Sciences humaines & sociales

  • Saint-Simon vivait entouré de tableaux.
    Ils peuplaient par dizaines les murs de son château, portraits de famille, portraits de Louis XIII encadrés dans les boiseries, fixés au-dessus des glaces, peints sur toile, peints sur bois, en estampes, buste de Louis XIII sur un piédestal, la tête en cire ceinte d'une couronne en cuivre, portraits de Mme de Saint-Simon, de Rancé, du duc d'Orléans, du cardinal de Fleury, du cardinal de Noailles, du cardinal Dubois devant la chaise percée, et, dans une chambre au premier étage ayant vue sur le parc, du feu duc de Saint-Simon et de la feue duchesse, sans autres précisions, le duc Claude et Charlotte la mère, ou Diane sa première épouse.
    Saint-Simon n'apparaît jamais, aucun tableau de lui.

  • « En composant un petit inventaire de caractères majuscules, pourquoi avoir choisi telle ou telle, Manet, Karen Blixen, Catherine Pozzi ou Nabokov, parmi les grandes personnes vraiment très grandes ? En commun, furieusement, elles possédèrent la science d'être soi. Mais encore Manet est mon premier peintre, comme on dit mon premier flirt, et qu'ai-je cherché à démontrer si ce n'est que Manet, comme mon père, n'était pas celui qu'on croyait ? Comment ne pas rejoindre Blixen et Pozzi dans leur conviction que seul l'amour vaut dans l'existence, si belle soit la vie et Dieu sait si elle peut l'être ? Pnine et Oblomov sont inséparables de l'homme de mes pensées et, bien qu'ils soient nés de l'obscurité du monde et de la fibre du peuple végétal, personne ne m'ôterait l'idée que j'ai soupiré, en chair et en verbe, plusieurs décennies déjà à leurs côtés. Mais toutes ces trajectoires sont avant tout mes vies immobiles.
    Elles sont secrètes, elles sont folles, mes vies d'en haut. »
    Martine Bacherich.

  • " Quand l'envie me prend de descendre dans les siècles passés, au plus près des gens.
    Pour m'évader du présent ou polir me dégourdir la cervelle, je me rends chez I abbé de Choisy qui se déguisait en femme, je trottine en croupe derrière Henri de Campion au service de Mazarin, te traverse la guerre de Vendée avec la marquise de La Rochejaquelein. On avance comme dans un roman, tout en apprenant. Et si, captivé par tel personnage ou telle période historique, je veux descendre plus avant dans le détail, j'annote.
    De là mon travail d'éditeur sur les Mémoires de Mme de Motteville, avant de peindre le portrait de l'auteur en personne - ce livre-ci ". J.-M. D.

empty