FeniXX réédition numérique (Sand)

  • La Haine du corps est l'une des clés de la civilisation occidentale. Elle n'avait jamais été dévoilée et, selon Marc-Alain Descamps, l'on ne peut rien comprendre sans elle à notre histoire. Platon l'a reçue de l'Iran, puis l'a transmise à Paul de Torse ; Descartes l'a reprise. Elle a inspiré successivement le Manichéisme, le mouvement Cathare, l'épidémie des Flagellants, la Préciosité, le Jansénisme, le Puritanisme, le Dolorisme... Le corps toujours a été accusé de tous les maux et de toutes les turpitudes. On ne trouve pas, ce livre le démontre, un mot en faveur du corps avant le XXe siècle, en dehors de l'Orient. En se plaçant du point de vue de la psycho-histoire, l'auteur va nous dire pourquoi. Pour lui, la réconciliation avec le corps va de pair avec la libération des femmes, l'écologie, la défense de la nature, des animaux, du tiers monde, la conscience planétaire, le mouvement Transpersonnel...

empty