bookless editions


  • Filou, un berger-allemand de deux ans, est abandonné au pied d'un arbre par ses maîtres.
    Il reste ainsi durant plusieurs jours, en plein soleil, mourant de faim et de soif. Il finit par tenter de se libérer en rongeant sa laisse, alors qu'une femme le recueille et le dépose dans une fourrière, seul, triste, croyant toujours que ses maîtres vont venir le chercher.
    Filou attend longuement et sagement dans sa cellule. Il croisera quelques-uns de ses congénères qui ont subi le même sort, qui l'aideront à renaître et à retrouver la joie.
    Une histoire magnifique dans laquelle Cassandra nous oblige à nous glisser dans la peau d'un animal de compagnie, bien déçu par l'attitude de certains humains. Après cette lecture, vous ne regarderez plus votre chien ou votre chat du même oeil...
    Un texte très bien écrit et qui ravira les enfants, dès 9 ans.



  • La plume d'Yves Durlin court sur la feuille et assemble les mots avec une grande harmonie. Il nous fait partager ses thèmes de prédilection dans ce recueil de trente-neuf poèmes.
    " Ni lieu Ni mètre " vous propose un voyage dans un espace aux multiples facettes. Plusieurs itinéraires vous sont proposés. D'abord, vous rencontrerez la solitude et l'espérance en la vie. Le temps des poètes suivra, puis une ode au plus fidèle compagnon de l'homme : le cheval. Vous traverserez un épisode dans la brume et le rêve, suivi d'une petite farce pleine d'humour. L'automne, une saison que l'auteur affectionne particulièrement, fera aussi partie de ces thèmes. Espérons qu'ensuite vous ne serez pas déroutés par ces quelques textes relevant plutôt du fantastique. La pluie, la nature et la mer seront aussi des éléments de ce voyage à travers les mots. Les domaines de l'intime et de la sensualité ne seront pas épargnés.

    Pour vous mettre en appétit, voici le premier poème de ce recueil :

    Âme, amour

    La lampe sait que tu es là.
    Même sans elle
    Moi
    Dans mon coeur
    M'aimes sans elle
    Je sais que tu es là.
    Je te vois
    Ce soir un enfant du crépuscule
    Attend l'aube.
    Plus un seul moment n'aura le temps
    Dans mon appel
    D'être sans sens.
    Âme, amour.

  • Quarante-huit poèmes pour pousser les murs et décloisonner nos représentations.

  • Devant une banque new-yorkaise, alors qu'un hold-up est en cours, Markus reçoit une balle perdue ; on l'a averti quelques instants auparavant qu'un meurtre allait être commis. Il échappe miraculeusement à la mort et tente de comprendre les tenants et les aboutissants de la mystérieuse prédiction. Il élabore la théorie d'une dimension parallèle dans laquelle nos destins s'écriraient. Ne sommes-nous que des jouets dans ce monde qui ne serait que la réplique d'un autre, inaccessible ?
    John, lui, mène une double vie : courtier en Bourse à la ville, il est également l'un des criminels les plus recherchés du pays. Des circonstances imprévues lui feront croiser le chemin de Markus et l'un d'entre eux sera amené à prendre une décision radicale.
    Dans l'Amérique des années 70, celle des hippies et des beatniks, sur fond de guerre froide et de conflit vietnamien, deux visions de la société s'affrontent qui mèneront à une impasse.


  • Trois nouvelles de Ludivine Lanoy
    Mon fils, ma promesse : Après le décès de sa femme, un père tente tant bien que mal de respecter sa promesse, faire le bonheur de leur fils. Sa tâche se révèle plus difficile que prévu.
    Ne pas le décevoir : Alors qu'elle pense avoir rencontré l'homme de sa vie, Léna va s'apercevoir qu'un conte de fée peut vite tourner au cauchemar.
    La fleur de l'âge : Une histoire d'amour improbable.

  • Suite à un nouvel échec, Samy, apprenti comédien, se perd dans ses souvenirs et nous plonge en immersion totale dans cet univers du travail réservé aux reclus de notre monde. Du marché gare à une brasserie de luxe centenaire, les souvenirs de Samy sont des vies qui sentent bon la pomme et le sang ; la choucroute et le vin blanc tiède. Ici, point de misérabilisme ni de grandes utopies, la narrateur s'efface derrières les personnages. La réalité est décrite sans fard tout en laissant place à l'espoir et à beaucoup d'humour noir. C'est avec Nina que Samy se ressource et construit sa vie tout en espérant vivre de son talent de comédien. Entre les assiettes sales qui claquent et les scènes de petits cabarets, il joue sa peau et offre au lecteur une vision des choses, une conception de l'existence que chacun pourra confronter à la sienne. Cette oeuvre relate le parcours initiatique d'un homme qui essaye, comme tant d'autres, de s'en sortir avec ses propres armes. Les mots de Philippe Azar ne pourront que vous toucher en plein coeur, un roman passionnant.




