Jean-Marie Chevrier

  • C'est une étrange éducation que Madame, veuve excentrique et solitaire, s'obstine à donner au fils de ses fermiers dans un lointain domaine menacé par la décadence. Que cherche-t-elle à travers lui ? Quel espoir, quel souvenir, quelle mystérieuse correspondance ? Curieusement, le garçon accepte tout de cette originale. Avec elle, il habite un autre temps que celui de ses parents et du collège. Un temps hanté par l'ombre de Corentin, l'enfant perdu de Madame.
    C'est dans ces eaux mêlées que nous entraîne l'écriture secrète, raffinée, et cruelle jusqu'à la fascination de Jean-Marie Chevrier.
      Le roman de Jean-Marie Chevrier a la grâce vénéneuse et envoûtante des contes de fées. Philippe-Jean Catinchi, Le Monde des livres.

    Entre la vie et la mort, son écriture capte les vibrations de machines humaines qui tressautent, s'emballent, s'accrochent, mais refusent de s'éteindre. Marine Landrot, Télérama.

    Sur commande
  • C'était il y a longtemps, au tournant des années 60 et 70, entre le Paris du Quartier latin et les solitudes creusoises. Un jeune provincial timide tente de se bâtir une existence qui ressemblerait à ses rêves : vivre pleinement son époque, sa passion pour le théâtre et son goût immodéré de l'amitié. Pourquoi ne pas construire son « Ithaque », avec quelques amis comédiens improvisés, et partir sur les traces d'Ulysse ?
    Mais la tornade de Mai 68, voulant faire table rase du passé, remet l'odyssée à plus tard, le détournant de ses désirs et le confrontant à une réalité plus prosaïque.
    Comme dans le théâtre de Tchekhov, l'Histoire passera-t- elle sous ses yeux sans même qu'il s'en aperçoive ? Sera-t- il trop tard... tout à coup ?

    Avec la distance élégante d'un observateur à la fois amusé et inquiet, Jean-Marie Chevrier, écrivain épris de liberté, en explore les paradoxes. Roman d'initiation, portrait d'une époque et d'une génération, ... embrasse avec nostalgie et poésie la poursuite vaine de nos chimères.

    Sur commande
  • Mathieu part à la retraite : il ferme sa librairie, sa femme le quitte, il perd son chien. Où et comment trouver la force de continuer à vivre ? Peut-être dans une vie d'ermite, sur une éminence isolée des confins de la Creuse. Dans ce dernier refuge, il n'aspire qu'à s'effacer dans une nature immobile, avec la seule compagnie des bêtes, suivi pas à pas par Io, une génisse. Mais la civilisation se rappelle à Mathieu quand un couple de randonneurs fait halte dans sa thébaïde. L'homme, archéologue amateur, cherche des vestiges médiévaux. La femme n'est pas sans charme, et inspire à Mathieu un désir violent. Ses velléités de solitude et de renoncement sont compromises. Un drame se prépare, dont Io, l'animal tutélaire, sera la victime sacrificielle.

    Sur commande
  • Une ferme d'un autre temps dans la Creuse.
    Quelques hectares, un troupeau, de modestes ruches :
    Baptiste, comme se prénommaient son grand-père et son arrière-grand-père, est le dernier des Lamy.
    Survivant d'une civilisation millénaire où l'homme ne faisait qu'un avec la nature malgré les vicissitudes des bourrasques, les brûlures de l'été et les morsures du gel, il se découvre l'ultime témoin d'un univers qu'il croyait immuable.
    Sans autre famille que sa mère vieillissante, Baptiste n'a plus qu'un rêve pour donner sens à sa vie : un rêve fou qui n'appartient qu'à lui.
    Rarement un livre aura évoqué avec autant de justesse le monde paysan d'aujourd'hui. Un monde réduit au silence, dont Jean-Marie Chevrier ranime la beauté primitive dans une bouleversante ode à la terre et à l'homme.

