J'ai Lu

  • Sale bourge Nouv.

    Pierre passe la journée en garde à vue après que sa toute jeune femme a porté plainte contre lui pour violences conjugales. Comment en est-il arrivé là?Élevé à Versailles dans les années 1980, Pierre est l'aîné d'une famille nombreuse où la certitude d'être au-dessus des autres et toujours dans son bon droit autorise toutes les brutalités, physiques comme symboliques. Il avait pourtant essayé, lui qu'on jugeait trop sensible, de résister aux mots d'ordre et aux coups.C'est en replongeant dans son enfance et son adolescence qu'il va tenter de comprendre ce qui s'est joué, intimement et socialement, au sein de cette famille de «privilégiés».Dans un premier roman à vif, Nicolas Rodier ausculte les mécanismes de la violence et met en scène, sans concessions, le plus douloureux des héritages familiaux.

    À paraître
empty