est unique. Dans mon cas, l'amour absolu prend la forme du visage angélique de l'élue de mon coeur. Plus les jours passent, plus je prends conscience que la femme que j'aime m'a tout appris, sauf à vivre sans elle.
    Né en 1984 à Douai, Benjamin Noisiez est un très bon élève. Il commence à travailler dans la grande distribution dès l'âge de 18 ans. Passionné par le football, la course à pied et l'écriture, il est désormais père d'un petit garçon. Dans son processus d'écriture, l'auteur s'inspire de la chanson française et plus particulièrement de Francis Cabrel et Michel Berger lorsqu'il est question d'exprimer ses sentiments. Issu d'une famille ouvrière, il accorde beaucoup d'importance à ses racines. Ses amis sont également très chers à son coeur, il les considère comme sa véritable famille. Il rédige Lolita après sa dernière déception amoureuse qu'il ne parvient pas encore à surmonter.

  • À travers différentes histoires, Véronique Tivoli relate les sept années durant lesquelles, en tant qu'assistante familiale, elle a accueilli chez elle plus de cinquante-cinq enfants placés par l'aide sociale à l'enfance - âgés de 14 mois à 21 ans. Elle révèle ce qu'on ne peut imaginer du dispositif d'accueil d'urgence. Entre effroi, douleur et espoir, on découvre le récit poignant d'une femme engagée.
    Née en 1968 à Marseille, c'est durant ses études d'horticulture que Véronique Tivoli exerce comme animatrice dans un centre de loisirs. Pendant plus de vingt-cinq ans, elle travaille auprès des enfants, en tant que directrice de centres de loisirs, assistante maternelle et assistante familiale. En 2019, après avoir accueilli plus de cinquante-cinq enfants à son domicile, elle désire retrouver un rythme de vie plus stable et démissionne de son emploi d'assistante familiale. Après avoir pris cette décision, elle se lance dans l'écriture de Mes enfants et ceux des autres...

  • Il était une fois trois jeunes cousins destinés à vivre des aventures extraordinaires. Après une brouille, Alice et son frère Philippe font une rencontre qui bouleverse leur vie. Devenus respectivement meilleure escrimeuse et meilleur archer du royaume, ils sont rejoints par leur cousin Jules, passionné d'énigmes. Le trio se retrouve rapidement au coeur d'odieux complots menaçant le royaume. Face à d'impitoyables adversaires, ils conjuguent leurs talents pour mener à bien des enquêtes palpitantes.
    Après avoir sauvé la vie du roi et du duc de Savoie, ils mèneront de nouvelles investigations dans ce même département, où leur rôle déterminant permettra de préserver la paix entre deux États. Reconnaissants, les deux souverains récompenseront généreusement les jeunes héros.
    Né en 1955, Daniel Frère est issu d'une formation littéraire classique. Ce passionné d'Histoire et de randonnées en montagne commence à écrire des récits d'aventures pour ses petits-enfants. Peu à peu, les histoires prennent forme et finissent par se concrétiser lors du premier confinement, avec le manuscrit de l'ouvrage Les trois contes de père-grand. Avec ce texte, ce retraité souhaite enrichir de façon ludique le vocabulaire de ses petits-enfants, leur faire réviser un peu de géographie et les pousser à s'interroger sur quelques événements historiques.



  • L'absence de Sabine n'était pas un incident de sa mémoire, un interstice entre le rêve et le réel, ni une histoire de faits divers que l'on lit dans les journaux avec frayeur et curiosité. Parce qu'il y avait ce bout de papier posé sur la console de l'entrée, en évidence. «Je pars marcher», comme une petite musique, ne t'inquiète pas surtout, je pars faire le tour du pâté de maisons, je pars acheter le pain, je pars pour revenir bientôt. Mais Sabine n'était toujours pas revenue. Sans trop savoir pourquoi, le silence sans doute, l'absence d'odeur de savon filtrant sous la douche, le lit encore défait du matin qu'aucune main n'avait rhabillé, les assiettes sales posées dans l'évier qui n'avaient pas bougé, tout cela était devenu pénible pour Xavier. Son crâne s'était mis à vibrer, enclenchant une douleur lancinante au niveau des tempes. Xavier avait pris la décision de téléphoner à Valérie, après tout, Valérie était la soeur unique de Sabine et elles étaient très proches. Valérie avait peut-être eu des nouvelles.

  • Poète inventé par la nature,
    Miloud est un dealer de poèmes dont il est l'auteur.
    Il les interprète au gré des rencontres et invitations.
    Les phrases types, il s'en tape, il tapote dans l'atypique
    Son travail consiste à fabriquer des phrases durables.
    À mille lieues de taper dans le mille, il vise le juste, le juste milieu.

