Guillaume Guéraud

  • Babino, le chien de Némo, vient de se faire écraser par une voiture. C'était son meilleur ami, il était de toutes les aventures et de toutes les confidences. Avec ses copains, tous très malheureux de sa disparition, ils décident d'organiser un enterrement digne de Babino. Mais rien ne va se passer comme prévu... Un roman tendre et très drôle autour de l'attachement d'une bande de gamins pour leur compagnon de jeux.

  • On l'appelle Mémé Kalashnikov ! Car la grand-mère de Louis est une terreur, il déteste passer des vacances dans sa maison au fond des bois, sans télé ni rien. Mais cette fois-ci, il ne va vraiment pas s'ennuyer. Car sa grand-mère, moitié sorcière moitié activiste politique, s'oppose à la construction d'une route près de chez elle. Avec son chaudron magique, sa faucille et son marteau, elle ne craint personne ! Du rire, de l'aventure et un soupçon de fantastique pour les jeunes lecteurs.

  • À la frontière mexicaine, dans le petit village de Matamoros, Paco découvre un étrange sombrero magique. Lorsqu'il le porte, tout est possible : Laser explosif ! Crachat de grenades ! Souffle du cyclone ! Paco est prêt à affronter les injustices et se battre contre Donald Trumpette ! Après "Ma grand-mère est une terreur", un nouveau roman original et drôle de Guillaume Guéraud dans la collection "dacodac".

  • mortagne n'est pas un patelin tranquille.
    ceux qui travaillent le bois ne peuvent pas encadrer les vignerons et inversement. la haine fouette les murs. les coups tordus pleuvent sans prévenir. martial préfère apprendre la mécanique le plus loin possible. pour fuir la scierie. éviter les incidents. et échapper à la phrase que répètent aussi bien les scieurs que les gars de la vigne " je suis né chasseur ! je mourrai pas gibier ! " parce que la chasse, ici, tout le monde pratique.
    sauf terence. il a la tronche en, biais. il ne sait ni travailler ni chasser. c'est pour ça que martial l'aime bien. et qu'il ne supporte pas qu'on se défoule sur lui. pour le premier titre de la collection doado noir, guillaume guéraud annonce la couleur, celle d'un adolescent basculant dans la folie meurtrière.


  • Vorace

    Guillaume Guéraud

    Vent de panique dans Paris : après des disparitions inexpliquées de chiens et de chats, des bébés puis des adultes par centaines s'évaporent sous les yeux de tous. Seul Léo, un ado arrivé depuis peu dans la capitale, et vivant en squat, perçoit visuellement le phénomène : une sorte de bulle floue aux trois mâchoires imbriquées... Lui et sa copine, Cosmina, ainsi que son chien Tchekhov, semblent être à l'abri du danger. Et si c'est parce qu'ils s'aimaient qu'ils ne craignaient rien ?

  • Rush Island, 2037. La loi Bradbury interdit toutes les images depuis vingt ans sur l'ensemble du territoire. La propagande matraque : «Les photographies sont nocives. Le cinéma rend fou. La télévision est l'opium du peuple.» Les agents de la Brigade de l'oeil, les yeux armés du gouvernement, traquent les terroristes opposés à cette dictature. Brûlent les images encore en circulation et les pupilles de ceux qui en possèdent. Parce qu'un bon citoyen est un citoyen aveugle.
    Roman coup de poing, hommage, entre autres, à Fahrenheit 451 de Ray Bradbury et au meilleur du cinéma américain, La Brigade de l'oeil est la première incursion de Guillaume Guéraud dans la science-fiction.

  • Obligé par le patron de la mafia locale de rallier Miami à Key West en moins de deux heures, le vieux Sarafian est pris en chasse. Mais il est blessé, et Max, 11 ans, n'hésite pas à aider son grand-père et prend le volant de la Dodge. S'engage alors une course poursuite impitoyable et loufoque à travers la Floride.

  • Les chiens écrasés

    Guillaume Guéraud

    • Rouergue
    • 20 Septembre 2017

    Chaque élève de 3° doit passer une semaine de stage en entreprise. Comme il est bon élève, énergique et plein d'esprit critique, Alex est envoyé dans le journal local découvrir le métier de journaliste. Lui qui se rêve critique de cinéma se retrouve aux faits divers, à la rubrique des chiens écrasés. Il lui faudra peu de temps pour soulever un gros scandale local et la semaine de stage va finir en vrai polar. Réédition d'un des premiers livres de Guillaume Guéraud, publié en 1999, toujours aussi offensif... et adoré par les jeunes lecteurs.

