Yves Mausen

  • Ce précis, dont la 1re édition date de 1957, présente ce qu'un juriste doit connaître des institutions publiques et des faits sociaux. La connaissance de cette histoire, et d'autres disciplines distinctes du seul droit positif, concourt en effet à la formation intellectuelle spécifique en faculté de droit.
    Cette préoccupation dicte la démarche de l'ouvrage.
    Sans négliger les apports proprement historiques dans leur développements récents, l'accent est mis sur l'étude des institutions et, plus généralement, sur l'exposé du "droit public" français depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la IIIe République. Ce vaste champ d'expérience met largement en évidence les dificultés et les étapes de la constitution de l'Etat ainsi que les rapports de celui-ci avec la société.

  • Dans le cadre d'un cours semestriel, l'introduction historique au droit s'efforce, d'une part, de retracer l'évolution de quelques questions fondamentales, de l'Antiquité  à nos jours  et, d'autre part, de montrer que l'histoire des institutions publiques et celle du droit privé, habituellement traitées dans des cours différents, procédent néanmoins de principes directeurs communs.

    En fonction des programmes que choisissent les enseignants, ce Précis propose des développements historiques synthétiques consacrés aux divers thèmes susceptibles d'être développés dans le cadre des cours oraux : le Pouvoir, les Sources du droit et, enfin, la formation du droit privé français.

    De nombreux renvois dans le texte ainsi qu'un index developpé faciliteront l'assimilation des notions. 

    Sur commande
  • Cet ouvrage contient les actes de journées internationales de la Société d'Histoire du Droit (SHD) qui se sont tenues du 2 au 5 juin 2016 à l'Université de Fribourg. Autour du thème « Devoirs, promesses et obligations », les diverses contributions montrent toute la complexité et la richesse de la notion d'engagement. Des auteurs de renom ont mis leur plume à contribution pour apporter leur pierre à une meilleure compréhension du phénomène des devoirs, de la promesse et de l'obligation dans divers domaines du droit. A chaque fois, la perspective historique éclaire indirectement certains phénomènes contemporains, les mettant en perspective ou renouvelant leur compréhension.
    Les 20 auteurs de six pays différents donnent ainsi la possibilité de se pencher avec un intérêt renouvelé sur la question des devoirs, des promesses et des obligations dans une perspective diachronique. Utile aux historiens du droit et aux chercheurs, cet ouvrage apportera aussi des compréhensions aussi utiles aux praticiens.

    Sur commande
  • Trois jeunes historiens du droit, chacun spécialiste d'une période, nous offrent une histoire du droit des obligations qui complète utilement le cours enseigné en L2 et permet de se préparer efficacement à l'oral de la matière. L'ouvrage présente l'histoire du droit : du droit romain au XXème siècle.

  • Dans le cadre d'un cours semestriel, l'introduction historique au droit doit s' efforcer, d'une part, de retracer l'évolution de quelques questions fondamentales, de l'Antiquité à nos jours et, d'autre part, de montrer que l'histoire des institutions publiques et celle du droit privé, habituellement traitées dans des cours différents, procèdent néanmoins de principes directeurs communs. En fonction des programmes que choisissent les enseignants, ce Précis propose des développements historiques synthétiques consacrés aux divers thèmes susceptibles d'être développés dans le cadre des cours oraux : le Pouvoir, les Sources du droit et, enfin, la formation du droit privé français. De nombreux renvois dans le texte ainsi qu'un index développé faciliteront l'assimilation des notions.

  • Le présent volume recueille les actes d'un colloque organisé à l'abbaye de Royaumont du 15 au 18 novembre 2012. Consacré à l'histoire de la procédure du common law, de ses origines médiévales à ses prolongements modernes, il contribue autant à faire un état des lieux de la recherche qu'à lui ouvrir des perspectives nouvelles. En adoptant une méthodologie comparative, il s'agit d'inscrire l'histoire du droit anglais dans le contexte du droit européen, pour mieux mettre à jour la tradition à partir de laquelle il se forme dans toute sa spécificité.

    Parmi les thèmes abordés, il y a des "cas d'école" techniques, comme l'action de trespass on the case, le precedent ou l'opinion evidence. Mais le lecteur trouvera aussi, de façon complémentaire, des considérations politiques et sociales sur le roi justicier, l'autorité judiciaire épiscopale ou encore les justiciables étrangers.

    Sur commande
empty