Seuil

  • L'interprétation du rêve

    Sigmund Freud

    • Seuil
    • 7 Janvier 2010

    Traduction inédite et introduction de Jean-Pierre Lefebvre.Alors que, 70 ans après sa mort, les textes de Freud tombent dans le domaine public, les éditions du Seuil ont entrepris de retraduire les plus grands d'entre eux.

  • Ce volume réunit 13 des 23 ouvrages publiés par Freud et 7 de ses 123 articles. Leur point commun : Freud y traite de l'art, de la culture, de la politique, des origines de l'humanité. De la psychanalyse appliquée, en quelque sorte. D'où le titre donné au recueil, qui comprend :

    Livres (*) et articles .
    * L'Interprétation du rêve (1899-1900) .
    * Sur le rêve (1901) .
    * Trois essais sur la théorie de la sexualité (1905) .
    * Le Délire et les rêves dans Gradiva de W. Jensen (1907) .
    « L'Auteur et l'Imagination » (1908) .
    * Cinq conférences sur la psychanalyse (1909) .
    « Sur le sens contradictoire des mots primitifs » (1910) .
    * Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci (1910) .
    * Totem et tabou (1912-1913) .
    « Le Motif du choix entre les coffrets » (1913) .
    « Le Moïse de Michel-Ange » (1914) .
    « Une difficulté de la psychanalyse » (1917) .
    « Un souvenir d'enfance dans Poésie et vérité » (1917) .
    « L'Inquiétante étrangeté » (1919) .
    * Au-delà du principe de plaisir (1920) .
    * Psychologie de masse et analyse du Moi (1920) .
    * Le Moi et le Ça (1923) .
    * L'Avenir d'une illusion (1927) .
    * Le Malaise dans la civilisation (1930) .
    * L'Homme Moïse et la religion monothéiste (1939) .

    On a ajouté à l'apparat critique des éditions originales en poche, un index des noms et une chronologie très fournie, en fin de volume.
    Préface d'Élisabeth Roudinesco, postface de Jean-Pierre Lefebvre, directeur du programme de la « petite bibliothèque Freud » au Seuil.

  • Autant l'essentiel de la correspondance « professionnelle » de Freud (avec Jones, Ferenczi, Fliess, Eitingon, etc.) est aujourd'hui éditée et accessible en français, autant il est malaisé d'accéder à certaines pièces de la correspondance « privée ». C'est qu'en dehors des échanges de lettres de Sigmund avec Anna, la fille adorée, et avec les autres enfants du couple Freud, les cinq volumes de lettres à Martha, l'épouse de Freud, sont tout juste édités en langue originale et non encore traduits en français. C'est dire si ce volume réunissant toutes les lettres échangées avec Minna, la soeur de Martha, la belle-soeur de Freud, donc, retiendra l'attention de la critique et du public spécialisé.
    Minna, plus intellectuelle que sa soeur, plus curieuse aussi des affaires du monde, se prend très vite de passion pour celui qui devait devenir son beau-frère. Et celui-ci, en retour, se livre avec une spontanéité peu commune chez lui, qu'il soit question de sa vie personnelle ou professionnelle, de ses aspirations d'homme ou de savant.
    Mais au fil des lettres, on découvre aussi un épistolier inattendu, « capable de susciter le désir » de cette « soeur chérie », pour reprendre les mots d'Élisabeth Roudinesco dans sa préface, puis de lui résister, avant de la relancer ensuite. De fait, ils ne cessent de se provoquer mutuellement, elle sur le mode mutin, lui, le plus souvent coupable.
    Jusqu'où allèrent-ils ?
    La réponse gît là, au coeur de cette amitié amoureuse, à l'occasion peut-être d'un certain voyage entrepris en 1898, quelque part entre le sud de l'Autriche et le nord de l'Italie.

    Magnifique préface d'Élisabeth Roudinesco, tendre, documentée, éclairante et éclairée.

empty