Marie-Jeanne Berard

  • Mars

    Marie-Jeanne Berard

    Anaïs souhaiterait ne plus être Anaïs. Se départir de sa personne, se dissoudre dans l'universel. Ce qu'elle ignore, c'est le prix exorbitant à payer pour réaliser son désir. Prisonnière d'un mois de mars insurpassable, elle doit affronter ses démons qui prennent, sous ses yeux, des incarnations troublantes.

    Abordant les questions de la réappropriation de l'animalité et de l'embrassement de la mort, ce roman devient l'occasion d'un rite initiatique, d'un réapprentissage de la condition humaine, dans toute son horreur et sa sublimité.

  • Les personnages féminins sont rarement de mauvaise foi, et lorsqu'ils le sont, c'est toujours pour une bonne raison. Ce collectif de nouvelles, réunissant dix autrices et auteurs aux genres et aux voix variés, plonge dans la cruauté non négociée ou excusée des femmes.

    En explorant de manière audacieuse les différentes manifestations de la méchanceté (physique, psychologique, morale), les onze textes du recueil de nouvelles Cruelles mettent en scène d'odieuses amies, d'impitoyables mères et d'inquiétantes soeurs. Des femmes irrémédiablement cupides, perverses, et surtout, non-repentantes.

empty