Langue française


  • samuel tristan est né à quinze ans en quittant pour toujours sa famille.
    depuis il vit à contre-jour, aimant la nuit comme une renaissance. sous une nouvelle identité, il parcourt l'espace : sidi ifni, djerba, alexandrie, beyrouth, jérusalem, venise enfin. sur une île abandonnée, il débroussaille un sentier rongé de ronces hostiles, une façon de se retourner sur son passé, ses fuites, ses choix. dévoré d'absolu, son destin est à la hauteur du vertige noctambule qui le meut.


    Sur commande
  • C'est un jeune garçon et sa mère que révèle une photo prise au bord de l'océan durant l'été 1978.
    Le garçon a maintenant trente-quatre ans et contemple ce cliché qu'il a toujours possédé sans vraiment y prêter attention. il s'ensuit une évocation ardente, nostalgique et tendre de cette mère dont il fut séparé par un exil forcé en algérie qui dura deux années. comment a-t-il grandi ? comment, alors qu'il est à l'aube d'avoir un enfant, s'est-il arrangé avec ce manque, cette absence ? c'est au prix de cette introspection, de ce retour vers l'enfance, et seulement à ce prix, qu'il consentira à devenir père.

    Sur commande
  • C'est peu de dire que je suis né lors de ce voyage au Brésil, au bord d'une piscine où le soleil n'allait pas tarder à se refléter. Le hasard n'existe pas. Il n'y a qu'une suite de pas vers soi ou loin de soi et peu importe la manière d'y arriver. Un jeune comédien français est pressenti par David Lynch pour jouer dans un de ses films. Miraculeuse, cette proposition réveille en lui un monde d'émotion et de réminiscences. En préparant son départ pour Rio de Janeiro où doit avoir lieu une première rencontre avec le cinéaste, il revit, comme dans un parcours initiatique, les expériences essentielles de sa vie. Un roman à l'écriture très pure, qui parle comme nul autre de la famille, de l'errance et de l'enfance.

  • Le couple, voilà un sujet qui inspire l'humanité depuis L'Antiquité ; une histoire qui semble immuable. Un être en rencontre un autre. Pour une raison occulte, inaccessible et mystérieuse, ils se lient entre eux. Processus éternel de deux être qui parviennent à n'en former qu'un : le couple transparaît comme un être vivant qui naît, grandit et meurt. Mais aime-t-on encore lorsque tout s'arrête ? Que reste-t-il de ces amours? Une infinité de personnalités, de rencontres, de hasards, , de choix s'expriment au fil des nouvelles réunies dans ce livre. Samuel Dock, jeune auteur et psychologue, est parti à la rencontre d'écrivains d'horizons très divers avec une seule demande : donnez-moi des nouvelles du couple. Narcissique, complice, tendre, émouvant, voire érotique, parfois destructeur, ces auteurs sans concession racontent avec brio le couple dans tous ses états. Dans notre société hypermoderne, prônant l'avoir au détriment de l'être, la définition de l'entité couple a-t-elle encore un sens? A l'heure de l'individualisme et de l'hédonisme de masse, que reste-t-il de ce que nous connaissons du couple? L'amour peut-il encore durer?

    Liste des auteurs : Alain Vircondelet, Valérie Bonnier, Samuel Dock, Jérôme-Arnaud Wagner, Hafid Aggoune, Marc Villemain, Marie Plessis, Erwin Zirmi, Bérénice Foussard-Nakache, Rebecca Wengrow, Stéphaniel Le Bail, Lélie Clavérie, Olivier Fernoy.

  • Anne F.

    Hafid Aggoune

    Après un attentat commis par l'un de ses élèves, qui réveille les plus sombres heures de la vieille Europe, un professeur est au bord de l'effondrement.
    Rongé par la culpabilité, décidé à en finir, il redécouvre un soir le Journal d'Anne Frank ; bouleversé par son actualité et sa vivacité, il se met à écrire à sa " petite soeur juive " disparue à quinze ans à Bergen-Belsen.
    Entre ses lignes, la jeune fille vive et courageuse renaît, avec son désir d'écrire, sa volonté de devenir une femme indépendante et forte, et sa vision d'un monde meilleur.
    A travers cette invocation qui renouvelle notre regard sur ce symbole universel d'espoir qu'incarne Anne Frank, ce roman poignant interroge notre présent, invite à la réflexion et ravive le courage de résister.

empty