  • Un petit clic


    Faire le ménage dans son carnet d'adresse, tout le monde pratique cette activité de temps en temps. Les conséquences peuvent-elles en être dramatiques et irrémédiables ? Coïncidence ou réalité ? À vous de vous faire votre propre opinion à la lecture de cette passionnante nouvelle.



  • Un départ à la neige


    On a tous plus ou moins eu l'envie, un jour ou l'autre, de tout quitter, tout laisser derrière soi, pour aller s'installer au milieu de rien, loin de son petit confort quotidien. Birgit et Alan l'ont fait. Ils ont emménagé en pleine montagne, comme ils en rêvaient. Mais, entre rêve et réalité, la différence est grande. Birgit écrit ses mésaventures à son amie Chantal, une tranche de vie passionnante et pleine d'humour.


  • Un petit clic : Faire le ménage dans son carnet d'adresse, tout le monde pratique cette activité de temps en temps. Les conséquences peuvent-elles en être dramatiques et irrémédiables ? Coïncidence ou réalité ? À vous de vous faire votre propre opinion à la lecture de cette passionnante nouvelle. La planche à repasser : Certains objets nous suivent tout au long de notre vie, de déménagement en déménagement, ils font partie de notre quotidien. On leur accorde plus ou moins d'importance, ils assistent à tous nos moments forts et subissent parfois nos déboires. Brigitte Lécuyer nous conte ici l'existence mouvementée d'une famille à travers les sentiments exprimés par sa planche à repasser. Eh oui, les planches à repasser ont parfois des sentiments...La fille sur la photo : Dimitri croyait tout savoir sur sa famille, une famille comme tant d'autres, avec des grands-parents que l'on visite chaque dimanche. À leur mort, un lourd secret refait surface. Dimitri ne renoncera pas, il découvrira celle qu'on lui a toujours cachée. Un départ à la neige : On a tous plus ou moins eu l'envie, un jour ou l'autre, de tout quitter, tout laisser derrière soi, pour aller s'installer au milieu de rien, loin de son petit confort quotidien. Birgit et Alan l'ont fait. Ils ont emménagé en pleine montagne, comme ils en rêvaient. Mais, entre rêve et réalité, la différence est grande. Birgit écrit ses mésaventures à son amie Chantal, une tranche de vie passionnante et pleine d'humour. Peut-être : Une séparation déchirante avec l'être qui lui était le plus cher, son Roméo. Pourtant, il faut poursuivre et inévitablement, le remplacer. Entre midi et deux : Deux amies, Alice et Bertille, cherchent à combler l'ennui de leurs longues pauses déjeuner quotidiennes. Elles deviendront complices et quelque peu délinquantes. Une tranche de vie admirablement décrite par Brigitte Lécuyer.


  • C'est une nouvelle en forme de grand poème. Thierry Leroyer, a écrit ce texte d'un seul jet, comme il sait si bien le faire. C'est à Marguerite Duras qu'il a pensé en écrivant ces lignes, c'est un hommage qu'il lui rend ici. Il décrit ce qu'une femme peut ressentir devant la mort et la perte d'un amour. Toujours avec des mots simples et assez aériens.



  • " Avec des mots simples, j'espère vous faire rire, vous émouvoir, voire vous faire frissonner ; la seule façon de me lire, c'est de respirer comme les secondes." C'est ainsi que Thierry décrit ce recueil qui comporte une trentaine de textes. Il a cherché à nous communiquer sa passion pour les mots, les mots d'amour, les mots d'humour, les mots qui font la vie. Chaque matin, les idées se bousculent au bout de son stylo, et, comme une urgence, il les couche sur le papier pour ne pas les laisser s'enfuir, et dorénavant, les partager avec nous. Ces textes prennent parfois la forme de leur signification et sont illustrés par de superbes photos.


  • La Mélancolie , extrait :

    Une vie sans lui
    Je pensais pouvoir le supporter
    une vie sans lui, sans émotions qu'ai-je commis pour devoir le mériter?
    Je ne sais, mais c'était ma résolution
    Des journées retentissaient
    De mon obsession, de ma passion.
    Je comprends à présent la vérité
    je ne puis l'accepter et l'assumer
    Je me suis enfermée à jamais
    Dans une prison pour l'éternité
    Comme je t'aimais, si tu le savais !




