Philippe Robert

  • Des futuristes des années 1910 aux réductionnistes à l'amorce des années 2000, l'histoire de la musique du vingtième siècle (et du vingt et-unième naissant) aura été marquée par l'idée d'expérimentation.
    Celle-ci, et pas seulement dans l'avant-garde, paraît s'être exprimée dans tous les domaines apparus alors, qu'il s'agisse entre autres de la musique électroacoustique, du jazz (quand celui-ci s'est dit « free » par exemple) ou du rock (qu'il ait été « kraut » dans les années 1970 en Allemagne, « en opposition » au milieu des mêmes années en Europe, ou encore « bruitiste » au Japon dans les années 1990).
    Comme si la musique, quand elle souhaite échapper à l'intimidation dominante, devait perpétuellement s'inventer afin de continuer à être. Voilà l'histoire que raconte cette anthologie, au travers d'indomptables réfractaires à toute forme d'académisme.

  • Pour l'architecte Philippe Robert, la marche est, avant tout, une expérience sensorielle : « En marchant, le corps donne des informations qui activent l'esprit et organisent nos pensées. Le mouvement régulier de nos pas met en état de disponibilité mentale totale, propice aux enchaînements d'idées ». Les randonnées qu'il organise à titre bénévole lui permettent de partager ses connaissances, et d'appréhender l'architecture et les villes par la marche, seule à même, d'après lui, de révéler l'espace. S'étant mis en retrait de sa position professionnelle reconnue, il s'est donné la liberté, plusieurs fois par an, de réunir un groupe d'amis avec qui partager sa sensibilité à la magie des espaces, mais aussi sa capacité à comprendre, à aimer et respecter la terre qui nous accueille. En marchant en montagne ou dans les déserts, les sens sont éveillés, l'esprit dans un état de grande sérénité, sans avoir à décider, ni calculer, ni même à s'interroger. Il suffit de suivre les chemins qui mènent des temples de montagne en Corée jusqu'aux citadelles d'altitude dans les Alpes du Sud, en passant par une traversée de la lagune de Venise en canoë-kayak, une marche sur l'opéra d'Oslo, une méditation dans les fameux thermes de Vals, dans les Grisons, ou une randonnée sur les routes de Norvège. Le randonneur et le lecteur découvriront un art de vivre, appelés à écouter le son du silence, à distinguer des bruits bien identifiés, à sentir des parfums et des odeurs, à ressentir avec les pieds le relief et les textures du sol et, surtout, à regarder. La vue est le mouvement premier de la connaissance. Tout regard se transforme en observation, toute observation en réflexion, toute réflexion en sensations. Ainsi, l'attention visuelle portée autour de soi sert-elle à admirer, à comparer, à imaginer, avec une « distance du regard » indispensable à la perception et à la délectation paysagère.

  • Pour chanter les psaumes tout au long de l'année A.
    - Nouvelle traduction du lectionnaire.
    - Musique composée par Philippe Robert, compositeur très connu de musique liturgique.
    - À l'usage des paroisses et des communautés religieuses.
    - Parution en 2017 de l'Année B puis en 2018 de l'Année C.

  • Deuxième volume de la trilogie Agitation frite : 43 entretiens avec les groupes, les musiciens et les acteurs (labels, free press, collectifs artistiques) de la scène musicale underground française historique et actuelle.

