Littérature traduite

  • Paul McCartney

    Philip Norman

    1965. Paul McCartney conquiert les sommets - et le coeur des fans des Beatles. Cinquante ans plus tard, il n'est pas redescendu : il a formé puis quitté Wings, oeuvré en solo, connu la prison avant d'être anobli. Un destin extraordinaire, qui n'avait jamais été si bien conté que par Philip Norman. S...

    1 autre édition :

  • Comment se fait-il que, trente ans après sa mort, le culte voué à John Lennon ne se soit jamais démenti ? A partir de sources et de témoignages inédits, Philip Norman fait revivre tant le gamin anonyme, querelleur et moqueur, que le milliardaire idolâtré, complexe et paradoxal. En éclairant le parco...

  • Mick Jagger

    Philip Norman

    Qu'y-a-t-il derrière le produit Mick Jagger ? Qui est véritablement cet homme de soixante-dix ans qui, aujourd'hui encore, s'agite le nombril à l'air avec la même souplesse et la même conviction qu'à ses tous débuts, lorsqu'il chantait : " I Can't Get No Satisfaction " ? Tout le monde connaît les pr...

  • Les Stones

    Philip Norman

    En 2012, les Rolling Stones célèbrent leur cinquantième anniversaire. Leur histoire fait partie de la légende du XXe siècle et se situe au coeur même de la culture populaire. Ils ont su capter et traduire l'air du temps : la frustration des adolescents dans un monde encore proche de l'après-guerre ;...

  • 8 décembre 1980, peu avant vingt-trois heures. John Lennon regagne son appartement new-yorkais au sortir d'une session d'enregistrement. Un homme s'approche, l'apostrophe - " Monsieur Lennon ! " - avant de faire feu à cinq reprises. John Lennon titube, s'écroule ; deux mois plus tôt, il avait célébr...

empty