Dominique Maingueneau

  • Vivre dans le monde contemporain, c'est être confronté à une multitude de textes éphémères : tracts, journaux, affiches... Énoncés survolés, rarement lus au sens plein du mot. C'est ce type de textes, extraits pour la plupart de la presse et de la publicité, que cet ouvrage apprend à étudier.
    L'auteur s'attache à relier les propriétés des textes à leur situation de communication en utilisant les outils élaborés récemment par l'analyse du discours. Il donne en particulier toute leur importance aux genres de discours et à leur mise en scène. Des publicités de magazines aux articles de L'Équipe, des comptes rendus de films au Guide du routard, il nous invite à lire différemment les messages du monde dans lequel nous vivons.
    /> Paru en 1998 et considérablement enrichi au fil des années, ce manuel est devenu un instrument de travail précieux pour les étudiants qui, dans des filières très diverses, sont amenés à analyser des textes sans avoir reçu de formation spécifique en sciences du langage.
    Cette nouvelle édition est enrichie d'un chapitre sur les énoncés adhérents.

  • Discours et analyse du discours : une introduction Nouv.

    Dans le monde entier, les travaux qui se réclament du « discours » ont envahi l'ensemble des sciences humaines et sociales et des humanités. À quelque discipline qu'ils appartiennent, ceux qui aujourd'hui sont amenés à étudier des textes écrits ou oraux ont besoin de comprendre les enjeux de l'analyse du discours et les ressources qu'elle propose.
    Cet ouvrage veut aider les étudiants à appréhender ses présupposés majeurs et les grandes divisions qui le structurent, à comprendre comment les analystes du discours élaborent leurs objets à l'aide de catégories comme genre, type de discours, formation discursive... Ils pourront également prendre la mesure de la diversité des modes de manifestation du discours : de la banale conversation entre amis à la philosophie, des interactions orales aux écrans d'ordinateur, car l'univers du discours dans lequel nous construisons nos identités et donnons sens à nos activités apparaît profondément hétérogène.

  • Le langage est la faculté qui par excellence caractérise l'être humain. Si la réflexion grammaticale est très ancienne, le XXe siècle a placé l'étude du langage, de l'écriture et des signes au centre de ses préoccupations. Cette tendance s'accentue en ce début de XXIe siècle, où, avec le développement des nouvelles technologies, la communication verbale occupe une place croissante dans l'activité humaine. Déjà un classique pour les enseignants et les étudiants en linguistique, cet ouvrage présente les principaux domaines, problématiques et courants de la linguistique moderne pour un public qui n'est pas familier de cette discipline et qui a besoin de connaître ses apports essentiels. Dominique Maingueneau : Professeur de linguistique à l'université Paris-Sorbonne, il a publié un grand nombre d'ouvrages, en particulier dans le domaine de l'analyse du discours. Il a codirigé le Dictionnaire d'analyse du discours (Seuil, 2002).

  • En dépit du rôle primordial que joue l'enseignement de la langue, la préparation aux épreuves (écrite et orale) de la grammaire moderne se révèle, pour beaucoup de candidats au CAPES et à l'agrégation, particulièrement difficile. Ce précis est conçu comme l'instrument capable de les aider à surmonter l'obstacle : il ne substitue pas aux grammaires françaises de référence mais il mobilise l'essentiel des connaissances requises pour ces épreuves. 
    Partant du principe que le bagage grammatical de la plupart des candidats est riche mais mal organisé, il propose avant tout de l'expliciter et de le structurer. 
    À travers la première partie « Savoir-faire »,  le lecteur acquiert une compréhension plus nette de ce que l'on attend de lui et s'initie au raisonnement linguistique. La seconde partie « Savoir »  regroupe  61 fiches qui, associées à un index détaillé, permettent de traiter la très grande majorité des questions effectivement posées aux concours. 

  • Ce livre est une nouvelle version, modifiée en de nombreux points, d'un ouvrage paru en 2010. Son objectif est resté le même  : fournir aux étudiants de littérature un manuel complet proposant à la fois les notions linguistique et la méthodologie indispensables à l'étude linguistique des textes. Il prend pour fil directeur diverses problématiques des théories de l'énonciation et des courants pragmatiques, avec une véritable volonté pédagogique. De nombreux exemples d'analyse permettent de se familiariser avec la mise en oeuvre des concepts exposés.

  • Ce manuel initie les étudiants à la problématique de l'énonciation en choisissant pour fil directeur les notions d'embrayeur et de situation d'énonciation.Sommaire :I- Personnes et déictiques  1. Les personnes.  2. Les déictiques.  3. Embrayeurs et typologie des discours.  II- Les "temps" de l'indicatif 1. L'indicatif.  2. L'aspect.  3. "Discours" et "récit" : les plans d'énonciation.  4. Le présent.  5. Imparfait, passé simple, passé composé.  6. Le futur  7. Le conditionnel.  8. "Temps" et textualité.  III- Le discours rapporté  1. Discours direct et discours indirect.  2. Le discours indirect libre.  3. Du discours rapporté à la polyphonie.

