Littérature générale

  • « Se trouver dans un trou, au fond d'un trou, dans une solitude quasi totale et découvrir que seule l'écriture vous sauvera. » Marguerite Duras.

    Carole découvre ainsi qu'écrire c'est comme hurler en silence. Une sorte d'exorcisme, un moyen comme un autre de retrouver goût aux plaisirs de la vie. Car, la vie n'a pas de prix et après avoir sombré dans l'enfer des violences conjugales, elle ne pouvait se résoudre à n'être qu'une victime.

    Ce livre est comme un cri que pousse un nouveau né lorsqu'il arrive au monde, une expression de la liberté retrouvée et surtout une thérapie qui lui aura permis de comprendre comment et pourquoi elle a pu tomber aussi bas. Une sorte de renaissance qui, au travers de ces lignes, a pris forme dans son esprit.

    Carole nous dit : ce récit est un témoignage autobiographique qui, je l'espère au plus profond de moi, donnera la force et le courage aux victimes de croire en elles et en cette rage de vivre que chaque être humain garde au fond de lui.

    N'oubliez jamais que la seule personne que vous devez aimer plus que tout, c'est vous.

  • Un cancer du sein, ce n'est jamais une bonne nouvelle. Mais pour Sonia Bellouti, une fois passé le choc du diagnostic, c'est la vie qui a repris le dessus. Et pour cause ! Nouveau boulot, nouveau mec, sans compter son grand fils qui allait passer son bac, elle avait trop à perdre pour laisser le crabe lui dicter sa loi. Bien décidée à ne pas simplement subir la maladie et les traitements qu'elle ne pourra pas éviter (opérations, chimio, rayons), elle entame alors plusieurs thérapies alternatives (naturopathie, homéopathie, médecine chinoise...) qui, associées à un retour aux principes naturels de bien-être, ont certainement contribué à la rémission de son cancer. Ce livre, Sonia l'a voulu plus complet qu'un simple témoignage. Avec son écriture imagée et directe, tutoyant le lecteur comme pour une discussion amicale, elle aborde les étapes de son traitement, ainsi qu'une multitude de conseils pour mieux se soigner, mieux manger, mieux vivre, mais sans jamais tomber dans le pathos. Bien au contraire, sa plume résolument optimiste nous communique sa détermination, sa combattivité et sa joie de vivre.

  • Rien ne préparait Caroline au 22 mars 2016, le jour où, sur le chemin de retour vers les Etats-Unis, elle s'est retrouvée avec ses valises dans le hall de départ de l'aéroport de Bruxelles, à quelques rangées seulement de l'endroit où les deux bombes terroristes ont explosé. Ce livre est un témoignage émouvant et vivant de ce qui se passe dans la tête d'un individu au moment où il doit faire un choix de vie ou de mort. Au-delà de cela, c'est un témoignage d'amour et de courage donné à tous ceux et celles qui ont été victimes d'événements traumatiques et qui se sentent isolés et seuls. C'est aussi un témoignage de tolérance qui éclaire sur les émotions, souffrances et traumatismes engendrés par une telle expérience. C'est surtout un cri de ralliement autour de la certitude que l'humanité vaincra la haine. Caroline Leruth est née à Tournai et a fait ses études universitaires en Belgique suivies par un Master à l'Université du Delaware aux Etats-Unis. Apres un début de carrière en région bruxelloise, elle a, en 2001, émigré avec sa famille à Philadelphie pour y poursuivre une nouvelle opportunité professionnelle. Un divorce et une relocalisation plus tard, elle vit maintenant avec ses deux enfants en Caroline du Nord où elle occupe un poste de cadre dans une large société Pharmaceutique.

    Sur commande
  • Victor, Julien et Adrien sont jeunes et ambitieux. Ils veulent profiter du boom des nouvelles technologies du digital pour lancer leur start-up.

    Leur concept prometteur les conduit aux Etats-Unis pour chercher les appuis et les financements nécessaires.

    Leur objectif est de vendre un service offrant la vie éternelle : « L'Expérience ».

    A l'excitation du début, succèdent alors des intrigues autour de la maîtrise de cette technologie. L'enrichissement des fondateurs est-il le but ultime de cette aventure ? Qui pourrait en tirer profit ? Dans quel but ? Et surtout : quel sera l'impact pour l'humanité ?

    Une histoire qui interpelle sur le transhumanisme et l'engouement autour de la révolution numérique. A travers une situation devenue courante, le lancement d'une start-up, un roman d'anticipation qui rappelle que les évolutions technologiques en cours sont aussi au service d'objectifs politiques.

    Sur commande
  • C'est l'histoire d'un père aimé qui meurt alcoolique et dépressif à soixante quatre ans rongé par la culpabilité, la honte et le remords une semaine avant que sa fille de quarante-trois ans arrive pour le voir.


