Cerf

  • Les rien-pensants

    Elisabeth Lévy

    Mais que se passe-t-il au pays de Descartes et de Voltaire ? Pourquoi, sous couvert de démocratie, la liberté d'expression s'amenuise-t-elle toujours plus ? À quelle étrange inversion assistons-nous quand ceux qui dénoncent l'islamisme et le néo-antisémitisme sont accusés d'attiser la haine ? Par quel retournement les féministes et autres héritiers de 1968 réclament-ils sans cesse plus de police des moeurs et de la pensée, et plus de sanctions ? Les Rien-pensants se sont substitués aux Maîtres censeurs, pointe Élisabeth Lévy quinze ans après son grand livre manifeste. Partout ils veulent interdire qu'on voie ce qu'on voit. Mais de la béatification de Taubira à la diabolisation de Zemmour, de l'exaltation du mariage pour tous à l'interdiction du racolage, de l'exonération des djihadistes à la stigmatisation du populo, de la transparence à la surveillance, se moquer des inventions langagières et politiques des nouveaux modernes est devenu un devoir citoyen. Surtout qu'au prétexte de vouloir notre bien, ils mènent une guerre sans merci contre tout ce qui nous rattache au passé. Voici donc la chronique ironique et énervée de la bataille qui fait rage entre les fluides et les lourdauds, les saute-frontières et les pieds dans la glaise. Un essai décapant, dans un style chahuteur.

    Sur commande
  • Référendum sur le Brexit en Grande-Bretagne de juin 2016, présidentielles américaines de novembre 2016, présidentielles en France de mai 2017 : ces scrutins ont mis en évidence un clivage au sein des démocraties occidentales. Quelle en est la nature ? Quel est le point commun entre un électeur pro Brexit du Pays de Galles et un électeur de Donald Trump dans l'Arkansas ? Jérôme Fourquet a étudié, région par région, pays par pays, les résultats de ces différents scrutins, l'état des industries, du chômage, de la croissance, du dynamisme et du reflux de ces économies libérales.
    Des habitants des métropoles globalisées à ceux des bassins industriels, de Londres à Manchester, en passant par la Rust Belt, l'Irlande du Nord, ou encore la Corse, c'est toute la nouvelle géographie politique qu'il passe en revue avec, à la clé : tableaux, statistiques, graphiques et analyses. Si Marine Le Pen a échoué dans sa conquête du pouvoir, si Donald Trump a accumulé les couacs pendant sa première année de présidence, si les conservateurs peinent à conclure la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, le constat est sans appel : le monde de l'antimondialisation est bel et bien vivant, prêt à se faire entendre aux prochaines élections.

    Sur commande
  • « Normalement, dans la vie, les parents ne voient pas leur enfant mourir. Ce n'est pas dans l'ordre des choses, et la raison en est simple : c'est infiniment trop dur à supporter.
    Pourtant, Gaspard nous a appris à aimer mieux, à nous donner plus. Avec lui, c'était somme toute assez simple. Il ne demandait qu'une seule chose : être cajolé, dorloté, caressé, bercé, câliné, embrassé, enlacé. Bref, aimé ! Cette capacité à aimer, nous la possédons tous. Chacun d'entre nous. »

    Sur commande
  • Ni l'indignation des uns, ni la victimisation des autres. Enfin un livre vérité.
    Le 23 avril 2017, François Fillon est éliminé au premier tour de l'élection présidentielle. C'est la conclusion d'un long dévissage alliant déchaînement médiatique, célérité de la justice et basculement de l'opinion. Accusé, François Fillon répond en accusant. Comment départager le vrai du faux ? Doit-on croire au fameux Cabinet noir de l'Élysée ? À une manipulation de la magistrature ? À un complot d'État ?
    C'est une autre vision que dégage ici Hervé Lehman. Expert de la procédure pénale, il souligne qu'il y a scandale, mais que le scandale est ailleurs. Des révélations du Canard enchaîné, le 24 janvier 2017, à la débâcle du vainqueur de la primaire de la droite, en passant par le choix du juge d'instruction et à la mobilisation de journalistes, c'est sans complaisance qu'il décrypte une des plus grandes affaires politiques de la Ve République.
    C'est aussi l'occasion d'inscrire le cas Fillon dans une série de précédents, du collier de la reine Marie-Antoinette au suicide de Pierre Bérégovoy, au cours desquels la probité des gouvernants a déjà été mise en cause. Hervé Lehman montre que la connivence entre pouvoir judiciaire et pouvoir exécutif est une constante de l'histoire de France. Et que c'est là le mal français qu'il s'agit de traiter.