  • Vies

    Angeline Morand

    « Mon ambition ne fut pas de vivre une vie agréable et tranquille. Non, j'avais d'autres projets. Mon ambition ne fut autre que celle de débusquer l'ignorance et les mensonges dont nous sommes si souvent l'artisan. Je souhaitais simplement vivre ma vie en profondeur - jamais n'avais-je imaginé qu'elle pouvait en porter d'autres en son antre. »


    Née en 1991 à Saint-Nazaire, Angéline a vécu près de 9 ans à Londres. Passionnée de Musique elle chante et participe à plusieurs projets musicaux. De retour en France elle décide de mener à terme son projet de livre.
    Elle enseigne aujourd'hui le Yoga et publie son premier ouvrage.


  • Pierre, Antoine, Paul ; trois histoires d'enfants placés, vraies, sidérantes, aberrantes.


    Avec le soutien des professionnels de l'enfance, les familles d'accueil sont chargées par la justice de protéger, soigner et accompagner les enfants.


    La réalité est loin des discours officiels et des images idylliques véhiculées par des séries télévisées.


    L'auteur vous invite à plonger dans le monde de l'Aide Sociale à l'Enfance et à découvrir les aberrations du système de la protection des enfants placés qu'il a été amené à vivre au quotidien pendant 7 ans.


    Au-delà des instants de bonheur partagés, de la richesse humaine de cette expérience et de la fierté d'avoir lutté pour accompagner au mieux ces enfants, l'auteur analyse la maltraitance sournoise du système institutionnel à laquelle il a, bien malgré lui, participé. Il nous invite à la réflexion suivante : comment mieux protéger un enfant confié à l'Aide Sociale à l'Enfance ?


  • Des peluches qui parlent, une phobie sociale, des vacances forcées, des lettres cachées... L'auteure présente dans ces courtes nouvelles autant de récits de vies de femmes de tous âges, que d'atmosphères différentes.


    Peu importent le contexte ou les obstacles de leur parcours, elles iront jusqu'au bout, chacune avec sa personnalité, touchante, drôle, courageuse ou piquante.








    Claire Girard est née en 1972. Depuis 2010, elle fait du théâtre amateur en tant que comédienne et metteuse en scène. Ce n'est que récemment qu'elle a commencé à écrire des nouvelles ; elle se passionne depuis pour ce style littéraire. Ainsi, elle invente ses histoires comme on crée une recette de cuisine.


    Après avoir été publiée dans la revue du Nouveau Monde (un blog de science-fiction), elle remporte le prix régional du concours de nouvelles de Mably (Loire) en 2017.

  • Après une carrière de journaliste dans le milieu sportif, l'auteur a repris son bâton de pèlerin pour aller à la rencontre des gens, et faire découvrir au monde les coulisses d'une des villes les plus populaires de la planète : Versailles.
    Il a sélectionné vingt-cinq témoignages de femmes et d'hommes qui contribuent à la notoriété de ce lieu. Sans masque, ils se dévoilent et révèlent ses secrets.
    Ne souhaiteriez-vous pas vous laisser entraîner dans cet univers empli de mystères ?


    Après des études de commerce international, Didier Balez devient steward chez Air France. Lassé par les voyages à travers la planète, il fait ses débuts à la radio puis devient journaliste pour France Télévisions.
    Depuis trente-deux ans, il couvre l'actualité internationale dans les secteurs politiques et surtout sportifs.
    Journaliste reporter pour les Jeux olympiques, il participe à dix-sept Tours de France avec la même passion.
    Homme de communication, pupille de la nation, résolument pacifiste, il conserve secrètement de profondes blessures que la vie lui a imposées.
    Passionné d'art, de musique et de littérature, il est l'auteur de deux autres ouvrages : QJFDM - Qu'ai-je fait de mal ? aux Éditions Vérone en 2018, et CQJFDP - Ce que j'ai fait de pire aux Éditions Baudelaire en 2019.

  • Traversant une crise de vie plutôt mal gérée, Arnaud décide impulsivement de partir marcher. Marcher seul, loin, longtemps et dans la douleur. Tel un lent rite initiatique, au fil des expérimentations et des rencontres, ce concentré d'épreuves se transformera très progressivement en un volontariste exercice de vérité qui lui permettra de découvrir la beauté du monde, la joie absolue, la lumière et la force qui l'habitent ainsi que le chemin vers l'authenticité et la paix intérieure.
    Fondamentalement, dans un esprit de partage humaniste, ce témoignage sincère et subtil parle de résilience, de renaissance, d'éveil et d'espoir.


    Arnaud Terlinden est un Bruxellois de naissance, de résidence et de coeur. Père de deux enfants, agent immobilier, spontanément attiré par le beau, il est davantage féru d'art contemporain que de littérature.
    Jusqu'à ses 48 ans, il croyait connaître une existence tranquille avec, en apparence, bien peu de nuages à l'horizon. Lorsque l'orage de la vie gronda et tonna, il se retrouva bien mal préparé à y faire face. Particulièrement désarçonné par cette crise personnelle, il décida d'entreprendre un long travail de compréhension et de reconstruction dont ce livre est le témoignage sincère. Cette sincérité est d'autant plus remarquable que le terreau naturel de l'auteur, plutôt conventionnel, incite peu à la remise en question et à l'authenticité.

empty