Larousse

  • À la déclaration de la guerre, Maurice Genevoix rejoint le 106e régiment d'infanterie en tant que sous-lieutenant. Entre septembre 1914 et avril 1915, son régiment participe notamment aux attaques de la butte des « Eparges », dans la région de Verdun. Le 25 avril 1915, il est blessé de trois balles, deux au bras et une à la poitrine.

    Une sélection d'extraits de l'oeuvre de Maurice Genevoix, où l'auteur a rassemblé ses souvenirs de la Première Guerre mondiale, accompagnés de notes, d'aides à la compréhension de l'oeuvre et de clés d'analyse.Un matériel documentaire qui situe l'oeuvre et l'auteur dans le contexte de leur époque.

empty