    Dans ce deuxième des trois volumes qui constitueront Agitation Frite, saisissant panorama de l'underground musical français, Philippe Robert documente la pratique de groupes et de musiciens (Fille qui Mousse, Ilitch, Ruth, Étant Donnés, Toupidek Limonade, Sister Iodine, Henri Chopin, Isidore Isou, Look de Bouk, Hellebore, Tonton Macoute, Prohibition, Etron Fou Leloublan, Ferdinand et Les Philosophes, Heldon, Schizotrope, Dustbreeders, Orbes, Sleaze Art, Ankh...), de labels (Rectangle, Sonoris, Bisou, À Bruit Secret, In-Poly-Sons, Tago Mago, Saravah), d'un organe de free press (Le Parapluie) et d'un collectif (Bazooka).
    Entretiens avec (par ordre d'apparition) : Gilles Yéprémian, Henri-Jean Enu, Ferdinand Richard, Emmanuelle Parrenin, Thierry Müller, Raymond Boni, Pascal Bussy, Pierre Barouh, Fabrice Baty, Denis Tagu, Véronique Vilhet, Pascal Comelade, Henri Roger, Romain Slocombe, Richard Pinhas, Maurice G. Dantec, Lucien Suel, Michel Doneda, Marc Hurtado, Michel Henritzi, Arnaud Labelle-Rojoux, Frédéric Le Junter, Kasper T. Toeplitz, Frank Laplaine, Noël Akchoté, Lionel Fernandez, Emmanuel Holterbach, eRikm, Frédéric Acquaviva, David Fenech, Quentin Rollet, Didier Lasserre, François Ibanez, Grégory Henrion, Arnaud Maguet. Soit 43 interviews (dont 28 inédites), 35 interviewés et plusieurs articles dont un sur la Cellule d'Intervention Metamkine.
    Agitation Frite 2 sera suivi d'un troisième et dernier volume, avec des interviews, des articles, une discographie (de 1951 à 2018) et une sélection commentée de plus de 400 disques rares (un disque par groupe, pas plus) avec reproductions des pochettes. Ou : du rock psychédélique au free jazz, de la poésie sonore à l'électroacoustique, de l'acid folk au Rock In Opposition, de la library music à la « chanson expérimentale », du punk-rock à l'indus, des outsiders à l'improvisation libre, du hardcore au post-rock, du noise au black metal...

    Voir aussi Philippe Robert : Agitation frite - Témoignages de l'underground français - Vol. 1.


  • l'histoire officielle du rock a toujours préféré les postures à la sincérité.
    c'est ainsi que sont célébrés les musiciens à fort potentiel commercial au détriment des découvreurs de sons, aventuriers fragiles et amateurs d'embardées telluriques. la
    mise en perspective qu'autorise le recul du temps nous permet de relativiser cette évidence. la marge est aussi essentielle que le centre. les 140 albums présents dans cette anthologie en donnent la preuve éclatante. ils sont à considérer comme autant de manifestes à l'essence du rock et de la pop : " il vaut mieux brûler que rouiller ", comme l'affirme si bien neil young.
    l'approche alphabétique crée d'intéressantes rencontres pour aboutir à une histoire de l'underground rock/pop, loin des autoroutes mainstream trop souvent empruntées. il ne faut pas oublier que cette musique s'est aussi construite en dehors des parts de marché de l'industrie du disque.

    Sur commande
  • Cet ouvrage collectif a pour but de faire le point sur la théorie et la clinique psychanalytique des groupes. Il aborde ainsi différentes thématiques : l'évolution de la psychanalyse de groupe ainsi que les dispositifs de groupe (psychodrame, groupes à médiation, groupes d'enfants...).
    Plusieurs questions sont ainsi abordées : Comment construire un dispositif de groupe ?
    Qu'est- ce qu'une institution ? Comment penser le groupe comme outil thérapeutique ?
    Quelles sont les spécificités des groupes d'enfants et d'adolescents ? Pourquoi utiliser des médiations ?
    Ces fiches ont été élaborées afin d'aller à l'essentiel. Chacune est illustrée par un exercice, un cas clinique, ou encore un QCM.
    Cet ouvrage est destiné aux étudiants ainsi qu'aux professionnels qui souhaitent réfléchir sur l'utilisation croissante de dispositifs de groupe et leurs spécificités dans les différentes institutions.

    Sur commande
  • Troisième volume de la trilogie Agitation frite : 26 entretiens avec les groupes, les musiciens et les acteurs (labels, free press, collectifs artistiques) de la scène musicale underground française historique et actuelle, ainsi que 500 chroniques de disques conseillés.

    Dans ce dernier des trois volumes qui constituent Agitation Frite, saisissant panorama de l'underground musical français, Philippe Robert documente les pratiques de l'underground national. Entre autres composé pour moitié d'entretiens (26 interviewés parmi lesquels François Tusques, Joëlle Léandre, Delphine Dora, Jean-Baptiste Favory, André Jaume, Gérard Siracusa, Daniel Deshays, Philippe Carles, Théo Jarrier...), ce livre renferme également plus de 500 chroniques de disques conseillés.
    Du rock psychédélique au free jazz, de la poésie sonore à l'électroacoustique, de l'acid folk au Rock In Opposition, de la library music à la «chanson expérimentale», des anti-yéyés aux outsiders, du punk-rock à l'indus, des field recordings à l'improvisation libre, du hardcore au post-rock, du noise au black metal...