  • La joie

    François Cheng

    « Le temps de Noël approche, les croyants célébreront la Sainte Naissance. Une fête qu'accompagne son cortège de cadeaux, de festins et de réjouissances. Nous aimerions, pour notre part, donner de la joie une définition plus radicale elle surgit dans ces moments privilégiés où nous avons la nette sensation de renaître à la vie, ou d'accéder à un nouvel état de vie, soudain délivré des anciennes chaînes. Cela suppose que nous soyons auparavant passés par l'épreuve, la privation, la dépossession, par une sorte de mourir à soi. » [François Cheng]

  • L'angle mort

    Régis Debray

    L'acte souvent suicidaire du terroriste nous force à penser ce qu'on ne veut plus et même ce qu'on ne peut plus penser : la place de la mort dans notre vie.
    R. D.

  • Le nouveau pouvoir

    Régis Debray

    Comment comprendre l'événement Macron ? L'apparent changement politique marque en fait une profonde mutation culturelle. En un essai fulgurant, Régis Debray, directeur de la revue Médium, montre en quoi la France du catholicisme et de la République vient à son tour de s'inscrire dans l'avènement planétaire de la civilisation issue du néo-protestantisme. Un livre indispensable pour comprendre ce qui s'est passé. Et pour anticiper ce qui va arriver.

  • Égalité, mais aussi laïcité et encore droit, justice : ces mots, qu'on croyait universels, sont, chaque jour, détournés de leur sens. Les responsables de cet assaut porté à la langue française ? Les communautaristes de toutes obédiences. C'est pour décrypter leurs méthodes que ce livre a été écrit. Du « féminisme », au nom duquel le voile intégral devrait être autorisé, au « patriarcat » qui n'est combattu que lorsqu'il se présente sous les traits du « mâle blanc », en passant par la « tolérance », invoquée pour justifier l'excision, ou la « culture », qu'on évoque désormais contre la loi de la Nation, c'est l'histoire d'un détournement sémantique qui nous est ici contée. Indigènes réinventés, prétendus antiracistes, vrai-faux identitaires de droite comme de gauche, les nouveaux tartuffes sont démasqués ! Un plaidoyer pour que l'écologie du langage serve à redonner voix à la politique et à la République fraternelle.

  • La vie de Dominique bascule lorsqu'elle apprend qu'elle rechute d'un cancer. Cet ouvrage retrace son histoire : opération, rémission, chimiothérapie, soins palliatifs. À partir d'un récit de vie réaliste, écrit par un oncologue, une cadre de santé en équipe mobile de soins palliatifs et une infirmière d'oncologie, cet album permettra aux patients et à leurs proches de mieux appréhender les aides matérielles et humaines possibles. Il les invitera aussi à comprendre que oui, on peut vivre et être chez soi en soins palliatifs ! Un livre pour expliquer un parcours possible de fin de vie. Un livre pour que nous apprenions tous combien, en dépit de tout, peut et doit triompher notre humanité.

    Hugues Bourgeois est oncologue à la clinique Victor-Hugo au Mans.
    Pascale Etchecopar est illustratrice et artiste plasticienne.
    Revu par Nathalie Bardet et Christelle Hérin.

