Jean-Michel Morel

  • Toutes les médecines traditionnelles savent que les plantes ont des vertus thérapeutiques. Quoique enseignée dans les facultés de pharmacie et faisant donc partie intégrante du savoir médical en France, la phytothérapie est pourtant contestée : son efficacité ne serait pas scientifiquement prouvée. C'est faire fi d'une masse impressionnante de travaux scientifiques qui ont formellement établi les propriétés des plantes et de leurs composants. À l'heure où il apparaît indispensable - pour des raisons de santé autant que pour des raisons écologiques - de recourir à des méthodes biologiques et durables, les plantes médicinales et la richesse biologique qu'elles recèlent suscitent un intérêt renouvelé. C'est dire si la phytothérapie, et son développement sous la forme de l'aromathérapie, n'a pas vocation à rester dans le territoire de la médecine complémentaire, où l'industrie pharmaceutique, pour des raisons économiques évidentes, s'emploie régulièrement à la cantonner.

  • 1890. New York. Louis Morghana a dix ans. Sa mère s?allie au mouvement de grève de l?usine où elle travaille. Son père, parce qu?il est flic, ne veut pas ternir l?honneur de sa femme en l?emprisonnant. Il s?enfuit dans l?Ouest avec Louis mais succombe dans des circonstances dramatiques.
    De ce point de départ tragique naît une palpitante aventure où le jeune garçon, élevé par un Indien, apprend à devenir trappeur, à suivre n?importe quelle piste et à se défendre dans n?importe quelles circonstances. Il apprend à tuer pour sauver sa peau.
    En quête de ses origines, il parcourt le Mexique, devient garde du corps dans les premiers studios hollywoodiens, puis modèle de Picasso dans le Paris des anarchistes, combattant aux côtés des Irlandais en 1916, soldat dans la guerre des tranchées en Argonne, prisonnier au bagne de Cayenne? Mais le souvenir de sa mère le hante.
    Tout au long de cette formidable odyssée, on découvre un personnage fort, taciturne, violent et droit, qui n?est influencé par aucune pensée, et ne se laisse distraire par aucune femme. Et pourtant, doté d?une loyauté infaillible, il n?aura de cesse de retrouver sa mère. Le pardon est à ce prix.

  •  
     
    La presse a connu plus de changements ces soixante dernières années qu'en six cents ans. Elle est passée en accéléré du plomb au digital. L'information est devenue immédiate. Cette révolution de l'instantanéité a profondément modifié la façon dont les journalistes travaillent, mais surtout elle a totalement bousculé les habitudes du public. Le paysage ne cesse de se transformer sous nos yeux  : en un quart de siècle, nous avons vu apparaître les sites fixes, puis les smartphones, la vidéo en ligne, les réseaux sociaux et maintenant l'intelligence artificielle.
    On a pu mesurer avec la crise des Gilets jaunes, l'ampleur de la révolution en cours. Facebook a permis au mouvement d'émerger et de donner la parole à ceux qui ne l'avaient jamais eue. Une sorte de nuit du 4  août durant laquelle les journalistes ont perdu une part de leur privilège d'informer. Mais les réseaux sociaux ont aussi été un vecteur de propagation des fake news et de l'hystérisation du débat politique.
    L'issue de cette révolution est bien incertaine. Assistera-t-on à la victoire de l'écran comme nouveau support de l'écrit  ? La presse papier est-elle condamnée  ? Quels titres survivront dans la tempête  ? L'histoire est en marche.
    C'est l'histoire de cet incroyable big bang que vous racontent de l'intérieur Francis Morel, patron de presse, au Figaro, aux Échos puis au Parisien et Jean-Michel Salvator, qui a appartenu aux directions des rédactions d'Europe  1, du Figaro et de BFMTV.

  • L'ouvrage vise à prendre en compte les récentes investigations et découvertes neurologiques concernant le jugement préconscient immédiat. L'idée d'une "axiocritique" - fondée sur l'observation et l'étude de ce qui déclenche nos jugements de valeur dans le texte écrit aussi bien que dans notre environnement et donc dans le "texte" socioculturel - paraît répondre à cette situation nouvelle qui conduit à redéfinir la notion de distance critique. L'enquête est menée sur la base d'écrits français et anglais.

