Langue française

  • La Franc-maçonnerie a, entre autres, pour but l'étude de la morale, le perfectionnement de l'homme et de la société. C'est pourquoi en France, depuis plus d'un siècle, les obédiences ont mis en place une procédure dite « questions à l'étude des loges » pour réfléchir collectivement sur des sujets touchant à l'éthique, à la justice sociale, aux libertés et toutes questions visant à améliorer la condition humaine... C'est ainsi que nombre de progrès sociaux ont d'abord fait l'objet de débats dans le secret des loges avant d'être concrétisés dans des textes de loi. L'ouvrage recense l'ensemble des sujets qui ont été débattus dans les loges françaises depuis la création de cette procédure. Ainsi apparaît, loin de l'image parfois négative, la facette la plus méconnue de la Franc-maçonnerie : celle d'une société de pensée où, loin du tumulte de la cité, des femmes et des hommes « de bonne volonté » se rassemblent pour penser les conditions d'amélioration de l'humanité, favoriser l'émergence d'un mieux-vivre ensemble et l'évolution de notre société, en ayant comme repères les principes de Liberté, d'Égalité et de Fraternité.

  • Pour la première fois, un dignitaire maçonnique témoigne de son parcours personnel, de façon franche et directe, des raisons de son engagement maçonnique et du rôle que joue la franc-maçonnerie dans la société.

    Il présente les actions que mène son obédience pour animer le débat public et son dialogue avec les politiques.

empty