    C'est l'histoire d'une petite fille qui prend conscience à quarante-quatre-ans qu'elle a été victime de violences psychologiques, sous emprise d'une mère jalouse et manipulatrice. Si la petite seule aurait pu en mourir, la femme aimée et la mère comblée qu'elle est parvenue à devenir, va l'aider à se sauver. La vie l'a rappelée à l'ordre.


    C'est son histoire, celle d'un choc-post-traumatique qui ne l'a pas anéantie mais mise sur le chemin de sa résilience et a donné naissance à ce livre, ce malheur merveilleux, qu'elle dédie à son père.

  • La seconde foudroyante, Claire, tu sais ce que c'est ? Un soir d'orage quand elle était enfant, son grand-père avait sorti sa montre de sa poche. C'est elle, la seconde foudroyante, cette petite aiguille dans son cadran. Tu vois comme elle va vite ? Un-deux-trois-quatre - une seconde ! Maintenant, regarde l'éclair... et tends l'oreille... Barcelone, des années plus tard, dans le quartier des expatriés français. Un rire éclate dans la foule, que Claire reconnaît aussitôt ! Un-deux-trois-quatre - un visage succède au rire -, Stéphane, l'homme qui l'a quittée autrefois sans explication. L'histoire ne reprend jamais telle qu'on l'attend. Sur le point d'ouvrir à Barcelone une galerie d'art contemporain, Stéphane entraîne Claire dans sa recherche d'un jeune artiste : un peintre espagnol qui a fait sensation lors d'une exposition, mettant en scène sa propre disparition... Laure de Pierrefeu a longtemps vécu à l'étranger avant de revenir s'installer en France. Elle a passé cinq ans à Barcelone. La Seconde foudroyante est son premier roman.

    Sur commande
  • Dans ce recueil de 112 textes qui vont des anecdotes les plus délirantes aux tranches de vie les plus intimes, Vinvin distribue ses notes à l'amour, la mort, les moutons, le sexe, la corrida, la religion, son proctologue, les traditions, les Monty Python, l'acupuncture sino-québécoise et une centaine d'autres sujets louches. Ce livre qui peut se picorer dans le désordre mérite aussi une lecture dans l'ordre ; il révèle alors, pour qui creuse un peu, un fil rouge qui nous conduit aux fins fond de notre humanité, pour le meilleur ou pour le pire... Cyrille de Lasteyrie alias Vinvin, est auteur. Il a exercé pour la publicité, la télévision ("Le Grand Webze" et "Le Vinvinteur"), l'internet (les web séries "Bonjour America", "J'en crois pas mes yeux"), la radio (Europe 1), et le théâtre où il a écrit et interprété "À mon cher moi" (mis en scène par Michèle Laroque) puis "Et il est où le bonheur ? (dans ton cul)" au Point Virgule. L'histoire de cette aventure éditoriale et le clip du livre sont sur 2020.ninja. Avec les dessins de P'tiluc, Romain Pujol, Davy Mourier, Charlie Poppins, Laurel, Geoffroy Monde, Fabienne Legrand, Fouapa, Gronaldo et Alexia Savey. Illustration de couverture de Cléo de Lasteyrie.

    Sur commande
  • A l'instar du « Monsieur Jourdain » de Molière qui faisait de la prose sans le savoir, les générations Y et Z défrichent et inventent une langue du quotidien dans laquelle l'image est le vecteur central de leurs échanges et qui s'exprime sur Instagram, Snapchat, Vine et Tumblr.
    Il leur fallait une langue maternelle générationnelle qui leur ressemble. Le « pic speech » s'est imposé à eux. Expression du métissage culturel, de leurs visions joyeuses et sarcastiques sur le monde et également de leurs valeurs, ce mode communicationnel via l'image est surtout une langue d'engagements identitaires où l'émotion est le moteur créatif.

    Cet ouvrage propose une grille de lecture pour mieux appréhender cette nouvelle forme d'expression qui influence déjà notre manière de communiquer.

    D'ailleurs, peut-être parlez-vous le pic speech sans le savoir !

    Sur commande
  • Comme le dit si bien Simone de Beauvoir « on ne naît pas femme, on le devient ». J'ai attendu 53 ans pour devenir celle que je suis aujourd'hui. Un processus long, parfois douloureux mais extraordinaire d'amour, de partage et de soutien. Ma transition d'homme vers femme, je l'ai choisie du début à la fin, ma particularité étant d'effectuer ce changement du jour au lendemain. Je suis entrée à l'hôpital en tant qu'homme et en suis ressortie cinq jours plus tard en tant que femme. J'ai l'audace de croire que ce livre pourra aider d'autres personnes dans la même situation, des parents, des proches, des amis. Leur donner une nouvelle vision de ce que les personnes dysphoriques du genre vivent.