    Sur commande
  • À la fin de la Première Guerre mondiale, François Riffaterre, paysan d´une province pauvre et reculée, décide d´abandonner les siens pour ne se consacrer qu´à la sculpture. Désormais solitaire, il taillera le granite, fera surgir des formes insolites où puiser des joies muettes.
    D´une écriture ciselée, efficace, à l´image de son héros qui travaille selon des voies obscures mais puissantes, Une saison de pierre est le portrait de cet artiste secret qui porte en lui des rêves de beauté. C´est aussi une remarquable recréation d´un monde rural oublié, économe de mots et d´émotions, qui cache en lui des destins inattendus et singuliers.

    Une saison de pierre est le second roman de Jean-Marie Chevrier qui a déjà publié, aux éditions Albin Michel, Zizim ou l´épopée tragique et dérisoire d´un prince ottoman.

    Sur commande
  • À la mort du sultan Mehmed II son père, Djem, héritier de l´empire ottoman dont la vie se déroulait jusque-là de joutes poétiques en chasses au faucon, est contraint de prendre les armes contre son frère qui s´est emparé du pouvoir à Constantinople. Défait par les troupes de Bajazet II, il demande l´aide des Hospitaliers de Rhodes pour prendre à revers l´usurpateur. Conscient qu´il détient là une monnaie d´échange inespérée contre les Turcs, l´ordre de Saint-Jean feint d´accepter.
    Dès lors Djem, redevenu Zizim, son prénom d´enfance, va suivre le long chemin d´un exil doré de Nice à Chambéry, de la commanderie des Templiers à la Rome des Borgia. Traité à la fois en prince étranger et en prisonnier, il espère et désespère tour à tour de ses gardiens-alliés, lui qui n´est plus qu´un otage que se dispute la Chrétienté.
    Des fastes de l´Orient aux traîtrises de l´exil, l´histoire vraie et malencontreuse d´un destin à rebours, l´épopée tragique et dérisoire d´un prince sans royaume.

    Sur commande
  • Rescapé, à son retour d'Orient, d'une tempête au large de la Guinée-Bissau, le capitaine Saint Elme aborde un fort perdu, sentinelle dérisoire d'un continent sauvage et inexploré. Sa frégate menace ruine. Saint Elme n'a d'autre choix que de faire escale pour lutter contre le climat pourrissant qui ronge la cargaison, infecte l'âme et l'esprit. Lassé de tant de voyages, de son siècle et de ses Lumières, il se lance, comme par défi, dans une folle aventure : percer le mystère de ces terres vierges et inquiétantes qui chaque jour l'emprisonnent davantage et le plongent au coeur des ténèbres...

    À partir du récit saisissant d'un naufrage moral dans l'Afrique du XVIIIe siècle, Jean-Marie Chevrier retrace l'épopée tragique d'un homme en proie à ses démons.

  • Après le vif succès rencontré par Les Grandes Affaires Criminelles du Limousin, parues en 2010, Vincent Brousse, Jean-Marie Chevrier, Philippe Grandcoing et Jean-Michel Valade vous proposent une nouvelle compilation d'une trentaine d'histoires parmi les plus emblématiques de la région.
    D'une mortelle conciliation à Bussière-Buffy à l'aube du Second Empire à la dernière exécution publique à Limoges en 1937, en passant par le retour tragique d'un samedi soir de beuverie entre Chaillac et Saint-Junien dans les années 1920 ; du meurtre impuni de La Rochette à la fin du xixe siècle à une illustre captation d'héritage après la Seconde Guerre mondiale, en passant par le dramatique Noël d'un permissionnaire à Saint-Amand pendant la « Der des Der » ; de l'embuscade de « la Garenne-de-Bosredon » à Saint-Jal sous la monarchie de Juillet à un sombre réveillon du nouvel an à Turenne en 1963, en passant par l'infanticide de Lubersac dans les années 1890, vous retrouverez ici plus d'un siècle et demi d'affaires sanglantes revisitées avec talent.
    Le pire est-il toujours certain ? Après avoir lu ces Nouvelles Affaires Criminelles du Limousin, vous pourrez l'affirmer de manière incontestable !

empty