Olivier Silberzahn

  • OEuvre de « politique-­fiction cyber-­politico-­natatoire » ! Marine Le Pen vient d'être élue Présidente. Via internet, chacun reçoit son information de sa bulle et la personnalisation extrême des contenus signe la fin de tout consensus possible. La vague populiste déferle sur notre monde, désormais dirigé par Trump, Poutine, Erdogan, Marine Le Pen... et autres leaders à forte poigne. La démondialisation s'accélère et entraîne notre monde dans une spirale infernale. Les murs s'érigent aux frontières, la France abandonne l'euro et est frappée par une vague d'attentats sans précédent, l'Europe se disloque, le réchauffement climatique s'accélère, l'énergie se fait rare et les villes sont de plus en plus dangereuses.
    Est-­ce la fin de l'humanité qui s'annonce ? Quoi qu'il en soit, imperturbable, le nageur continue de nager. Sauvera-­t-­il le monde ?

  • Trois étudiants en informatique - deux garçons et une fille - créent leur start-up. Ils mettent au point un système d'intelligence artificielle qui permet de décupler l'activité et l'interconnection de tous les systèmes informatiques existants.
    L'un des protagonistes est un adepte du vélo met à son profit les découvertes que produisent les algorithmes déployés par la machine pour gagner de précieuses secondes en compétition.
    Son récit explore au fil des années, la transformation radicale de civilisation qui s'accélère. Les grandes puissances s'affrontent dans le cyber espace. Dans un monde devenu terrifiant, telle une illustration de la théorie de l'évolution des espèces de Darwin, Homo Sapiens doit faire place à Homo augmentus. Le cycliste devient un cyclocentaure, un cerveau tout puissant dans une machine qui lui permet survivre des centaines d'années. Cette évolution implacable ne profite qu'à quelques-uns.

    Sur commande
empty