  • Chroniques du sens

    ,

    • Kawa
    • 1 Août 2014

    Les Chroniques du sens vous invitent à découvrir, au travers de 32 espaces sémantiques, et autant d' illustrations, de véritables odes à la vie. L' écriture de ces instants de réflexion, qui prennent leur source au coeur d' une vie contemporaine effrénée, remet au goût du jour une sagesse presque antique, avec la subtilité d'une écriture musicale, délicate et d'une incroyable modernité. Par ce recueil, faites des sens et du sens votre objectif quotidien.
    Née en 1980, d'un père bouddhiste thaïlandais et d une mère provençale, Nathie Nakarat est une touche à tout. Directrice des activités digitales dans un grand groupe, elle ne cesse de rechercher un sens au quotidien qu'elle aime enrichir d'art et de musique. Les mots sont certainement sa meilleure arme. Les illustrations de Rery, artiste franco-canadienne d'origine taïwanaise, complice de toujours, renforcent encore les chroniques de traits d'une sensibilité multiculturelle.

    Sur commande
  • Amours déchirées

    ,

    • Kawa
    • 24 Novembre 2015

    L'amour, ça déchire, ça émeut, ça remue, ça enchante, ça fait rêver, ça donne du plaisir, ça fait souffrir et ça fait vivre aussi !

    Ce livre est né d'une rencontre entre deux êtres que rien ne prédestinait à s'associer sur un sujet aussi sensible, aussi riche et inspirant... Ils ont mélangé leurs histoires, en ont inventé d'autres...La vie et ses mystères...
    Lui, photographiant pour son plaisir des déchirures sur les murs, elle, écrivant dans son coin sur les siennes..
    Plongez dans ces amours déchirées comme dans un livre d'images remuantes. Vous y reconnaitrez sûrement celles que vous avez vécues ! Laissez vous porter par ces mots d'amour, de détresse, de tendresse, de désir. Ils éveilleront sans doute les vôtres !

    Sur commande
  • « On ne sort pas du parc ! », une phrase qui scandait nos étés dans le château de ma belle-famille. Cette injonction, destinée à protéger enfants et animaux des dangers de l'extérieur, cachait en fait bien d'autres messages subliminaux.

    Sur commande
  • Précoce ? Vous avez dit précoce ? Osez venir avec moi ! Plongeons ensemble à la découverte de l'univers d'Alice, celui d'une enfant précoce ! Facile me direz-vous ; elle doit avoir 15 de moyenne, elle réussit tout ce qu'elle touche, et elle fait la fierté de ses parents..

    Sur commande
  • Un jour, un t-shirt

    Thierry Thévenin

    • Kawa
    • 21 Mars 2015

    Quel est le point commun entre un un supporter de l'Italie au foot et un photographe ? Entre Dark Vador et Snoopy ? Entre un marathonien et un graffeur ? Réponse : les milliers d'internautes qui ont suivi jour après jour la performance « Un jour, un t-shirt » ! Jour après jour ? Oui ! Pendant plus de 1000 jours, Thierry Thévenin - aka Thet Motou - a porté, s'est fait photographié et publié sur son profil Facebook un t-shirt différent.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Croquis sans crayon

    Henri Kaufman

    • Kawa
    • 6 Avril 2010
    Sur commande
  • Louise est une vieille dame malicieuse au caractère bien trempé, mais c'est aussi un grand Nez de la parfumerie. Son monde est peuplé de senteurs : elle connecte aux mondes invisibles avec le bois de santal, apaise avec le petit grain bigaradier et donne (et trouve !) le sourire avec le jasmin. Elle n'hésite pas non plus à utiliser le poivre, au risque et péril des personnes qui l'entourent. C'est d'ailleurs grâce à lui qu'elle fait la connaissance de Maïa. Armée de son alambic et d'une curiosité insatiable, elle a fait le tour du monde pour récolter ses précieuses essences naturelles. Il est maintenant temps pour elle de transmettre son savoir. Peut-être pressent-elle l'importance qu'auront ses précieux parfums dans quarante ou quatre mille ans ? La Vie est un Parfum, Respirez-là ! est une invitation aux voyages : des voyages au coeur de l'âme à travers les parfums, des voyages dans l'espace, partout sur la planète, mais aussi en dehors..., des voyages dans le temps, de 1981 à 6016..., des voyages initiatiques, à la découverte de soi et de l'autre.