    Sur commande
  • Pilleurs d'Afrique

    Gilles Gaetner

    Un hôtel particulier, avenue Foch, payé cent millions d'euros... Trois millions de dollars dépensés en objets ayant appartenus à Michael Jackson. Des berlines achetées sur un coup de tête, pour un million d'euros chacune... Des bijoux et des montres à des prix ahurissants. Des robes et des costumes à faire pâlir les stars. Dans l'entourage des présidents de la Guinée équatoriale, du Congo-Brazzaville, du Gabon, on dépense sans compter. Normal : on se sert dans les caisses de l'État. En vingt ans, des centaines de millions d'euros se sont ainsi évaporés, à travers des prête-noms, des comptes offshores disséminés à Dubaï, à Hong-kong, à Monaco, au Luxembourg... Gilles Gaetner, au terme d'une enquête de plusieurs années, révèle l'étendue de ces scandales inimaginables. C'est toute une galerie de personnages surprenants qui défilent alors dans ces pages très documentées. Comment tout cela est-il possible ? Impuissants, abasourdis, réprimés, les Africains assistent à cette gabegie, alors que tout le continent est à la souffrance. Ce livre est bien plus qu'un réquisitoire : c'est la révélation de l'injustice organisée par les plus hautes sphères du pouvoir. Gilles Gaetner est né en 1946. Spécialiste des affaires politicofinancières, il a été journaliste aux Échos, au Point, à L'Express, où il a travaillé pendant près de 25 ans. Auteur d'une quinzaine d'ouvrages, il a notamment publié, en 1992, l'un des premiers livres sur l'état de la corruption dans notre pays : L'argent facile. Dictionnaire de la corruption en France.

    Sur commande
  • 800 ans : tel est l'âge des Dominicains. 6 000 frères, 10 000 moniales, 30 000 soeurs apostoliques, 200 000 laïcs :
    Tel est leur nombre. 86e : tel est le rang de Bruno Cadoré dans la succession de saint Dominique.
    C'est en 2010 que l'Ordre s'est choisi pour Maître ce Français à la formation qui a couplé la médecine et la théologie, à l'expérience qui a uni la recherche et l'enseignement en bioéthique, à l'exigence qui allie vie intellectuelle et vie spirituelle.
    Au cours d'une méditation parfois incisive, souvent fulgurante, toujours libre sur le devenir du monde, de l'homme et du christianisme, c'est une grande conscience universelle qui s'affirme ici, éveillante, compassionnelle, exigeante, à la mesure de l'attente planétaire d'une parole de vérité.

  • Le 26 juillet 2016, l'assassinat du père Jacques Hamel par des djihadistes dans l'église de Saint-Étienne du Rouvray provoque une émotion planétaire. Sans attendre, Jan De Volder se rend sur place.
    Il enquête sur les circonstances, minute après minute, de cette tragédie. Il rencontre les autres victimes, les paroissiens, les élus, le clergé, la population. Il recueille les confidences des proches sur la vocation, l'engagement et la destinée de ce curé qui aura toujours choisi d'être aux périphéries, qui se sera constamment tenu auprès des plus démunis et qui sera resté prêtre jusqu'au bout.
    Voici la vie, la mort et le testament du premier martyr, en Europe, du XXIe siècle.

    Historien, titulaire de la chaire Cusanus « Religions et paix » à l'université catholique de Louvain, (KU Leuven), Jan De Volder compte parmi les experts reconnus du fait religieux contemporain.
    Un livre en collaboration avec Sant'Egidio préfacé par Andrea Riccardi suivi des homélies du cardinal André Vingt-Trois et de Mgr Dominique Lebrun.

  • Pourquoi assistons-nous, impuissants, au délitement de notre démocratie ? Quels sont les liens qu'entretiennent les catholiques avec les droits de l'homme ? Pourquoi la défaite de 1940 est-elle à l'origine des crises que nous vivons aujourd'hui ? Jusqu'à quel point l'école reconduit-elle les inégalités sociales ? C'est à ces questions et à bien d'autres, que Jean-Claude Milner a voulu répondre dans ce livre d'entretien.
    Des origines de la séparation des pouvoirs telles que conceptualisées par Montesquieu, au rôle des notables et de la petite bourgeoisie intellectuelle dans le jeu politique, de la guerre d'Algérie aux raisons qui en font, aujourd'hui encore, une ligne de fracture idéologique, du regroupement familial au port du voile dans l'espace public, sans oublier notre rapport ambivalent à l'État-Nation et à l'Europe...
    C'est en revisitant les traces du passé, que Jean-Claude Milner éclaire le présent.
    Après Relire la Révolution Jean-Claude Milner poursuit, avec cet échange vif mais nuancé, sa relecture de l'état de l'histoire de France.

