Littérature traduite

  • Daniel Kelly sort de prison. Vingt ans plus tôt, il était Danny « Barracuda », le nouvel espoir de la natation australienne. Un adolescent rageur, animé par la soif de vaincre et le rêve de devenir champion. Pour montrer à ces petits bourges pour qui tout est facile que lui, le boursier, le petit métèque, peut les battre. Pour ne plus être prisonnier de ce corps encombrant, de ces pensées qui lui viennent dans les vestiaires. Aujourd'hui, Daniel est ce champion déchu, cet homme que la prison a à la fois brisé et révélé. Il est ce fils, ce frère qui veut se réconcilier avec les siens. Un roman coup de poing sur le dépassement de soi et les illusions perdues.

    « Personnages rageurs, corps en éruption, émotions à fleur de peau et style brut de décoffrage : avec Tsiolkas, la littérature s'apparente à un bain bouillonnant. ».
    Thomas Mahler - Le Point

  • Lors d'un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien.
    Cet incident déclenche une réaction en chaîne, explosive, qui fait voler en éclats les faux-semblants et révèle avec la violence d'un boomerang le tableau implacable d'une société en pleine confusion.
    Provocant, urgent, impitoyable, un roman coup de poing, une révélation.

    Indisponible
  • Frappé par la malédiction de ses ancêtres, Tommy vagabonde au coeur des eighties, dans une existence qui le laisse en marge. Licencié, il se mure bientôt dans la violence et la pornographie, sondant le fond de l'abîme où il ne lui reste qu'une question à résoudre : jusqu'où pousser le sacrifice pour expier la société moderne ?

  • À Melbourne, à New York, en Jordanie et encore ailleurs, des années 1990 à nos jours.
    Chacun pour soi, qu'on le veuille ou non. Serait-ce ça la vie ? Quand les amitiés d'antan se brisent et laissent place à la vie d'adulte, aux contacts sporadiques et lointains ; quand l'être aimé apparaît sous un tout autre jour, que la colère laisse place à l'amertume, puis aux remords et à la peur d'être seul.
    Ce serait ça, la vie, des gens qui s'éloignent et qui s'aiment malgré tout, comme cette mère, perturbée de voir son fils devenir un homme ; comme ce jeune homo venu avec son compagnon au chevet de son père mourant du sida ; comme ce fils qui lave les fesses crottées de son père, malade d'Alzheimer...

    Ce serait ça, la vie, des étincelles d'humanité, dans la noirceur et la violence...

empty