  • L'Art à tout prix

    Michel Morel


    Avec Aisha, secrétaire de direction, c'est l'expérience d'une folle et redoutable ambition féminine.
    Avec Gloria et Ben, vous rencontrerez un jeune couple très spécial, mû par un sens poussé de la justice.
    Avec Blanche et la peinture, vous jugerez de la puissance de l'art.
    À la clé, l'usage d'anciens brevets de chercheurs de génie français, très peu connus, mais qui pourraient servir à la mise au point du futur avion espion américain : le SR-72, conçu pour voler à Mach 6 en 2030.


  • Ophélie sent que sa naissance s'est produite dans des conditions dramatiques.

    Pourtant, elle ne souhaite pas encore les connaître.
    De plus en plus surveillée, ce sont, en fait, trois services secrets qui attendent le jour de sa majorité : le 9 août 2016.

  • Quitte mon double

    Michel Morel

    Depuis que son mari Philippe, dépressif, séjourne en maison de repos, Claude, libraire, n'est plus tout à fait la même femme. Plus indépendante déjà, son identité s'est aussi modifiée, la plaçant face à une dualité jusque-là inconnue que même ses séances de psychanalyse n'arrivent pas à éclaircir. En outre, la présence, fréquente, insistante, sur son lieu de travail d'un homme répondant au nom de Denis n'est pas sans la laisser totalement insensible ou la magnétiser. Enfin, l'attitude complice et taquine de sa patronne, Marguerite, à ce sujet de causer une certaine forme d'exaspération ou de défense chez elle... Le retour de Philippe à la maison aurait pu solutionner ce trouble qui gagne son âme, aurait dû la faire revenir à un état familier... il n'en sera rien, et c'est presque malgré elle qu'elle verra tous ses cadres voler en éclats, son couple se déliter, et toute son existence projeter dans un univers tissé de symboles et d'éléments parapsychologiques, rythmé par les astres.

  • Mort a vie

    Michel Morel


    Gloria et Ben ont un sens très particulier de la justice. Pour eux, il existerait une justice absolue. Au nom de ce ressenti, ils obéissent à des ordres qui leur parviennent de manière mystérieuse et indirecte.
    Qui les encadre, les surveille, les dirige ?

  • Sophie 19 ans

    Michel Morel

    L'achat d'une voiture va entraîner Sophie, jeune étudiante sans histoire des années soixante, dans une série de situations imprévisibles dans lesquelles l'aventure et l'insolite regagnent le temps perdu. Ses études scientifiques, à Paris, dans un cadre familial aisé et protégé, l'avaient éloignée des dangers comme des tentations de la vie. Elle découvre soudain qu'elle a un corps, et que, dans certains milieux tout s'achète, se vend ou se joue au péril de sa vie. Les lois de l'existence ne sont pas toutes enseignées. Il faut les découvrir, au prix d'efforts, de voyages, de risques et de rencontres humaines. Peu avant mai 68, le voyage initiatique et sensuel de Sophie, 19 ans, est l'occasion pour Michel Morel de faire un lien entre la philosophie, l'occultisme, l'art et la récupération d'anciens mystères, le tout baignant dans une recherche éperdue d'argent et de pouvoir.

  • De claudia en sinna

    Michel Morel

    Claudia intègre le centre de préparation aux séjours de longue durée de l'homme dans l'espace, dans le Périgord. Son père en est le patron et il l'y envoie afin d'en vérifier le fonctionnement. Claudia sera la seule femme. Or, il lui faudra démontrer à travers les tests d'aptitude, qu'elle est aussi digne qu'un homme de réussir. Des tests d'aptitude pour un séjour spatial de longue durée sont pratiqués dans un centre qui ne reçoit que des hommes. Or, Claudia va y rentrer sous les ordres de son père et l'oeil savant de Maître Jean, le dirigeant des expériences. Un récit qui met en scène l'éternel débat sur l'égalité des forces masculines et féminines, à travers un scénario scientifico-mystique.