  • Une vie après la mort, il n'y croit pas, il n'y a jamais cru. Le choc fut si violent qu'il ne pouvait survivre. À moins d'un miracle. Ou de conseils avisés de... De qui vous savez !


  • Une séparation déchirante avec l'être qui lui était le plus cher, son Roméo. Pourtant, il faut poursuivre, et inévitablement, le remplacer.


  • Qu'il est doux de s'installer à la terrasse ombragée d'un café, par un merveilleux temps estival, pour déguster la boisson de son choix, en compagnie de son aimée. Mais ce bonheur peut se révéler très fragile.


  • Deux amies, Alice et Bertille, cherchent à combler l'ennui de leurs longues pauses déjeuners quotidiennes. Elles deviendront complice et quelque peu délinquantes... Une petite tranche de vie admirablement décrite par Brigitte Lécuyer


  • Dimitri croyait tout savoir sur sa famille, une famille comme tant d'autres, avec des grands-parents que l'on visite chaque dimanche. Mais à leur mort, un lourd secret de famille refait surface. Dimitri ne renoncera pas, il ira au bout de ses recherches et découvrira ce qu'on lui a toujours caché.



  • Certains objets nous suivent tout au long de notre vie, de déménagement en déménagement, ils font partie de notre quotidien. On leur accorde plus ou moins d'importance, ils assistent à tous nos moments forts et subissent parfois nos déboires. Brigitte Lécuyer nous conte ici l'existence mouvementée d'une famille à travers les sentiments exprimés par sa planche à repasser. Eh oui, les planches à repasser ont parfois des sentiments...



  • Dieu n'existe pas, je l'ai rencontre...

    Une vie après la mort, il n'y croit pas, il n'y a jamais cru. Le choc fut si violent qu'il ne pouvait survivre. À moins d'un miracle. Ou de conseils avisés de... De qui vous savez !


    Les nécessités du marché

    Marcus Whale écrit. Son éditeur se doit de l'éditer, il est là pour ça. Sauf que le manuscrit que lui a confié son auteur, lui parait complètement passé de mode. Il a besoin de textes collant aux tendances de l'époque, plus gore, plus accrocheur... Ils se peut qu'il le regrette.


    Mélisse, délices

    Qu'il est doux de s'installer à la terrasse ombragée d'un café, par un merveilleux temps estival, pour déguster la boisson de son choix, en compagnie de son aimée. Mais ce bonheur peut se révéler très fragile.


    Lune fourbe

    Voici comment débute cette surprenante nouvelle :
    « La lune rousse ensanglantait les arêtes du viaduc antique et découpait des myriades de gouttelettes de sans sombre sur les grands chênes des berges du torrent. »


    Sébastien est un con

    "Sébastien est un con" nous projette dans la triste réalité d'un quotidien que l'on est malheureusement amené à côtoyer, une histoire pleine d'humour, un texte écrit tout en finesse.


    Zodiaque

    Ce jour là, les lignes écrites à la rubrique "horoscope" de ses magazines préférés, prennent toute leur importance pour Claudine.


  • Ce jour là, les lignes écrites à la rubrique "horoscope" de ses magazines préférés, prennent toute leur importance pour Claudine.


  • "Sébastien est un con" nous projette dans la triste réalité d'un quotidien que l'on est malheureusement amené à côtoyer, une histoire pleine d'humour, un texte écrit tout en finesse.


  • Marcus Whale écrit. Son éditeur se doit de l'éditer, il est là pour ça. Sauf que le manuscrit que lui a confié son auteur, lui parait complètement passé de mode. Il a besoin de textes collant aux tendances de l'époque, plus gore, plus accrocheur... Ils se peut qu'il le regrette.


  • Voici comment débute cette surprenante nouvelle :
    "La lune rousse ensanglantait les arêtes du viaduc antique et découpait des myriades de gouttelettes de sang sombre sur les grands chênes des berges du torrent."

  • Comment faire pour rencontrer l'âme soeur ou quand on ne sait pas dire non ? Peut-on prétendre connaître vraiment les gens ? Comment se faire des amis et être sûr qu'ils sont réellement des amis ? Comment remonter la pente après une déception sentimentale ? En quoi nos origines influent-elles sur le cours de nos vies ?
    Trente-six interrogations, futiles ou existentielles. Et trente-six réponses mélancoliques, tendres, drôles ou cruelles.

empty