    Docteur en philosophie, Philippe Petit est journaliste, essayiste et ex-producteur sur France Culture. Il est l'auteur d'une trentaine de livres d'entretien et d'un essai remarqué sur Sartre, La cause de Sartre (2000).

  • Abolir la prostitution, mais autoriser la GPA. Supprimer la différence des genres, mais exiger l'égalité des fonctions. Réclamer l'abolition de la maternité, mais accepter l'imposition du voile. Se proclamer progressiste, mais enchaîner la condition féminine au Marché. Soixante-dix ans après Simone de Beauvoir, Eugénie Bastié dévoile ici, d'une plume enlevée et implacable, la misère du néoféminisme contemporain. L'égalité des droits est actée, le contrôle de la fécondité acquis, le système de la parité rendu obligatoire. Mais les nouvelles ayatollettes entendent poursuivre sans fin le combat, et lutter sans relâche pour un monde déjà advenu. Quitte, pour exister, à promouvoir les pires cauchemars d'Orwell, jusqu'à en oublier les véritables menaces qui pèsent sur le corps féminin. Des laboratoires de la Silicon Valley aux plateaux de l'Euro-vision, du tapage des Femen au déni de Cologne, des colloques queer et trans aux réseaux sociaux de la délation, de l'inva-sion des ministères à la désertion des banlieues, cette enquête intellectuelle sans précédent montre comment, sous prétexte de militantisme, l'idéologie postmoderne travaille à la défaite des femmes. Et, plus largement, à la disparition d'une humanité partagée. Un livre décisif.

    Sur commande
  • Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, en pleine campagne présidentielle, un franco-malien de 27 ans pénètre, par effraction, dans le domicile de Sarah Halimi, paisible retraitée juive qui vit dans un HLM à Paris. Il la roue de coups tout en récitant des sourates du Coran, avant de jeter son corps par la fenêtre. Sans être entendu par la police judiciaire, l'assassin est envoyé en hôpital psychiatrique.
    Le frère de la défunte, William Attal, révolté, appelle une jeune journaliste, Noémie Halioua, et lui confie son sentiment d'injustice. Pour elle, c'est décidé : elle fera la lumière sur ce meurtre et alertera les médias ! Ce livre est le récit de son enquête. De Belleville à la préfecture de Police de Paris, elle a interrogé, traqué tous les témoins, tous les acteurs, avocats, voisins, policiers, journalistes avec une obsession : que vérité soit faite ! Elle est même parvenue à obtenir le dossier d'instruction, qui révèle de nombreux scandales d'ordre politique et procédural.
    Au-delà des révélations sur une affaire d'Etat, cet ouvrage est l'occasion d'aborder des sujets brûlants d'actualité, tel la sécurité dans les banlieues, l'antisémitisme banalisé, la psychiatrisation des criminels, les rapports entre la communauté juive et la communauté musulmane. Un document explosif.