    Avec Pôle, Pataphonie, Subversion, Emergency Exit, Vincent Gémignani, Jean-Yves Labat de Rossi, Stabat Stable, Jean-Baptiste Barrière, Jean-François Pauvros, Nyl, Joseph Dejean, Didider Levallet, Cathy Heyden, Les Asociaux Associés, Nuts & Co, Angel Face, Om, Alain Meunier, Philippe Maté, Nommo, Confluence, Ariel Kalma, Jean-Philippe Blin, Soggy, Mug, Warlus, Didier Bocquet, Alain Saverot, Julien Grycan, Celebration, Demon & Wizard, Peste Noire, Rosa Yemen, Jean-Claude Deblais, Subtle Turnships, Flaming Demonics, Théorème, Rose Mercie, Alpha du Centaure, Éclosion, Michel Roques, Jean-Charles Capon, Synchro Rhythmic Eclectic Language, Temple Sun, Cortex, 010, Jacques Lejeune, André Almuro, Prune Bécheau, Chausse Trappe, Pacific 231, Manon Anne Gillis, La Sonorité Jaune, Trou aux Rats, Entre Vifs, Toy Bizarre, Plat du Jour, Calcium, Oxyde, Amphyrite, Tötenköpf, Les Homard Violets, Jean Tinguely, Robert Filliou, Tonton Macoute, Claude Engel, Popol Gluant, ZB Aids, Cobra Matal, Doc'Daïl, Perception, Archaïa, Mahtab, Dharma Quintet, Cohelmec Ensemble, Dernier Cri, Musique en Chantier, Delired Cameleon Family, Art & Technique, Alain Pinsolle, Lô, Horrific Child, La Baracande, Jéricho, Ghédalia Tazartès, Opéra Mort, Placenta Popeye, Babel, Mozaïc, Théâtre du Chêne Noir, Acanthus, Heriatus Corporation, Pierre Raph, S. Ramses, Sonorhc, Newtone Experience, Tankj, Virgule IV, L'Empire des Sons, Luc Kerléo, Michel Potage, Marc Baron, Gutura, Annick Nozati, Sun Stabbed, La Morte Young, Mesa Of The Lost Women, Regrelh, Claude Yvans & Danou, Jeff, Natural Snow Buildings, Martial Bécheau, Jean-Marie Massou, Jacques Brodier, Olivier Brisson, Astreinte, Gil J Wolman, Nouveaux Riches, Minamata, Daniel Laloux, Jean-Louis Brau...

    Voir aussi Philippe Robert : Agitation frite - Témoignages de l'underground français - Vol. 1 ; Vol. 2.

  • Les psychologues cliniciens travaillent la plupart du temps en groupe et avec le groupe (réunions de synthèse, groupes de parole, entretiens familiaux, régulations institutionnelles, analyses de pratique). Pourtant la formation au groupe des psychologues cliniciens est quasi inexistante.
    Après avoir éclairé les différentes théories du sujet et du groupe, sont analysées les diverses situations de groupes - le groupe familial, le couple et l'institution - afin de comprendre au mieux leur fonctionnement. Une réflexion sur les entretiens familiaux permet de reprendre de façon pratique les différentes notions parcourues : l'évaluation et l'indication, les objectifs, la mise en place du psychologue et ses interventions. Par ailleurs, des pistes de réflexion sont proposées afin d'aider le clinicien à résoudre les difficultés auxquelles il peut être confronté dans sa pratique quotidienne.

    Sur commande
  • Pour toute une génération, le nom du P. Gelineau est associé à la découverte des psaumes. Un jour, le vicaire de ma paroisse fit entendre aux servants de messe un disque " trente-trois tours " qui nous enchanta. Et quelle ne fut pas notre surprise quand il nous apprit qu'il s'agissait des psaumes, ces textes jusque-là hermétiques puisque nous les entendions en latin lorsque parfois la paroisse célébrait les Vêpres ! Mon attachement aux psaumes remonte à cette expérience. Mais le P. Gelineau n'est pas seulement " l'homme des psaumes ". Philippe Robert, en musicologue et liturge averti, montre son rôle important, et souvent capital, avant et après le Concile Vatican II, dans la redécouverte - qui, en français, est souvent une création - de beaucoup d'autres formes du chant liturgique : l'hymne, le tropaire, les chants de la messe, le récitatif, etc. Le P. Gelineau est un bon connaisseur de la tradition liturgique, occidentale et orientale : sa thèse de doctorat en théologie en fait foi ; il a pratiqué dès sa jeunesse le chant grégorien qui n'a cessé de l'inspirer ; il a reçu une solide formation musicale à la Schola Cantorum. Mais il est aussi un pasteur soucieux de rendre possible aux chrétiens - dont la plupart ignorent le latin - une participation active et fructueuse à la liturgie par cet élément fondamental de la célébration qu'est le chant. Jésuite, il se préoccupe de transmettre la foi à ses contemporains ; liturgiste, il sait qu'un des lieux privilégiés de cette transmission est la célébration des mystères de la foi. Trop souvent, son oeuvre a été méprisée par ceux qui se croyaient les seuls détenteurs de la musique sacrée. Mais évitant la polémique, le P. Gelineau poursuit depuis soixante ans son travail de pionnier au service du chant liturgique, dans un " enchantement " suscité par une capacité d'émerveillement que les années n'ont pas entamée.

