Olivier Durand

  • "Réfléchir au vote blanc reste transgressif en 2018, mais quand on voit l'ampleur que le bulletin blanc a pris dans les urnes lors de la dernière élection présidentielle, qui pourrait prétendre qu'une telle réflexion n'est pas largement légitime ? - L'auteur, de juillet 2016 à juillet 2017 a effectué sept rencontres de quinze invités (parmi lesquels se trouvaient des personnalités politiques, universitaires, et journalistiques) pour réfléchir à cette question et nous offre aujourd'hui dans son ouvrage la synthèse de ses échanges."

    Sur commande
  • Le vote utile est devenu une panacée pour les professionnels de la politique. Il faut à tout prix dégager un vainqueur. Et tant pis si l'électeur se sent floué. On commente énormément les résultats électoraux mais on étudie rarement le rôle et les motivations de l'électeur entré dans le bureau de vote. C'est tout l'objectif de ce livre : retrouver l'esprit de l'acte électoral.

    Sur commande
  • L'arbre des fous

    Olivier Durand

    • Theles
    • 5 Décembre 2007

    « Bernard Merlin entra dans le bar bondé comme un essaim de ruche. Une ardoise, fixée sur la porte d entrée, indiquait Bienvenue au café du vent : petit observatoire de la vie sociale . Une grosse femme le bouscula. Il lui aurait volontiers flanqué un grand coup de pied dans le tibia, mais il se retint et lui adressa même un Bonjour madame . Il s assit à la seule table libre sur la terrasse et commanda une bière. Le café du vent n était pas un simple bistrot pour Bernard Merlin. C était aussi un lieu stratégique où il prenait plaisir à observer, sans être vu, les allées et venues, comme si on lui avait confié le périscope d un sous-marin. » La petite histoire de quartier que nous conte Olivier Durand oscille entre réalité probable et fiction. Au fil d une écriture délicate et tendre, on se laisse emporter par ce roman qui mêle joie, profondeur et insouciance. Car autour de L Arbre des fous, se joue une parabole fantaisiste où se côtoient la folie, la maladie, l amour, la vie et la mort.

  • Premier livre sur le vote blanc, cet ouvrage se veut avant tout une synthèse engagée. Il défend sans ambiguïté l'idée qu'il faut aujourd'hui donner plus de poids aux individus à l'occasion des consultations électorales en respectant scrupuleusement leur opinion, et donc en intégrant dans la catégorie des suffrages exprimés les bulletins blancs.

    Sur commande
  • Après s'être mobilisés pour sauvegarder la présence de Jean Vilar à la direction du Festival d'Avignon (été 1953)‚ des passionnés se sont organisés pour que le théâtre soit présent toute l'année dans leurs cités. En quelques années‚ des associations de spectateurs ont vu le jour dans de nombreuses villes françaises. Leur place dans le paysage de la diffusion du spectacle vivant est aujourd'hui reconnue‚ appréciée et respectée.

    Face à l'évolution des pratiques des publics‚ à la diversification des formes de la création‚ aux mutations des politiques culturelles‚ comment ces « enfants de Vilar »‚ qui ont élevé leur passion au rang de service public‚ peuvent-ils aujourd'hui encore oeuvrer pour que le théâtre continue à raconter l'homme‚ à témoigner du monde‚ à parler au plus grand nombre et à aider chacun à exister davantage ?

  • Quatre amis, un projet commun: une fresque sur les gestes d'urgence pour le concours de street art du collège. Une jeune fille de 14 ans, Lisa qui fait la rencontre d'un curieux personnage. Ils sont unis par un même destin: lutter contre le maléfice qui menace le royaume des rêves. Fruit d'une collaboration entre un médecin urgentiste et une illustratrice, cette histoire est destinée à accompagner les collégiens dans la découverte des gestes d'urgence.

  • Pendant les vacances, Lisa une petite fille de six ans, découvre dans le grenier de sa maison un ourson en peluche. Un morceau de papier lui indique que l'ourson est magique. Par l'intermédiaire de l'ourson Splot, Lisa va découvrir les premiers gestes d'urgences, et ainsi sauver le" royaume des gens heureux". Fruit d'une collaboration entre un médecin urgentiste et une illustratrice, ce conte illustré est destiné à accompagner les enfants (5-8 ans) et les parents dans la découverte des gestes d'urgence.

    Sur commande
  • De la mondialisation à la désertification, en passant par les famines et les difficultés à assurer la relève agricole, les auteurs examinent trente des plus importants défis auxquels font face l'agriculture et l'alimentation mondiales. Recourant à une échelle d'analyse mondiale que justifient l'interconnectivité des écosystèmes, le commerce international des denrées et le rôle des organisations internationales, ils dégagent, exemples à l'appui, les principales caractéristiques de ces défis, qu'ils soient humains, économiques ou environnementaux. Pour revoir nos modèles de production, de consommation et de société, ils cèdent la parole à 23 experts, issus du monde universitaire, de syndicats agricoles ou d'organismes publics, privés et non gouvernementaux. Ceux-ci ne se contentent pas de soulever des problèmes, mais proposent aussi des solutions qui permettraient de mieux nourrir l'humanité. Espérant concourir à ce que ce débat de fond ne soit pas complètement éclipsé par les aléas des marchés financiers et de l'économie, les auteurs souhaitent redonner à l'agriculture et à ses artisans la place et la reconnaissance qui leur reviennent. Ils désirent également contribuer à la réflexion que suscitent actuellement les systèmes agricoles québécois et planétaires et inciter tous les citoyens concernés à y participer.

    Sur commande
  • Un panorama des insectes, mollusques, arachnides, vers, crustacés... des divers paysages de la région des Pays de la Loire (littoral, fleuve, forêt, marais...). Après la description d'une vingtaine de groupes d'invertébrés (traits caractéristiques, rôle écologique, espèces, encadrés sur certaines particularités), chaque milieu est passé en revue.

    Sur commande
  • « L'espagnol et la charcutière » est une nouvelle de Daniel Saint-Lary finaliste du Prix Hemingway 2014. Elle se termine tragiquement, dans une affaire d'adultère, par la mort de la femme sous les coups de couteau de son époux le charcutier.
    Le personnage de la charcutière s'inscrit dans la lignée des « garces fatales », comme celle imaginée par James Cain dans Le facteur sonne toujours deux fois, version camarguaise. Tout aurait pu en rester là. si l'on n'avait pas retrouvé cette charcutière quelques années plus tard, apparemment bien portante.
    Il n'en fallait pas plus pour se lancer dans une enquête sur les origines, le devenir, la face cachée de ce personnage, qui va par ailleurs être adapté au cinéma dans un moyen métrage en préparation.
    Daniel Saint-Lary et plusieurs auteurs complices, Gilles Dienst, Jacques-Olivier Durand et Zocato, déclinent la charcutière dans tous ses états et lui inventent un passé, un futur, voire une part d'ombre.

  • Apprenant qu'il n'a plus que quelques mois à vivre, le narrateur pourrait se cogner au présent ou brûler le temps qui reste.
    Il choisit au contraire de remercier et revisiter les personnes, les lieux, les moments et les petits plaisirs qui ont enluminé sa vie en lui permettant d'exister davantage : rencontres éphémères ou marquantes, mais aussi les livres et les mots, le rugby et les restos, le théâtre et l'Afrique ou encore mai 68. sans oublier les êtres chers qui l'entourent.
    Ce livre est un hymne à la joie d'avoir vécu.

    Sur commande
empty