Librinova

  • Petit homme perdu dans les bouleversements de sa propre vie, Eugène B. chante. Comme dans un opéra. Il chante devant les merveilles de cette terre provençale qui l'entourent. Il chante face aux désastres qu'il subit : la déchéance d'un petit propriétaire terrien devenu concierge ; les violences de la guerre et de l'occupation ; la mort de la fille aînée et les errances miliciennes de l'unique fils. Eugène chante. Comme si seul le chant pouvait donner sens et réalité aux convulsions de sa vie. Comme si ces airs célèbres (Werther, Faust, Paillasse...) qu'il se plaît à interpréter de sa voix de ténor pouvait lui tenir lieu de garde-corps. De ligne de survie. Qui lui aurait permis, malgré toutes les chutes, les déroutes, les désespoirs, de se tenir dans la lumière solaire. Alors il chante : Et toi, soleil, viens m'inonder de tes rayons vermeils !

    Sur commande
  • Nous n'en avons pas fini avec David. Non seulement parce que l'histoire du petit berger devenu roi a tout d'une tragédie antique - amours, meurtres, vengeances, trahisons... Mais parce que le règne de David va fonder jusqu'à aujourd'hui la manière de lier le politique au religieux, de les enchaîner bien souvent. Depuis Charlemagne, toutes les formes de royautés européennes se sont voulues, par l'onction reçue de Dieu, à l'image de David. De même dans le monde arabo-musulman où les Califes (jusqu'au califat aujourd'hui autoproclamé de Daech) sont tous en succession de David - « nous l'avons fait Calife », dit le Coran. À travers ces péripéties de puissance et de sang, c'est toute la question des relations entre la religion et la puissance politique qui s'expose. Question redevenue d'une violente actualité. Mais ce en quoi David nous importe encore plus, c'est qu'au coeur même de l'effervescence de ces relations tendues entre pouvoir et religion il va faire naître un des sommets de la poésie universelle : les psaumes. S'approcher de David, c'est convoquer ce tumulte où le chant émerge du chaos. Aux derniers jours de sa vie, abandonné de tous, David n'a plus à ses côtés qu'une jeune vierge qu'on lui apporte pour le réchauffer et éveiller ce qu'il lui reste de virilité. Faute de devenir son amante, elle va devenir sa confidente et réveiller en lui les déchirements d'une vie prise entre ces deux formes du combat. Intérieur et extérieur. Mystique et guerrier. Poétique et politique.

empty