  • Contre la guerre des armes, il faut mener la bataille des idées car, derrière Daech, il est tout un monde qu'il s'agit de réconcilier avec la France et la République, avec la modernité et la laïcité.
    Décryptant avec force et subtilité ce qu'il en est véritablement des islamistes, takfiristes, djihadistes, mais aussi des pro-sunnites ou pro-nationalistes, l'imam Abdelali Mamoun dresse une cartographie sans précédent des mouvances qui représentent une menace vitale également pour les musulmans. Dévoilant leurs présupposés et leurs méthodes, il livre un authentique manuel de combat contre ces idéologies qui ont en commun la radicalité.
    Point par point, l'imam Mamoun s'adresse aux parents pour qu'ils détectent les signes de radicalisation chez leurs enfants. Aux acteurs sociaux, éducateurs ou aumôniers, pour qu'ils déminent les tentations de radicalisation parmi les jeunes. Aux cadres musulmans, pour qu'ils démontent les discours de radicalisation adressés à leurs ouailles.
    Mais ce manuel de contre- offensive ne peut valoir qu'au regard d'un sursaut partagé, et ce livre n'est pas moins destiné aux non- musulmans. La réforme de l'islam restera lettre morte ou vaine dissidence si un effort commun n'est pas accompli entre croyants et incroyants.
    C'est à un concile, à une grande concertation nationale, qu'en appelle ce manifeste qui brise idoles, tabous et préjugés de toutes sortes, de toutes parts.

  • Un siècle après la révolution d'Octobre, ce livre offre un voyage au coeur du souvenir totalitaire.
    Celui d'une fille de l'émigration à travers un pays imaginaire. Celui d'une écrivainjournaliste au sein d'un peuple déchiré. Une plongée dans le trou noir de l'URSS. Une immersion au coeur de la Russie réelle, balançant entre amnésie et hypermnésie.

    De la place de la Loubianka à Moscou, où le FSB a remplacé le KGB, au monastère des Solovki, le premier camp du Goulag redevenu un haut lieu spirituel, de l'insubmersible momie de Lénine sous les murs du Kremlin à la canonisation des Romanov par l'Église orthodoxe, des faucilles et marteaux qui continuent d'orner les immeubles où ont vécu les héros soviétiques aux inscriptions discrètes rappelant qui y a été raflé, de la mainmise inexorable de Poutine au culte revenant de Staline, voici les non-lieux de la mémoire russe.

    Un livre fulgurant, féroce et fervent, pour dire qu'il n'est pas d'anniversaire pour les impossibles nostalgies.

    Sur commande
  • À l'automne 2017, en Espagne, a commencé une confrontation entre la Généralité de Catalogne et l'État central. À la déclaration d'indépendance de Barcelone a répondu le non de Madrid. Le conflit menace-t-il vraiment l'unité du pays ? Comment le projet sécessionniste s'impose-t-il à la moitié des Catalans ? Sommes-nous à l'aube d'une balkanisation de l'Europe ? Pour répondre à ces questions, Christophe Barret s'est rendu dans la péninsule ibérique, où il a rencontré responsables politiques et militants. Il revient sur les conséquences de la crise économique de 2008, les frustrations d'un moment populiste qui conduit, à l'échelle du continent, à une remise en question des identités. Il examine les possibles médiations au coeur d'une bataille qui pourrait se transformer en tragédie. Ses spécificités font de l'Espagne un laboratoire. Aujourd'hui la Catalogne, demain le Pays basque, l'Écosse et la Corse ? Un document exceptionnel pour comprendre une crise majeure, symptomatique de la mondialisation.

  • Qui est Emmanuel Macron ? Les Français le savent-ils ? Le sait-il lui-même ? Il fallait Philippe Bilger pour oser, en toute liberté, ce monologue imaginaire où le nouveau président questionne et médite sa propre destinée. Passé, présent, avenir, conquête du pouvoir et ambition jupitérienne, proches et rivaux, affections et détestations, franchises et dissimulations, grandes manoeuvres et coups bas : voici, décryptés, les dessous et les non-dits d'une aventure qui se veut légende.
    La révélation en ombres et lumières du théâtre intime d'une conscience en dialogue avec soi, sans plus de fard, de calcul et de leurre. Une investigation shakespearienne. Pour enfin savoir.

