Hiéronymus Donnovan

  • 1993. C'est l'époque où l'Amérique fascine, où un certain Tarantino commence à faire parler de lui, où les ados matent les Vendredi 13 et où le marché des consoles de jeux explose. C'est aussi le moment où, à l'image de son icône Nirvanesque, toute une génération désenchantée s'engouffre dans le grunge, les cheveux gras, les chemises à carreaux...

    Dans une cité minière du nord de la France, Rémy et Arnaud, 13 ans, sont bien de leur temps : Remy passe des heures à jouer à Mario Kart et Zelda , Arnaud à écouter Faith no more et Fugazi. Évidemment, un week-end sans les parents, c'est l'éclate assurée !

    Mais rien ne se passe comme prévu. Des télés qui implosent, d'autres qui diffusent des images dérangeantes, voire carrément flippantes... Le week-end de folie se transforme peu à peu en série noire.

    Sur fond nineties hyper-réaliste, Hieronymus Donnovan joue avec les codes du genre cinématographique, basculant avec aisance du teen movie boutonneux au film d'horreur apocalyptique.

    L'auteur prend visiblement son pied à nous plonger dans cette histoire mêlant sans vergogne plusieurs genres littéraires, avec une construction narrative profondément inspirée du cinéma des années 80. Un bon moment de lecture, pour un prix modique. - GEEK LE MAG

    Une série particulièrement immersive, dans un univers rappelant les meilleurs films gore pour adolescents. - Le guide de référence des meilleures applications, MOBILE MAGAZINE.

    Je vous recommande chaudement ce roman écrit par un véritable geek - SHUNRIZE.COM

    Les geeks de 30 ans se retrouveront forcément dans ces deux personnages attachants, fans de Super Nintendo et de Nirvana, ne sachant ce que l'avenir leur réserve et désabusés par la situation ou l'attitude de leurs parents (ces « adultes »). Les meilleurs passages du livre ont d'ailleurs souvent trait aux problématiques de cet âge particulier. Le style de l'auteur, un Français qui a grandi dans le Nord-Pas-de-Calais, est efficace et vivant. On plonge ainsi avec plaisir dans cet univers alliant fantastique et horreur. - Jean-Louis Dell'Oro sur www.lesapplicationsandroid.fr

  • Elle s'appelle Héloïse, elle a sept ans. Et un confident : un vieux dictaphone qui enregistre les mensonges et les peurs de « papa », de « maman », de « la dame à l'école »... Le grand manège des adultes, dont les enfants ne sont pas dupes.

    Les confessions d'Héloïse racontent une famille en sursis. Un équilibre instable. Et puis, un jour, la mécanique s'enraye...

    Ce court récit bouleversant aborde avec justesse le sentiment d'impasse qui, parfois, dans les familles, aboutit au pire.

empty