Langue française

  • Société initiatique, la franc-maçonnerie est aussi un « laboratoire d'idées ». En effet, depuis plus d'un siècle, les obédiences françaises, par le biais des questions à l'étude des loges, se penchent chaque année sur des sujets, problèmes philosophiques de société, d'éthique, de dignité humaine, de progrès, bref toutes questions visant à améliorer la condition humaine. C'est ainsi que nombre de lois, d'avancées sociales, ont, d'abord été débattues dans le secret des loges avant que de passer dans les textes et d'être appliquées. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus, depuis l'instauration de cette procédure, dans les obédiences françaises. Loin de l'image parfois négative de la franc-maçonnerie, la lecture de cet ouvrage contribuera à montrer combien notre société a pu être influencée par la réflexion de ces centaines de milliers de personne qui se préoccupent de l'amélioration de la condition humaine et de l'évolution de notre société.

  • Quels sont les grands combats émancipateurs de la maçonnerie aujourd'hui ? Pourquoi est-il si important, face aux religions de l'identité et aux intégrismes, de défendre et d'illustrer le principe de laïcité ? Les maçons sont-ils d'ailleurs encore une force agissante, relayée dans la société, dans l'État, dans les médias, comme sous
    la IIIe République ? Et surtout : sont-ils toujours à la hauteur de la tâche morale qui leur incombe ?
    Jean-Philippe Hubsch a été à la tête de la principale obédience française - le GODF - pendant deux ans. Il lève le silence sur toutes ces questions, et tant d'autres, que se posent initiés comme profanes au travers d'un dialogue intense et exhaustif avec le journaliste et essayiste Alexis Lacroix.
    Leur conversation dessine aussi en creux un portrait des enjeux les plus brûlants de notre époque. À la lumière de son expérience, Jean-Philippe Hubsch propose des voies
    pour réparer une société française en voie d'archipélisation, redonner à celles et ceux qui ne croient plus à la politique une confiance dans les affaires publiques et retrouver le fil d'un progrès partagé.
    Une certitude : face à l'insignifiance et au nihilisme omniprésents, le pari sur l'humanisme est un combat difficile, mais indispensable.

empty