    Sur commande
  • Jésus t'aime

    Lamia Oualalou

    Imaginez un monde qui tourne autour de prières gigantesques dans des usines désaffectées. Les jeunes vont sur Facegloria, froide copie de Facebook, où sont interdits les gros mots et les images « vulgaires ». Ils ne peuvent d'ailleurs plus boire de Coca-Cola, « le breuvage du diable », mais du « Juda Cola », dont la recette aurait été dictée par le Saint-Esprit. À la radio, les tubes de l'année hurlent « Jésus t'aime ! » Sur le petit écran, des telenovelas célèbrent « La Terre promise » et « Le Roi David ».
    Toutes les corporations sont infiltrées. Dans la police la plus meurtrière du monde, on réécrit les Dix commandements, fusil au poing, transformant le « Tu ne tueras point » en « Dieu retire la vie ; je ne fais qu'appuyer sur la gâchette. » Au Congrès, les sessions sont interrompues par des prières. D'ailleurs, on ne peut plus voter de loi qui heurterait les intérêts divins. Les pasteurs contrôlent radios et télévisions, et multiplient les succès électoraux. L'un d'eux vient même de gagner la mairie de Rio.
    Les prêtres catholiques, désespérés de perdre leurs ouailles, imitent leurs concurrents évangéliques en swinguant des prières rock & roll dans des églises en transe. Perplexe, la gauche a abandonné ce peuple de Dieu aux mains des conservateurs qui font la chasse aux homosexuels et aux idées progressistes.
    Ce n'est pas de la science-fiction. Ce n'est pas une vision du futur. Bienvenue au Brésil, le premier pays catholique du monde, mais où les évangéliques règnent déjà en maîtres.
    Viendront-ils bientôt en Europe ?
    Une enquête unique, précise, captivante.

  • Au soir de sa vie, une Parisienne d'aujourd'hui transmet à son fils la longue aventure de sa lignée familiale. Avec Madeleine, c'est tout un quartier de Paris chargé d'ans et d'honneurs qui reprend vie, et c'est à travers une mémoire accrochée depuis plus de deux siècles à la Montagne Sainte-Geneviève que l'Histoire de France elle-même rentre chez nous, par la porte de service, avec ses couleurs, ses saveurs et toute l'épaisseur d'une expérience naïve et populaire.
    De Saint-Domingue à Saint-Sulpice, de la Révolution à la Grande Guerre, en passant par l'affaire Dreyfus, et des discours de Mirabeau aux chansons de Boris Vian, c'est toute la chronique d'un peuple qui surgit de cet album illustré, tout à la fois fresque et saga.

  • Pour François Mitterrand, de Gaulle procédait par « coup d'État permanent ». Emmanuel Macron serait-il notre nouveau prince-président, mi-Bonaparte mi-Napoléon III ? À l'heure du toutmarketing, Jupiter emploierait-il la magie de Narcisse pour séduire les foules ? Du ministre fringant au président prométhéen, de la Pyramide du Louvre aux allées du Taj Mahal, des appels populaires aux panoplies militaires, des annonces fortes aux accommodements camouflés, voici enfin décryptés l'art et la manière d'un aventurier de la politique et d'un virtuose de la technique, chez qui le coup de com' sert au coup de force démocratique. Découvrez la face cachée du nouveau pouvoir.

    Sur commande
  • « Aime ton prochain comme toi-même », nous dit l'Évangile. Cette maxime, notre monde l'a oubliée. Soumise à la finance, à la puissance du capitalisme et à l'oligarchie des traders, l'économie n'obéit plus qu'à une logique de rentabilité. Et nous n'obéissons plus qu'à l'économie.
    Falk Van Gaver s'insurge contre un marché devenu fou et rappelle le premier devoir des chrétiens : protéger les pauvres. Des mouvements anarchistes du XIXe siècle, inspirés par Proudhon, à l'écologie chrétienne du XXIe, défendue par le pape François, en passant par la Théologie de la libération du xxe, dont un de ses illustres représentants, Óscar Romero, a été assassiné en pleine messe par des militaires, c'est l'histoire de la défense des opprimés qui nous est ici contée.
    Un livre salutaire, qui sonne le branle-bas pour une humanité retrouvée. « Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent. » De quel côté êtes-vous ?

empty