Albin Michel

  • À soixante ans, Philippe Delerm se livre pour la première fois et s'interroge sur la genèse de son écriture, son parcours d'homme et d'écrivain.
    Avec lucidité et une certaine mélancolie, il évoque tour à tour ses premières rédactions d'écolier, ses parents instituteurs, sa rencontre avec les livres pour braver l'isolement d'une longue maladie infantile, sa timidité extrême et la difficulté d'expression des premiers émois, son renoncement au journalisme sportif, la rencontre essentielle avec sa femme, sa propre carrière de professeur de lettres, ses influences (Proust, Léautaud, Jules Renard, René Guy Cadou.), ses filiations, ses parrains de l'écrit (J.M.G. Le Clézio, Jean d'Ormesson, Pascal Quignard, Alain Gerber). Un lent cheminement jusqu'à La première gorgée de bière, au succès.
    Avec une extrême sincérité, Philippe Delerm dit son attachement viscéral à l'enfance, son goût des livres, de la chanson française, de la peinture, du cinéma, de la mélancolie et du bonheur, qu'il a transmis entre les murs des salles de classes, entre les lignes de ses livres.

    Sur commande
  • Bruyère, pensée, coquelicot, pivoine, rose trémière, hortensia, chrysanthème, jonquille, muguet, jacinthe, pissenlit, glaïeul, carotte sauvage.
    En 40 textes ciselés, Philippe Delerm décrit autant de fleurs et plantes de nos jardins, pousses des chemins ou herbes folles, joliment illustrées par des aquarelles de Martine Delerm.

    Sur commande
empty