Patrick Coupechoux

  • Comment notre époque fait-elle face au problème de la maladie mentale ? Quelles sont les finalités de la psychiatrie, ses missions ? Quelles ont été ses mutations, ses débats internes ? Pour rendre compte de tout cela, le livre nous offre un éclairage historique sur la façon dont nos sociétés ont traité les fous depuis le XVIIIe siècle, avec les grands moments qu'ont été, au XXe siècle, le désaliénisme et la psychiatrie de secteur. Il propose aussi des reportages de terrain, auprès des acteurs du milieu psychiatrique, des malades, des familles, dans les hôpitaux mais aussi dans la rue et les prisons.
    Le fou, l'exclu par excellence, appartient pourtant à l'humanité, et l'interroge. C'est aussi un voyage dans un univers touchant, car humain, que nous propose Patrick Coupechoux.

  • Un nouveau paradigme s'installe dans le champ de la psychiatrie : la santé mentale, caractérisé par la réduction du soin psychique à un certain nombre d'actes médicaux et largement fondé sur les neurosciences. Son but est la bonne santé mentale de tous les sujets, et paradoxalement plus guère celle des fous, si longue, et donc si coûteuse à obtenir, outre qu'elle résiste encore aux explications strictement neurologiques. Les enjeux de ce changement sont considérables, car, nous dit Patrick Coupechoux, il signifie l'abandon de la dimension humaine de la folie. La santé mentale écarte en effet d'un revers de main les acquis et convictions de la psychiatrie française depuis cinquante ans, une psychiatrie qui s'est battue pour que le fou ne soit pas traité comme un malade mais comme un sujet à part entière, et que le soin soit une relation. Pour apprécier pleinement ce virage, cette passionnante étude en forme d'éloge explore les sources théoriques et cliniques, politiques et poétiques de cette psychiatrie du sujet ou « désaliéniste ». Elle en dégage aussi les moments fondamentaux : la naissance de la pensée désaliéniste, l'apport du surréalisme, la psychiatrie de secteur et la psychothérapie institutionnelle, les débats sur les causes de la folie (organiques, psychologiques ou sociales. Un parcours passionnant et complet.

    Sur commande
  • Après Un monde de fous, Patrick Coupechoux poursuit son enquête sur la souffrance psychique, devenue en France un phénomène de masse : au-delà des chiffres, quelles sont les explications de ce phénomène où se combinent étroitement les dimensions intime et sociale du sujet ? Les chiffres sont éloquents : des millions de personnes souffrent aujourd'hui d'anxiété, de phobies, de dépression. La souffrance psychique n'est plus un phénomène marginal, elle est devenue un phénomène de masse en France, touchant toutes les catégories de population. Ce constat numérique demande à être interprété pour être apprécié. C'est l'objectif de cette enquête qui s'organise autour de trois axes principaux : - identifier et décrire la souffrance psychique de masse, très différente des maladies mentales " traditionnelles " selon les psychiatres, à partir d'enquêtes de terrain auprès de professionnels du soin, d'associations, d'entreprises, etc. ; - proposer des explications à ce phénomène dont la cause première semble être le travail, à la fois à travers les conditions objectives qu'il impose (stress, menace économique, licenciements, etc.) et par son absence, pour ceux qui ont perdu leur emploi, ou n'en trouvent pas ; - analyser et souligner les limites de cette pathologisation du travail en se penchant sur ses enjeux politiques : est-ce que la souffrance au travail, vécue comme inévitable, ne cache pas ce qui, dans l'évolution de notre société, est également cause de l'augmentation de la souffrance psychique, d'une précarisation des esprits ?

  • L'annonce de l'état autistique de son enfant laisse les familles blessées et démunies. Dans cet ouvrage, le lecteur trouvera à la fois un état des lieux de la connaissance de l'autisme (quels en sont les signes cliniques ?
    Comment le reconnaître ? quelles en sont les causes?) et des avancées de la recherche.
    Comprenant un descriptif précis et pratique des associations, des aides sociales et financières et des structures d'accueil, ce livre apporte une aide concrète aux parents. Une fois la maladie diagnostiquée, que faire ? Quelles sont les thérapies actuelles ? Et, surtout, quel avenir pour les enfants autistes devenus grands?

  • Un monde de fous

    Patrick Coupechoux

    • Seuil
    • 26 Janvier 2006

    Le système psychiatrique français, qu'il soit privé ou public, connaît de profondes mutations et d'importantes remises en cause. Ces changements donnent lieu à un vif débat sur ses finalités, ses missions, la vision de la maladie mentale et de ses rapports avec la société, dans le monde
    psychiatrique comme dans le monde politique. Après une mise en perspective historique permettant de s'interroger sur les failles éventuelles de ce système, Patrick Coupechoux donne à voir et à comprendre. Il s'appuie sur des textes
    fondamentaux et renvoie à une bibliographie fournie. Des reportages de terrain dans les hôpitaux, les institutions, au sein des familles et des témoignages des principaux acteurs du milieu psychiatrique rendent compte de la diversité des points de vue.
    />

  • Dans les quarante années qui ont suivi la Libération, notre pays a connu une révolution en psychiatrie. Pour la première fois, on a considéré les malades mentaux comme des êtres humains à part entière, et l'on a inventé une nouvelle psychiatrie que l'on a qualifiée de « désaliéniste » car elle entendait en finir avec l'asile et l'enfermement.
    La vie professionnelle de Pierre Delion, Professeur de psychiatrie, ancien chef du service de pédo-psychiatrie du CHRU de Lille, se confond avec cette révolution dont il a été l'un des principaux acteurs. Il la raconte ici, au cours d'un entretien, et son récit nous guide à travers cette période créatrice, pleine de contradictions et d'extraordinaires progrès. Il nous fait découvrir, de l'intérieur, que la psychothérapie institutionnelle, ancrée dans la révolution du secteur, constitue la psychiatrie, une discipline scientifique située au carrefour de la biologie, des neurosciences et des sciences humaines. Et nous apprend, de manière parfois saisissante, ce qu'est une pratique désaliénéniste dans la vie quotidienne pour expliquer que le soin, c'est la relation avec le patient, et que celle-ci ne se construit que si l'on est ouvert sur le monde. Cette psychiatrie existe, pour les adultes comme pour les enfants - en particulier les enfants autistes - : elle a été le combat de sa vie, comme le raconte son livre, et il est urgent de la défendre, parce qu'elle est en danger.

empty