  • Chanter la messe

    Philippe Robert

    Le chant est une part importante de la Messe. Mais tous les chants n'ont pas la même valeur ni le même rôle. Le livre présente et situe ces différents cas de figure et s'intéresse à chaque pièce, comme par exemple le Gloria, l'Alléluia ou le Notre Père. Ce livre fait droit à plusieurs dimensions : liturgique, musicologique et pastorale. Un des rares livres à présenter l'ensemble des parties chantées de la messe.
    L'auteur à en vue des communautés concrètes célébrant leur foi et son ouvrage est écrit pour leur utilité.

  • Au gré de conversations avec quelques-uns de ses acteurs, Philippe Robert compose un panorama de l'underground musical français depuis 1968.

    Afin d'en apprendre sur des groupes tels que Catalogue, Magma, Heldon, Soixante Étages, Idiome 1238, Cohelmec Ensemble, Mahjun, M.I.M.E.O., Vomir, Etron Fou Leloublan... sont ainsi passés à la question : Christian Vander, Gérard Terronès, Michel Bulteau, Pierre Barouh, Richard Pinhas, Daunik Lazro, Albert Marcoeur, Sylvain Guérineau, Pascal Comelade, Pierre Bastien, Jean-Jacques Birgé, Jac Berrocal, Bruno Meillier, Romain Perrot, Jean-Louis Costes, Yann Gourdon...

    Animateur du blog Merzbo-Derek (merzbow-derek.tumblr.com), collaborateur de Revue & Corrigée et ancien collaborateur de Jazz Magazine, Les Inrockuptibles, Octopus ou Mouvement, Philippe Robert a consacré plusieurs ouvrages à la musique créative, parmi lesquels : Musiques expérimentales (Le Mot et le Reste), Post-Punk, No Wave, Indus & Noise (Le Mot et le Reste) et, en collaboration avec Guillaume Belhomme, Free Fight This Is (Our) New Thing (Camion Blanc).

  • La great black music, selon une expression due à l'Art Ensemble Of Chicago, est la musique noire « consciente », porteuse de revendications. En 110 albums incontournables Philippe Robert déroule plus d'un demi-siècle de musique noire engagée. Jazz, soul, r'n'b, blues, funk, reggae, disco, fusion, world, hip-hop : tous les styles sont convoqués et mettent en évidence le pouvoir d'émancipation portée par les artistes.

  • Jusqu'à la deuxième moitié du XXe siècle, la mesure de la délinquance était prisonnière d'un monopole administratif : on ne disposait que des comptages d'activité des différentes organisations du système de justice pénale (police, parquet, tribunaux, prisons). Depuis se sont développées des mesures alternatives qui découlent d'enquêtes en population générale et donc indépendantes du fonctionnement de la police ou de la justice. Cet ouvrage présente les comparaisons entre enquêtes de victimation et statistiques de polices, menées à bien à un niveau international.

    Sur commande
  • Délinquance et insécurité occupent le débat public : elles suscitent de plus en plus de déclarations, d'essais et de recherches. Mais les statistiques sont souvent dispersées, difficiles à comprendre, d'accès malaisé. Le premier objectif de cet ouvrage est de réunir toutes ces données de manière ordonnée, de dispenser de la quête hasardeuse de sources fragmentaires et énigmatiques. Mais ce livre analyse aussi la signification de ces chiffres en les mettant en perspective sur des périodes suffisamment longues pour faire apparaître les grandes tendances, en comparant les séries entre elles, en les confrontant aussi à d'autres sources d'information...dresser un état du crime et de justice.