  • ça va valser

    Guillaume Guéraud

    Grand-père Léonine a soixante-dix-neuf ans et toutes ses dents. Les idées claires (communistes) et le coeur vaillant, il avale les kilomètres à bicyclette. Ancien révolutionnaire, gangster, pilleur de banque il a vécu mille vies dont il régale son petit fils Hugo. Mais sa grande passion, c'est la valse. Avec une partenaire détestée (c'est une bourgeoise) mais indispensable, il écume les concours de danse de salon. Mais là le concours a lieu trop loin, et Grand-père Léonine a besoin d'être accompagné en voiture, par les parents d'Hugo. En route une crise cardiaque le coule à l'hôpital, mais pas longtemps, il est coriace grand-père Léonine.
    Little miss sunshine vient à l'esprit à la lecture de ce roman. Le personnage irrévérencieux du grand-père est drôle et l'évocation rapide de grands révolutionnaires du siècle passé ne peut pas faire de mal.

  • Dernier vendredi avant les vacances de février, dans un collège de Marseille. Alors que rien ne l'annonçait, la communauté des élèves et des enseignants est victime d'un virus foudroyant. Au fur et à mesure de la journée, les morts se multiplient, le collège est mis en quarantaine, l'isolant du reste de la ville. Guillaume Guéraud nous offre, comme il sait si bien le faire, un livre-catastrophe hallucinant, à l'esthétique gore, comme les ados aiment.

  • Déroute sauvage

    Guillaume Guéraud

    Sur le papier, c'est un voyage scolaire en Espagne, dans le cadre d'un projet pédagogique qui devrait permettre aux élèves de se familiariser avec leur deuxième langue vivante et de découvrir la vallée de l'Aragon.
    Sauf que ça vire au cauchemar. En pleine nuit, au coeur des Pyrénées, le bus quitte la route et bascule. Une chute vertigineuse et un amas de corps broyés entre la tôle et le granit. Quelques rescapés s'extirpent des décombres. Ils croient avoir échappé au pire. Mais ils confondent la fin et le commencement. Car trois sauvages sanguinaires surgissent des ténèbres...

  • De la naissance du 7e Art à nos jours, Guillaume Guéraud revisite l'histoire du cinéma au travers de vingt-huit héroïnes, méconnues pour la plupart. En mettant l'accent sur des figures bien trempées, en redonnant le contexte historique et politique, ce recueil de nouvelles/portraits éclaire différemment de nombreux films. Entre littérature et documentaire, un recueil de nouvelles/portraits ambitieux et original. Et féministe !

  • Une fin d'après-midi ordinaire. Clément Rivière, quatorze ans, sort du collège et rentre chez lui. La porte de la maison où il vit seul avec sa mère n'est pas verrouillée. Un homme est à l'intérieur. Un inconnu. Qui est en train de tout saccager. Clément pourrait s'enfuir en hurlant mais il ne bouge pas. Paralysé par la peur. Puis la douleur. Alors il s'accroche à quelques souvenirs pendant que tout vole en morceaux. Se fixe sur des images. Et tente d'assembler des pièces insaisissables.

    Sur commande
  • Sans la télé

    Guillaume Guéraud

    Dans ce récit autobiographique, Guillaume Guéraud retrace sa jeunesse dans une cité populaire au cours des années 1970-80, au travers d'un prisme particulier : son rapport au cinéma. Sa mère refusant d'avoir la télé, elle l'entraîne dans les salles obscures et c'est au travers du septième artqu'il découvre le monde. Un récit d'une très grande émotion, qu'on lira aussi comme un éclairage indispensable sur l'univers de cet auteur jeunesse de grand talent.

    Sur commande
  • Les tables de multiplication, la rédaction de français, le match de football après l'école. tu parles d'une aventure ! Eugène, lui, a besoin de vivre des histoires bien plus palpitantes. Avec une facilité déconcertante, il se projette dans des univers de pirates, de conquérants de l'espace ou de mangas... et toujours dans la peau du héros qui en découd avec les méchants. Car Eugène se donne toujours le meilleur rôle, bien sûr.
    Sa maîtresse, par contre, Mme Charbonneau, a souvent les traits de l'ennemi à combattre, tandis que Lisa, la plus jolie fille de la classe, est une princesse à sauver des griffes des monstres ou à libérer d'horribles androïdes. Pas de doute, Eugène préfère vivre dans ses mondes à lui !
    Mais cette tendance naturelle à être dans la lune ne convient pas à sa maîtresse, elle inquiète ses parents et étonne ses copains... Eugène ne voit pas où est le problème : quand il sera grand, il sauvera le monde !
    Pas besoin de se faire du souci pour l'avenir, il sera là ! D'ailleurs, le médecin est rassurant : Eugène a juste besoin de s'évader et il est capable de le faire. Et ça, c'est un super pouvoir qui ne s'apprend pas à l'école !
    Un texte drôle et plein de rebondissements, où l'on suit Eugène d'un monde à l'autre, au fil de l'écriture alerte et truffée de références de Guillaume Guéraud.

