Vincent Broqua

  • Les Frais du jour de Vincent Broqua appartiennent au genre particulier des poésies de circonstance. Si ce genre abrite le pire, on oublie trop souvent qu'il compte aussi le meilleur, ainsi des Envois, Albums, Fêtes et anniversaires, Offrandes, etc. qui constituent les Vers de circonstance de Stéphane Mallarmé - pour ne citer que lui.

  • Récupérer est constitué de trois pistes qui peuvent être mixées ou empruntées comme on le souhaite. Il incite à circuler entre différents modes de discours sans se laisser enfermer dans un genre, un style, une institution.
    Dans ce livre, on passe d'une enquête sur les onomatopées à un récit épistolaire, de photos du satellite Hubble à des poèmes sur la mémoire du corps. Le livre se fait essai, poème, dialogue, où chaque temps fort comporte son contrepoint.
    Ouvert, le livre l'est aussi concrètement : les hyperliens se prolongent sur Internet, et la page imprimée invite le lecteur à poursuivre son exploration sur son écran d'ordinateur.

  • Photocall (projet d'attendrissement) Nouv.

  • Les Sixties sont une décennie mixte au cours de laquelle le politique et le culturel se superposèrent, essentiellement à partir de 1967. En effet, le politique devint culturel - si l'on songe à l'engagement des hippies ou des yippies - et le culturel se politisa à une vitesse fulgurante avec l'arrivée d'activistes de la Nouvelle Gauche rejoignant le « Flower Power », puis l'incorporant dans leur organisation et lui confiant la mission de conduire la révolution contre-culturelle. La contestation qui vit le jour à cette époque investit tout d'abord la scène politique pour se déplacer progressivement, puis se propager, à la scène contre-culturelle lorsque la jeunesse protestataire américaine se rendit compte que son message ne passait pas de manière suffisamment claire, ni n'obtenait les résultats escomptés, et que le bipartisme s'en trouvait peu écorné ; un changement de stratégie était donc nécessaire. Cette décennie marqua une rupture nette entre ceux qui pensaient pouvoir transformer radicalement la société en engageant le débat dans un cadre politique novateur et les partisans d'une refonte totale des canons culturels en vigueur. Dans un premier temps, cet ouvrage s'intéressera à certains mouvements sociaux qui se sont efforcés de redessiner les contours d'une société américaine qui, selon eux, devenait de plus en plus capitaliste, impérialiste, impersonnelle et aliénante. Ensuite, il abordera les questions de contre-culture et de liberté d'expression, montrant ainsi que contestation politique et contestation contre-culturelle se complétaient afin de donner plus de poids aux revendications des contestataires : la culture devint dès lors une véritable arme à caractère politique permettant de remettre en cause le Système.

  • La relation

    Vincent Broqua

    Sur commande
  • Une réévaluation collective du rapport de Gertrude Stein aux arts, qui permet de complexifier les rapports entre écriture et arts visuels dans son oeuvre.

    De profondes affinités lient Gertrude Stein aux arts, qu'ils soient visuels, plastiques, vivants. La sensibilité esthétique de Gertrude Stein a fait d'elle non seulement l'amie et la mécène des plus grands artistes du XXe siècle, mais également l'auteur d'une écriture qui répondait, dialoguait continûment avec les arts de son temps et l'histoire de l'art. Même si c'était la volonté de Stein de créer des liens entre écriture et arts, ce rapport ne serait qu'imparfaitement relaté si on s'en tenait à l'évidente sur-présence de la peinture et de la sculpture dans sa vie. Outre les études novatrices sur la relation de Stein à Duchamp et Picabia, outre les études sur la construction du mythe de Stein en peinture et la réception de ses écrits par les artistes, ce volume cherche à couvrir un terrain plus étendu, qui va de la photographie au cinéma. Ainsi, cet ensemble d'études cherche à réévaluer le rapport de Gertrude Stein aux arts et à complexifier les rapports entre écriture et arts visuels dans son oeuvre.

  • La littérature brouille, bouscule et affole les catégories aussi bien sexuelles que littéraires, répand la différence dans le genre et dans les genres, déjouant les binarités et les identités, compliquant les termes de la différence. Ces catégories que l'on tient pour atemporelles et intangibles sont soumises à l'épreuve de variations historiques, de renversements, de complications multiples et discontinues.
    Les articles de ce volume, qui vont de la période élisabéthaine à la période contemporaine, interrogent les relations qui unissent genres et genre pour les travestir, les subvertir, les épuiser, en mésuser, les faire devenir toujours autres.

empty