Joseph Agostini

  • "Les mensonges laissent leurs traces sur nos histoires de vie, comme l'écume sur la mer. Lorsque Fabienne demande à ses quatre enfants d'accompagner le corps de leur père vers son dernier voyage, de Marseille à sa Corse natale, l'un d'eux n'est pas au rendez-vous. Peut-on en finir avec les tricheries de l'existence?? Comment se délester du poids du secret?? Un roman désarmant sur une famille corse, ses paradoxes, ses déchirures. Un livre inoubliable et universel sur la couleur des sentiments.
    Psychologue clinicien, chroniqueur sur RTL et au Huffington Post, Joseph Agostini traque l'inconscient à travers ses différents essais littéraires et ses pièces de théâtre."

    Sur commande
  • Pour unique soleil Nouv.

    Un roman sur la fascination qu'exercent certains êtres sur nous sans le savoir. Une réflexion au sujet des ressemblances mystérieuses... Elles régissent des existences et nous entraînent parfois dans d'étranges malentendus. Cathy a une passion pour Daniela Lumbroso. Un jour, elle croise dans la rue une femme qui ressemble comme deux gouttes d'eau à la célèbre journaliste. Pensant qu'il s'agit d'elle, Cathy est prête à tout pour obtenir un peu d'amour de cette inconnue.
    Drôle, tragique, profondément réaliste, Pour unique soleil, c'est le récit de 4 femmes dont les existences n'auraient jamais dû se croiser.

  • Dalida sur le divan

    Joseph Agostini

    • Envolume
    • 17 Janvier 2017

    « Chaque être a le livre de sa vie. Un jour, il faut l'ouvrir et regarder dedans. Le voyage le plus merveilleux, ce n'est pas celui que l'Homme fait en allant à la Lune. C'est le voyage intérieur » dit Dalida à Denise Glaser, en 1972.
    Quinze ans plus tard, elle mettait fin à ses jours en laissant un dernier mot sur sa table de chevet : « La vie m'est insupportable. Pardonnez-moi ».
    Dans cet ouvrage, le psychanalyste Joseph Agostini se penche sur la carrière et la vie de Dalida à travers la dimension inconsciente qui régit les existences humaines.
    Une réflexion inédite sur le destin de cette chanteuse populaire qui a toujours été captivée par les forces de l'esprit.

    Sur commande
  • Il était une fois un psychanalyste qui avait envie de parler vrai à ses patients. De leur parler névrose, psychose, perversion. De leur parler dépression, addiction. De leur parler de bonheur, de destin, de choix. Un manuel inédit dans sa forme et son fond, avec une écriture qui se veut à la fois drôle et pointue, vulgarisatrice et pertinente. Des illustrations jalonnent l'ouvrage à la manière d'un livre de découvertes. Un manuel qui rend la psychanalyse compréhensible à tous.

    Sur commande
  • L'amour peut être un remède miracle et un poison. Le secret réside dans l'art de le manier et de le réinventer sans cesse. Polyamoureuse, féministe et bisexuelle, Meta Tshiteya nous invite à fuir une norme visant à domestiquer l'amour, à l'encager. Psychanalyste et dramaturge, Joseph Agostini va à sa rencontre en se penchant avec elle sur ce qui régit l'amour, et les manières dont nous pouvons le rendre plus authentique, à mesure que nous progressons en nous-mêmes. Avec cet ouvrage inclassable, défiant tous les carcans traditionnels du couple et de la sexualité, les deux auteurs nous invitent à une réflexion toujours mouvante, inspirée par le désir de casser les codes.

  • Un essai dans lequel, au je de Gainsbourg assumé par Audrey Tordelli, répond le vous du psychanalyste Joseph Agostini. Quand il meurt, nu, dans son appartement de la rue de Verneuil le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg semble s'être dépouillé de tous ses artifices, de tout ce qui fit Gainsbourg et Gainsbarre, le peintre fou de surréalisme et l'auteur scandaleux de la chanson française, l'amoureux transi et l'obsédé du sexe. Que pense vraiment Serge de son enfance? De sa rupture avec BB? Des multiples polémiques dont ses oeuvres ont été l'objet? Une promenade freudienne à travers les mots d'esprit d'un serial rockeur à tête de chou, foetus ivre de Chopin, être fascinant, qui a toujours tangué entre la beauté des désastres et le goût de l'infini.

  • Il était une fois deux psychanalystes qui voulaient parler de la mort autrement. Ils sont partis à la rencontre de ceux qui la côtoient tous les jours, qui l'ont rencontrée au détour d'un événement traumatique, qui ont traversé des deuils, qui ont survécu à une maladie ou à un accident. La mort se vit de manière toujours singulière. Elle mène au cimetière comme à la création, à la souffrance invivable comme à la renaissance. Et il y a ceux qui ont approché la mort jusqu'à peut-être entrevoir ce qui se situe après ce point de butée ultime de la connaissance humaine... Joseph Agostini et Agnès Rouby leur ont donné la parole. Pour en finir avec la mort, c'est aussi et surtout un livre sur la vie...
    Toujours recommencée.

    Sur commande
  • Tueurs en serie sur le divan : Michel Fourniret, Guy Georges, Thierry Paulin et Marcel Petiot sur le divan Nouv.

    La perversion des tueurs en série confine parfois au raffinement de la cruauté. Comment ces êtres humains, autrefois enfants et eux-mêmes victimes d'adultes négligents ou malfaisants, ont-ils pu sombrer dans une telle abomination ? Que révèle le tueur en série du malaise de nos sociétés ? Deux psychanalystes tentent de retracer les itinéraires du crime de ceux que l'on qualifie de «monstres». À travers rencontres, témoignages et réflexions personnelles, ils sont partis à la rencontre de leur perversion. Loin d'employer un vocabulaire hermétique, ils s'adressent à tous les lecteurs dans un style accessible.

empty