Archipel

  • « La santé est malade », affirme d'emblée l'auteur, qui a fréquenté nombre de membres de gouvernement et de dirigeants d'associations de malades à l'échelle de la planète. Aujourd'hui, sans animosité mais sans concession, il livre un constat sur la santé, ses avancées et ses injustices. Il dénonce les limites à l'accès universel aux soins et la difficulté d'accéder aux diagnostics et traitements innovants. Il critique tant les gouvernants sans vision à long terme que les «Big Pharma», qui ont l'oeil rivé sur Wall street.
    Que dire des victimes, rarement reconnues et indemnisées à la hauteur des préjudices physiques et psychologiques qu'elles ont subis, comme ceux du Mediator ? Il est temps de restaurer l'éthique et d'intégrer une vision humaniste dans la gestion de notre santé.

empty