    Sur commande
  • cité arc-en-ciel, on dirait une adresse du pays des merveilles, mais c'est rien d'autre qu'un quartier pourri.
    rachid a treize ans. il veut pas jouer les apprentis vauriens. il veut devenir pilote de ligne. mais tout s'acharne à lui faire croire qu'il fallait naître ailleurs pour ça. alors nique-le-ciel!

  • Apache

    Guillaume Guéraud

    • Rouergue
    • 12 Septembre 2002

    Billy porte un prénom de cow-boy mais c'est un jeune apache chiricahua.
    Il ne se peinturlure pas le visage. il ne se coiffe pas avec des plumes. et il mange des hamburgers. " tu es simplement américain ! ", tente de le convaincre sa mère. billy sillonne les rues de san carlos en arizona, avec un cortège d'ivrognes. jusqu'au jour oú il rencontre sundance, prisonnier noir aux abois, dont la soif de liberté va secouer les fantômes des quarante arpents de l'enfer.


  • un vieil homme découpe les vagues de l'océan à coups de sabre.
    il a la langue tranchée. un soldat amputé du bras droit hante sa mémoire. la guerre d'indochine a ouvert des plaies sur les rives du fleuve rouge. elle a laissé des esprits en lambeaux. joey est aussi belle qu'un fantôme chinois et tom rêve de samouraïs intrépides. des histoires douloureuses et des souvenirs abandonnés les encerclent. ensemble, ils vont déchirer des cicatrices oubliées pour guider une lame vers la vengeance.
    et déterrer des guerres moins lointaines qu'ils ne l'imaginent.

  • Rush Island, 2037. La loi Bradbury interdit toutes les images depuis vingt ans sur l'ensemble du territoire. La propagande matraque : Les photographies sont nocives. Le cinéma rend fou. La télévision est l'opium du peuple. Les agents de la Brigade de l'oeil, les yeux armés du gouvernement, traquent les terroristes opposés à cette dictature. Brûlent les images encore en circulation et les pupilles de ceux qui en possèdent. Parce qu'un bon citoyen est un citoyen aveugle. Kao a 15 ans. Il ne craint pas les images. Elles le fascinent. Après le lycée, il traîne dans les rues de Badwords pour en distribuer clandestinement. Une rumeur circule : des films auraient survécu. Ils seraient enfouis quelque part dans l'île. Kao est prêt à risquer gros pour les sauver des flammes.

    Sur commande
  • Arrete ton cinema !

    Guillaume Guéraud

    • Rouergue
    • 18 Février 2003

    On était trois.
    Najib, expert en kung-fu et en acrobaties. Lionel, expert en maths et en pleurnicheries. Et moi, juste expert en cinéma. Il nous fallait du fric. Pour bouffer des chocolats, lire des revues débiles et aller voir des films. On avait un plan. Il suffisait seulement de ne pas reproduire les erreurs de tous les gangsters que j'avais pu voir au cinéma. Tout semblait simple... Sauf que ça ne s'est pas passé comme dans un film !

  • Clin d'oeil cette fois à La Fureur du dragon de Bruce Lee, voici un épisode reprenant les codes de la formation au Kung fu, que connaissent bien les fans de Kung fu Panda et autres films ou séries sur les arts martiaux. Avec toujours l'humour décalé et « tarentinesque » de Guillaume Guéraud !

  • Shots

    Guillaume Guéraud

    Entre 1981 et 2014, l'histoire de deux frères marseillais, dont l'un va basculer dans la délinquance. Parce que leur mère va mourir, William, photographe semi-professionnel, part à la recherche de Laurent exilé à Miami, après plusieurs casses en France. Entre polar et roman familial, entre Marseille et la Floride, un roman à la forme originale, raconté uniquement sous forme de légendes photos - dont les photos ont disparu, pour une raison dévoilée en toute fin.

    Sur commande
  • Sur commande
empty