  • Au fil d'amours

    Michel Morel

    Des poèmes tout à tour intimes et profonds, frivoles et coquins. Car une femme ne peut être résumée à son corps, et l'amour à la chair. Tout en contraste et donc tout en surprise, un livre qui n'en finit pas d'étonner. Un recueil à l'image de la vie, avec ses réflexions, ses fugaces instants magiques, ses sensations à fleur de peau et ses moments de bonheur. Des thèmes éternels abordés avec beaucoup d'humour et de style. Un recueil qui donne un éclairage nouveau sur la femme, sur l'amour, grâce à une plume libre qui manie avec art érotisme et délicatesse, et marie avec bonheur sensualité et traits d'esprit, volupté et réalisme. Car il n'y a pas qu'un seul amour. Il y a des reflets d'amours, dont chaque poème se veut être le miroir.

  • L'Ombre de l'Homme

    Michel Morel

    Après avoir affronté les charmes de Sinna, lors de son séjour forcé sur la planète où elle régnait en maîtresse absolue, Maître Jean est rendu à la terre. Elevé par son père, à la suite du décès de sa mère à sa naissance, il lui reste à découvrir un autre plan relationnel avec l'élément féminin. Cette recherche, insidieuse, intérieure et subtile, s'impose à lui et devient le but ultime de sa vie. Quelques rudes expériences l'attendent, comme celles qu'il va occasionner chez les femmes qui vont le rencontrer...

  • Vous êtes moi

    Michel Morel

    « Je m'appelle Nathalie, Nat, pour les intimes. Je suis en mission. - En mission ? Quelle mission ? - Le nom de mon service ne vous dirait rien. Sachez que je dois plus ou moins discrètement surveiller les familles du personnel engagé en Afghanistan. - Pour la discrétion... - Madame Fournil... vous êtes en danger ! - En danger ? Mais pourquoi ? - Vous venez d'être approchée par un inconnu sur un sujet touchant l'Afghanistan où se trouve votre mari ! Ce n'est pas vous qui m'intéressez, mais l'inconnu en question. Il nous surveille actuellement, nous devons très vite nous séparer. Je vous demande de m'embrasser et de me quitter avec un grand sourire suivi d'un large signe d'au revoir. » Étrange, cette Nathalie ! Toujours sur terre après d'aussi terribles épreuves. Mais avec quelles aides depuis son expérience de mort imminente ! Ne lui manquent ni philosophie, ni goût de l'aventure, ni la recherche du sens de la création avec les données peu communes qui lui sont fournies : une fulgurante intuition personnelle ou des informations d'ordre occulte ? Avec la musique comme fil conducteur, elle découvre le monde politique de plusieurs nations et rencontre les personnages dont les pouvoirs écrivent l'histoire. Partie d'une vie banale, elle se retrouve dans des situations exceptionnelles. Depuis des enfants qu'on lui impose puis qu'on lui enlève mystérieusement, elle vivra en conscience, presque en responsabilité, les conflits économiques mondiaux et actuels les plus cruels avec des données peu connues du grand public. Autour d'une héroïne pas comme les autres, Michel Morel nous propose un thriller ésotérique intrigant, savoureux cocktail d'espionnage et de fantastique.

  • Au départ, un pari entre Sonia, une psy de 35 ans et Lydie, une jeune patiente, assistante sociale très particulière. Prendre la place de l'autre le temps d'une consultation ! Elles entrent, toutes deux, dans des intrigues familiales complexes, associées au monde impitoyable des affaires liées à l'exportation. Va intervenir, le service de la répression des fraudes, avec Erica et ses principes expéditifs.
    Philippe, un bouillant jeune homme, cherche à se faire une idée sur ce qu'est une famille. Sa propre famille, ce qu'elle veut de lui, pourquoi, ce qu'on lui cache et ce qu'a été la vie de son père récemment décédé dans une circonstance suspecte. Remontant la vie de ses parents, Philippe se retrouve en Chine, à étudier la reprise éventuelle des affaires de son père. Il découvre monsieur Fu Hi, son habitation : la Maison des brumes légères, son entreprise qui l'associe à son défunt père ainsi que sa fille, Sue.
    Se mêlent dans ce roman, tout ce qui touche la famille : conception, naissance et mort. Tous ses secrets, ses intrigues, ses drames et intérêts sordides, ses charmes, ses amours, ses traditions, les liens particuliers qui unissent chacun des membres et, toujours... son mystère.

empty