La Boucherie Litteraire

  • Dans ce recueil, le poète donne à boire un foisonnement de matière mâtiné de cruauté où l'amour et le sexe, le végétal et l'animal, le connu et l'inconnu, la grâce et la fatalité se débauchent à tout va pendant qu'il est encore temps. Le voyageur circule dans Le ciel du dessous à sa guise, hors fuseaux horaires mais en décalage permanent. Pas de passeport, pas de frontière, boussole inutile, la liberté retrouvée dans le rêve de la vie. Trois ciels au lieu d'un, l'affaire est tentante dira le profane avide de posséder le secret du sacré. Qu'on ne s'y méprenne pas, le chiffre trois est celui de l'apprenti. « Juste un grondement fraternel au pied de la montagne, le pas lent de l'homme uni au goutte-à-goutte de la quête. » « Peut-être après le temps compté dans les entrelacs de la grâce, comprendras-tu l'au-delà amer où broute le troupeau de mes fautes. »

empty