Littérature générale

  • La ville fond

    Quentin Leclerc

    • L'ogre
    • 7 Septembre 2017

    Ce qui, pour Bram, devait n'être qu'une banale course allait bientôt devenir la quête la plus épique de toute son existence...

    " Bram lisait son journal quand il s'aperçut qu'il était en retard. Bram s'aperçut de son retard après avoir consulté sa montre et non en lisant son journal. Bram avait été à ce point distrait par la lecture de son journal qu'il en avait oublié de consulter sa montre et de vérifier l'heure si bien qu'il s'était mis bêtement en retard, bêtement et absolument en retard. Bram replia à la hâte son journal, débarrassa sa vaisselle dans l'évier et s'empressa d'enfiler sa veste. Puis il mit un temps infini à retrouver ses clés, qu'il retrouva finalement, par chance se dit-il, dans une des poches inutilisées de sa veste. Il se précipita à l'extérieur et referma la porte d'entrée derrière lui avant de se diriger d'un pas rapide vers son arrêt de bus. " Imaginez-vous, un matin, prendre votre bus comme d'habitude pour aller en ville et que tout, absolument tout s'y oppose. Le réel se met à capoter petit à petit, comme si une étrange force semblait s'opposer à votre venue en ville.
    Chaque jour, Bram et le chauffeur du bus vont se lancer dans une quête absurde et tragique : atteindre la ville. Cette aventure, en apparence dérisoire, devient progressivement le théâtre du combat acharné entre le héros et le monde qui l'entoure.

    Empruntant autant aux codes des séries que des jeux vidéo, La Ville fond explore les variations infinies de l'imagination.

  • Saccage

    Quentin Leclerc

    • L'ogre
    • 4 Mai 2016

    Le premier roman de Quentin Leclerc est une fiction apocalyptique qui prend pied dans une société totalitaire en proie à une guerre intercontinentale et aux catastrophes climatiques. Le lecteur suit, au travers des témoignages rapportés par la Carcasse, sorte de caste mutante qui rejoue sans cesse sa place dans le monde, l'agonie d'une population fuyant l'armée des Continents perdus et le gel. Saccage est un roman de la colère qui explore les derniers temps d'un monde qui s'effondre et déploie une langue envoutante et étrange proche de l'univers du post-exotisme de Volodine ou de celui de Damasio.

  • Après avoir passé la littérature mondiale à la moulinette de leur humour absurde grâce au blog Les Boloss des Belles Lettres, Michel Pimpant et Quentin Leclerc récidivent et investissent le catalogue de la prestigieuse et respectable collection des Universités de France des éditions des Belles Lettres ! Avec IOLO (cri d'extase bachique signifiant « on ne vit qu'une fois », que certains érudits rappeurs abrègent en YOLO), ils proposent 50 résumés inédits de grands classiques grecs et latins avec en exclusivité mondiale le résumé d'un ouvrage que l'on croyait définitivement perdu : le livre 2 de la Poétique d'Aristote.

  • Qui a dit que Le Cid de Corneille était poussiéreux, que Le Père Goriot de Balzac était plombant, ou qu'En attendant Godot de Beckett était inintelligible ?
    Loin des chemins traditionnels, Les Boloss des Belles Lettres nous proposent des résumés des grandes oeuvres littéraires, de Proust à Shakespeare en passant par Céline et Nabokov, le tout dans un langage fleuri qui sent bon l'argot des « djeunes », un style décapant mélangeant argot et verlan.
    Parodie potache, exercice faussement léger, Les Boloss des Belles Lettres vont dépoussiérer le rayon littérature grâce à ce savoureux mélange de dextérité linguistique et d'humour percutant.

  • La littérature est une terre de mirages, une femme séduite mais rétive telle une gazelle farouche qui se méfierait des lions voraces que nous sommes, nous, lecteurs.

    Quon la déchire entre nos crocs ou quon lassomme de nos lourdes pattes, elle reste souriante face à son troupeau, car au-delà de la dégradation physique demeure lamour de lart PTDR !!! tas cru on était là pour te baratiner avec notre vieille dégaine dintello mais non tas craqué nous on va tenvoyer la grosse purée littéraire TATATA des gros classiques en rafales sur ta ganache featuring Phèdre, la MILF indomptable, Emma Bovary, la zouz campagnarde pas dégueu, et Gatsby, le David Guetta de la East Coast !! on met la grosse tatane à Lagarde & Michard et BIM ! tout de go on simpose dans le tiéquar.

empty