    Sur commande
  • Lode Van Outrive est une des figures marquantes de la sociologie criminelle européenne. Une trentaine de spécialistes ont dialogué avec lui sur quelques grands thèmes qui agitent l'étude du crime à l'aube de l'an 2000 : Comment vont évoluer à moyen terme les régulations pénales ? Quelles mutations travaillent la police et son rôle dans les politiques de sécurité ?

    Sur commande
  • Dans un contexte marqué au coin du libéralisme et du mondialisme, au moins dans le domaine économique, cet ouvrage s'interroge sur les recompositions normatives au sein de la société. Le parti pris est ici de pratiquer le décloisonnement entre disciplines (droit, sociologie, anthropologie, histoire) et entre traditions nationales, de porter attention aux cas d'internormativités. Trois temps forts ponctuent la démarche : le premier est centré sur la place de la norme dans l'analyse social ; le second sur les relations entretenues par les normes juridiques avec les autres normes sociales ; le troisième sur les normes pénales confrontées à d'autres spécificités normatives. Cet ouvrage est l'aboutissement de trois années de travaux (1993-1996) effectués au sein d'un séminaire du Groupe européen de recherches sur les normativités (GERN), un consortium scientifique européen réunissant une quarantaine de centres de recherches spécialisés dans l'étude des normes et des déviances.

    Sur commande
  • Comme tout art, le chant liturgique a son jargon.
    Qu'est-ce véritablement qu'une antienne, un tropaire, une cantillation ou une épidése ? A ces questions comme à bien d'autres, cet ouvrage apporte une réponse en expliquant les mots du chant liturgique eux-mêmes.
    Ecrit dans un langage simple par un des meilleurs connaisseurs de la question, il est évidemment destiné aux musiciens et aux chanteurs actifs en liturgie. Mais il sera aussi lu avec bénéfice par les chrétiens qui désirent approfondir leurs connaissances liturgiques : ils recevront ainsi une sorte de catéchèse des célébrations chrétiennes et des mystères qu'ils y vivent.

  • Pour faire face au développement de la délinquance et de l'insécurité, tous les pays ont durci leur politique répressive et ont proclamé la nécessité d'une politique de prévention.
    Cet ouvrage est en la matière un bilan international : de l'Allemagne au Vénézuela, de la Pologne à l'Ouganda... Une somme de connaissances sur la prévention. Un document de travail pour tous ceux qui responsables, praticiens, scientifiques, s'intéressent aux politiques de prévention.

    Sur commande
  • Sur les cendres du punk, quatre mouvements à l'émergence quasi concomitante ont tracé la voie d'une approche nouvelle basée sur l'expérimentation et le non-conformisme : le post-punk (surtout en Angleterre), la no wave (presque principalement à New York), la musique industrielle (partout dans le monde) et enfin le noise (essaimant progressivement au niveau international en se référant aux deux derniers). Parcours en 130 albums commentés, sortis entre 1978 et 2010.

  • Sur commande
  • Sur commande
  • L'insécurité semble devenir une obsession de la société française.
    Mais qu'en est-il dans les faits ? Quels sont les outils, notamment statistiques, de mesure de la délinquance et de la criminalité ? Comment interpréter leurs résultats ? Comment évaluer les politiques publiques mises en oeuvre sur la base de ces résultats ?
    Loin des caricatures et des raccourcis du débat public, ce livre, documenté et pédagogique, propose une synthèse inédite des données disponibles sur les délinquances, surtout celles qui menacent chacun au quotidien (agression, cambriolage ou vol).
    Ce livre montre qu'il est essentiel de ne pas s'en tenir à une source d'information unique, et de croiser au contraire des informations d'origines et de statuts différents pour pallier leurs insuffisances: statistiques officielles de la délinquance, résultats des enquêtes de " victimation ", différents baromètres de l'insécurité, etc. L'exercice suppose aussi de mettre la délinquance et l'insécurité en perspective sur un laps de temps suffisamment long.

  • L'évaluation d'une politique revient à mesurer son impact. Sous l'intitulé "politiques de sécurité et de prévention de la délinquance", on trouve des pratiques allant de l'incantation à des techniques hautement sophistiquées. Par ailleurs, la faveur apparente dont l'évaluation est l'objet cache souvent de vraies résistances à sa mise en oeuvre. Cet ouvrage fait le point sur les méthodes de l'évaluation et ses usages européens, en réunissant une gamme de pays où l'expression "évaluation des politiques de sécurité et de prévention de la délinquance" renvoie à des pratiques très divergentes.

    Sur commande
empty