  • La pornographie a toujours suscité des débats philosophiques ou moraux. Mais son existence litigieuse ne doit pas occulter le fait qu´elle se manifeste à travers un ensemble de pratiques sémiotiques contraintes et inscrites dans l´histoire. Cet ouvrage aborde le texte pornographique en le rapportant à des genres textuels dont on peut analyser les conditions d´apparition et le fonctionnement. Ayant présenté les caractéristiques de l´écriture pornographique, il retrace son évolution depuis la Renaissance. Il met en évidence les transformations profondes qu´elle connaît actuellement avec le développement des nouvelles technologies et la présence accrue des femmes dans un univers traditionnellement masculin. 

  • Les phrases « sans texte » sont partout : sentences, slogans, proverbes, petites phrases, formules, maximes, titres dans la presse... Bien qu´inscrites dans des textes (une conversation, un traité, un site d´information...), elles prétendent échapper à l´ordre du texte, et cette simple propriété mérite qu´on s´y arrête. Dire une phrase, est-ce la même chose quand cette phrase fait partie d´un texte et quand elle est détachée ? Qui parle alors, et à qui ? Comment construit-on l´interprétation de ces phrases qui ne sont pas prises dans la continuité d´un texte ? Ce sont ces questions et d´autres qu´aborde ce livre, passant des quotidiens gratuits à la philosophie, du discours religieux à la politique.  L´énonciation apparaît ainsi partagée entre deux régimes : celui des textes et des genres de discours, et celui des phrases sans texte, des « aphorisations ». Mais une telle différence ne ressortit pas aux modes usuels : ces deux régimes ne sont pas deux espèces d´un genre proche, mais plutôt une manière pour l´énonciation de ne pas coïncider avec elle-même.

  • Cette 5e édition est mise à jour conformément à la réforme des concours de l'enseignement. Elle propose également d'inscrire le livre dans la nouvelle collection "Horizon", avec une nouvelle couverture et un titre plus précis.
    En dépit du rôle primordial que joue l'enseignement de la langue, la préparation aux épreuves (écrite et orale) de la grammaire moderne se révèle, pour beaucoup de candidats au CAPES et à l'agrégation, particulièrement difficile. Ce précis est conçu comme l'instrument capable de les aider à surmonter l'obstacle : il ne substitue pas aux grammaires françaises de référence mais il mobilise l'essentiel des connaissances requises pour ces épreuves.  Partant du principe que le bagage grammatical de la plupart des candidats est riche mais mal organisé, il propose avant tout de l'expliciter et de le structurer.  À travers la première partie - « Savoir-faire » - le lecteur acquiert une compréhension plus nette de ce que l'on attend de lui et s'initie au raisonnement linguistique. La seconde partie - « Savoir » - regroupe une série de 61 fiches qui, associées à un index détaillé, permettent de traiter la très grande majorité des questions effectivement posées aux concours.

  • Les termes clés de l'analyse du discours
    Placé entre le langage et le monde, l'univers du " discours " est celui des pratiques verbales, orales ou écrites, à travers lesquelles les hommes construisent leur univers social et leurs identités.
    Discipline récente, l'analyse du discours recourt à une terminologie foisonnante dont ce livre s'attache à expliciter les éléments essentiels.
    Un élément de base dans la boîte à outils de l'étudiant.
    Dominique Maingueneau
    Professeur de linguistique à l'université Paris-Sorbonne, il a publié un grand nombre d'ouvrages, en particulier dans le domaine de l'analyse du discours. Il a codirigé le Dictionnaire d'analyse du discours (Seuil, 2002).

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Devenir un (grand) écrivain, c'est savoir trouver sa place dans le champ littéraire, se façonner une identité énonciative, à la fois condition et produit d'une oeuvre. Ce qui revient à élaborer une paratopie personnelle, produire une figure singulière de l'impossible appartenance de l'écrivain à la société. Bien peu y parviennent. Ce livre met à l'épreuve ce concept de paratopie en comparant les carrières de deux poètes de la fin du XIXe siècle : José Maria de Heredia et Emile du Tiers.

  • Sexe faible dans le monde de la culture, la femme par les relations privilégiées qu'elle entretient avec la vie, la mort, la sexualité, serait-elle le sexe fort pour l'inconscient ? Dans quelle mesure l'idéologie paritaire ambiante ne se construit-elle pas sur une mise à l'écart, un refoulement de ce qui fait la violence psychique propre au féminin ?

  • Lorsqu'en 1944 Pierre Seghers lance la collection « Poètes d'aujourd'hui », avec un volume consacré à Paul Éluard, le poète-éditeur n'imagine sans doute pas la fortune à laquelle est appelée la formule de critique littéraire qu'il inaugure alors. Ces petits livres (160 × 135 mm) vont en effet marquer la manière d'appréhender les écrivains et leurs oeuvres durant plusieurs décennies, en combinant un essai, de portée plus ou moins biographique et relevant systématiquement de la critique de sympathie, un choix de textes de l'auteur présenté, ainsi qu'une iconographie, relativement sommaire au début de la série, ponctuellement plus fournie par la suite, le tout accompagné d'une bibliographie permettant, comme on dit, d'aller plus loin. Tels qu'ils se présentent, en vertu de leur format, de leur prix et de leur construction, ces ouvrages s'adressent à un public relativement large. Ils vont constituer l'un des fleurons de cette maison d'édition qui naît au sortir de la guerre et dont la démarche s'inscrit dans une dynamique culturelle globale de démocratisation de l'accès à la culture qui touchera d'autres éditeurs.

empty