Littérature générale

  • Le petit cheval qui ne voulait pas sortir : le chaton perdu Nouv.

    Didier le cheval prétend que c'est plus amusant de jouer à l'intérieur de son box que d'aller se promener à l'extérieur. En vérité, il a peur de ce qui se trouve dehors. Un jour, un petit garçon le convainc de le rejoindre pour s'amuser ensemble. Antoine a un don! Il peut communiquer avec les animaux. Toutefois, le garçon est très timide et a de la difficulté à parler aux autres enfants. Lorsque le chat de sa voisine s'enfuit, Antoine n'hésite pas une seconde à lui venir en aide grâce à son don. Et comme sa grand-mère le lui répète : « Parfois, il suffit de parler une seule fois pour qu'ensuite ça devienne plus facile. »

    Sur commande
  • Le grand frisson de petite hermine Nouv.

    Le grand frisson de Petite Hermine À la chasse sur la banquise avec son papa, Petite Hermine s'ennuie. Cherchant quelque chose de plus amusant à faire, elle découvre un peu plus loin un groupe de pingouins qui s'amusent à glisser sur la banquise et elle se joint à eux. Toutefois, le morceau de glace sur lequel se tient Petite Hermine se détache et elle se retrouve à la dérive sur l'océan. Heureusement, ses larmes ont vite fait d'alerter un phoque qui l'aide à retrouver son papa. Le vieux banjo Un vieux banjo abandonné reprend espoir de pouvoir jouer à nouveau de la musique quand il est récupéré par une dame qui le remet à un luthier. Celui-ci le répare et l'installe dans sa vitrine, en attente de son nouveau propriétaire : une petite fille qui permettra au banjo de laisser enfin ses cordes s'exprimer !

    Sur commande
  • L´aveu de l´homosexualité d´un enfant à ses parents représente un défi considérable. Il a le plus souvent l´effet d´une bombe pour les parents. Ce qui se joue autour de cet aveu demeure une clé pour l´avenir des uns et des autres, et de la relation familiale.Ce livre s´adresse aux parents et aux proches qui font face à cette situation. Il est aussi pour ceux et celles qui décident de dire la vérité à leurs parents. Un livre sensible et équilibré qui ouvre des pistes réalistes pour «vivre avec».

    Sur commande
  • De nombreuses expressions servent à imager le quotidien et témoignent de la vitalité du français. Si ces phrases se transmettent le plus souvent à l'oral, il faut parfois remonter bien loin pour percer leurs mystères. Facétieuses nos expressions ? Certaines se comprennent facilement (être dans le pétrin, l'échappée belle), quand d'autres sont imprégnées de références culturelles (ne pas filer, avoir la tête enflée) ou paraissent pour le moins absurdes (râler comme un pou, copains comme cochons).Plaisantes et souvent surprenantes, ces expressions colorent la langue et s'approprient le vocabulaire d'une drôle de façon. Mais à la différence des dictons ou des proverbes, le côté cocasse prend le pas sur l'aspect moralisateur.
    Dans cet essai, l'auteure a tenté de donner aussi clairement que possible l'origine de certaines expressions courantes, les différentes interprétations qui en sont faites au cours des siècles et d'expliquer en quoi elles sont facétieuses tout en les illustrant d'anecdotes ou de citations. De plus, dans la mesure du possible, elle a cherché dans la francophonie des expressions équivalentes pour en souligner la richesse.

  • La présence des policières constitue un bouleversement des normes, des pratiques et des codes de travail liés à l'image même de cette profession, lieu d'affirmation de la masculinité. Les policières n'y seront pleinement intégrées qu'avec une transformation de cette culture de travail.

  • Lémigration est une expérience singulière vécue par des êtres singuliers. Pour les femmes, quelle est la substance de cette expérience ? Enfin chez soi ? propose dabandonner la position du touriste que nous sommes un peu dans notre propre ville pour se rendre auprès de quelques migrantes afin de tenter de saisir cette expérience dans ses traits les plus affirmés, volontaires et conscients, mais aussi dans ses plis, ses nuances et ses frémissements.
    Ces récits de vie sont une invitation au voyage en ces terres intimes où des êtres parlent de leur départ de leur maison originelle pour aller, ailleurs, vivre avec les autres et bâtir, chez ces autres, un nouveau chez-soi.

  • Lucila Guerrero est originaire du Pérou. Pendant sa grossesse, elle a tenu un journal personnel dans lequel elle a consigné ses joies et ses inquiétudes liées au développement de son enfant et à son insertion dans la société québécoise. Elle-même souffrant du syndrome dAsperger, elle met au monde un petit garçon dont la croissance est marquée par lautisme. Son témoignage écrit et photographique nous permet dentrer dans lintimité de la relation très particulière entre une mère et son fils souffrant tous les deux dun handicap. Avec finesse et naïveté, elle nous présente les étapes difficiles qui lui ont permis de communiquer avec un enfant dont le comportement est une énigme de chaque instant. Dabord par la médiation dun train-jouet, puis par lentremise de sa main, le jeune Luka souvre à son environnement et permet à sa mère dentrer dans son monde. En résulte une histoire fascinante de courage, de dévouement et damour.

  • Voici près de dix ans qu'un couple de Français s'est installé dans le village de Saint-Zénon. Ce livre raconte les étonnements, les efforts cocasses d'adaptation, les inaptitudes, les bonnes surprises et les belles rencontres de ces Parisiens en Lanaudière. L'hiver, le dépanneur, la chasse et la pêche, les habitudes de vie ou les activités du village sont autant d'occasion qui suscitent la réflexion sur les nécessaires adaptation culturelles qui découlent de l'immigration en région.

  • Noa

    Colette Lydie

    Sur commande
  • Vipérine en a assez ! Depuis la mort tragique de sa grande soeur, sa famille vit un deuil qui n'en finit plus. Tellement, qu'elle a l'impression que ses parents ont oublié son existence. Afin de changer le cours du destin, la jeune fille pose un geste lourd de conséquences, qui bouleversera l'équilibre familial et marquera le début d'un voyage fantastique.

empty