Sepulveda/Jolivet

  • Au large de la Patagonie une baleine blanche est chargée de protéger les morts mapuches puis, lorsque la fin des temps sera venue, de guider toutes les âmes au-delà de l'horizon. Tout est prévu et écrit dans le temps des mythologies. Cependant l'homme vit dans un monde où tout bouge et, au xixe siècle, la chasse à la baleine se développe. La baleine blanche va devoir défendre son monde immobile contre ces prédateurs, en particulier le baleinier Essex du capitaine Achab. Elle va livrer une guerre sans merci aux baleiniers et devenir un grand mythe de la littérature.

    Luis Sepúlveda nous raconte cette histoire du point de vue de la baleine blanche qui nous explique comment elle vit et s'intègre dans l'ordre du monde, ce qu'elle découvre des hommes, sa mission secrète, puis sa guerre et les mystères qu'elle protège. Enfin, c'est la mer qui nous parle.

    Un texte beau et fort, avec un souffle épique. Du grand Sepúlveda.

    Les images superbes de Joëlle Jolivet magnifient cette histoire.

  • Les escargots qui habitent le Pays de la Dent-de-Lion mènent une vie paisible, lente et silencieuse ; ils sont à l'abri des animaux et, entre eux, s'appellent simplement «escargots». L'un d'eux pourtant trouve injuste de n'avoir pas de nom et voudrait aussi connaître les raisons de la lenteur. Contre l'avis de tous, il entreprend un voyage qui lui fera rencontrer un hibou mélancolique, une tortue pleine de sagesse, des fourmis très organisées.

    Une belle histoire pour redécouvrir le sens perdu du temps.

  • Le chien, prisonnier, affamé, guide la bande d'hommes lancée à la poursuite d'un Indien blessé dans la forêt d'Araucanie. Il a reconnu l'odeur d'Aukamañ, son frère-homme, auprès duquel il a grandi dans un village mapuche.

    Le chien a vieilli mais il n'a pas oublié ce que lui ont appris les Indiens Mapuches : le respect de la nature et de toutes ses créatures. Il va tenter de sauver son frère-homme, de lui prouver sa loyauté aux liens d'amitié que le temps ne peut défaire.

    Avec son incomparable talent de conteur, Luis Sepúlveda célèbre l'amitié et la fidélité, et le lien si particulier des Mapuches à la nature.

  • Max est l'humain de Mix et Mix est le chat de Max. Ils grandissent ensemble, ils sont amis pour de vrai. Lorsque Max part faire ses études, il emmène son chat bien-aimé. Max est souvent absent et Mix, devenu vieux et aveugle, passe de longues journées solitaires.
    Un jour un bruit suspect lui révèle la présence d'une souris mexicaine très sympathique, qu'il baptise Mex. La souris bavarde et trouillarde, raconte le monde à Mix, qui l'emmène en balade et lui donne un coup de main quand il faut atteindre la dernière étagère du placard.
    Ils sont très différents mais entre le chat rêveur et la souris gourmande et volubile naît une amitié comme sait si bien les raconter Luis Sepúlveda.

  • Bestiaire : cinq contes pour petits et grands Nouv.

    Un chat grand noir et gros élève une jeune mouette avec l'aide des chats du port de Hambourg ; une souris gourmande, volubile et trouillarde aide un vieux chat ; un escargot nommé Rebelle entreprend un grand voyage loin du Pays de la Dent-de-Lion ; un chien appelé Loyal apprend des Indiens Mapuches le respect de la nature ; la baleine blanche, mythique protectrice des eaux de l'île sacrée des Gens de la Mer, nous parle et sa voix nous arrive du fond des temps comme le langage de la mer.

    Un grand écrivain généreux nous raconte des aventures pleines d'émotion et de sagesse qui célèbrent les sujets essentiels dans toute vie : l'amitié, le rêve, l'humour, la tendresse, la loyauté, la solidarité, le respect de la nature, les liens entre l'homme et l'animal.

empty