    Sur commande
  • Un terrible séisme affectif sera le catalyseur de la décision de porter à l'opinion publique l'indicible, l'inimaginable : en Juin 2013 Gina, la soeur d'Isabelle, enseignante de français à Wuhan en Chine est réanimée suite à deux arrêts cardiaques. Dès son réveil de coma, le diagnostic est asséné brutalement : lésions cérébrales irréversibles. Du difficile rapatriement à la vaine recherche d'une place dans une unité de soins adaptée, puis de l'accompagnement pendant une année jusqu'à la terrible agonie, Isabelle se fait le témoin et le porte-parole du combat de ces « passagers clandestins » que sont les patients en état végétatif chronique et de leur droit à mourir dans la dignité. Dans le souci de dépasser la simple écriture cathartique d'un deuil, de comprendre et d'analyser chaque étape de ce cauchemar aux confins de l'éthique humaine, ce témoignage se nourrit d'une lente introspection portée par un travail de recherche documentaire. Un cri d'alerte porté à l'opinion publique. Une légitime indignation, une interpellation des décideurs pour faire bouger les lignes. Bouleversant !

    Sur commande
  • Alexandre Sap, communicant et patron de maison de disques, auteur de deux ouvrages sur son sujet de prédilection, son métier (« Du Rock et des Marques », Maxima, « Rebirth of the Cool », Kawa) propose aujourd'hui un essai autour de la question de Stendhal, la beauté n'est-elle que la promesse du bonheur ? Il est temps de remettre l'humain et la beauté au centre des préoccupations. En effet, l'art, la culture et l'importance apportée à l'esthétique sont indispensables dans nos sociétés en crise. Plus qu'un ciment social pour une culture partagée, la beauté est la pierre angulaire d'une vie épanouie et harmonieuse. À travers des expériences personnelles, Alexandre Sap en fait le constat. « À sa galerie culturelle d'artiste et sa galerie marchande de business man Alexandre Sap mêle la galerie des portraits de ses rencontres, de Tarantino à Kofi Annan, d'Yves Klein à Laurent Voulzy, de Peter Sellers à Miles Davis, de Lady Gaga au Pape. Chemin faisant, l'hymne à la beauté devient hymne à l'amour, l'amour des autres mais de soi, des villes mais des jungles, du commerce mais de l'humain. La beauté n'appartient qu'à ceux qui la cherchent. A vous de la dénicher dans ces pages qui se suivent et ne ressemblent à aucune autre. » Jacques Séguéla. « Nous avons besoin de la beauté car en plus d'être une expérience intérieure, elle porte en elle quelque chose de transcendant qui nous élève. » Alexandre Sap.

    Sur commande
  • J'ai ressenti ce besoin presque vital de mettre des mots sur mes maux. Cette attente pesante précédant le diagnostic et la mauvaise découverte de l'inconnu qui m'attendait et qui allait bouleverser ma vie ainsi que celle de mes proches. Comment expliquer que la sclérose en plaques allait devenir cette compagne de vie indésirable qu'il fallait impérativement accepter ! Comment admettre que je restais avant tout une femme ! Comment reprendre l'envie de continuer une vie différente mais vivre tout de même. Tant de questions et si peu de réponses. Tant de doutes face à l'incertitude d'un avenir serein. La "SEP" fait peur car elle est incomprise et difficile à cerner par les personnes atteintes, par le corps médical, par l'entourage mais encore plus par tous ceux qui ne sont pas concernés. J'ai voulu par ces écrits informer simplement avec mon ressenti, mes émotions, mes peurs. "Plus jamais moi" m'a permis de me libérer et de penser plus que jamais que la vie est belle même si...

    Sur commande
  • Tous les livres dont le thème est la violence conjugale se ressemblent, et sont ...différents. Cela commence toujours par une histoire d'amour. Et progressivement sans même s'en rendre compte, l'auteure va prendre la route qui mène du Paradis à l'Enfer. Cette route vers l'enfer est pavée de violences physiques, et aussi de violences psychologiques qui sont tout aussi douloureuses. La route est longue, sans sortie possible. La femme est comme engluée, sous l'emprise de son compagnon, jusqu'au jour enfin où elle prend conscience du « no future » et où elle réussit à s'échapper du piège. Le livre de Stéphanie aborde une dimension supplémentaire en décrivant une manipulation effrayante, un chantage affectif de son compagnon, exercé sur leur enfant mis en concurrence avec l'enfant que le violent avait eu avec son ex-femme. Le tango tangue sacrément jusqu'à la dernière page de ce livre qui aidera sans doute les femmes victimes de ces tortionnaires, beaux danseurs de tango jusqu'au jour où ils se transforment en beaux boxeurs

    Sur commande
  • « Je ne peignais jamais mes rêves ni mes envies. En vérité, je sublimais ma réalité propre. ». Peindre pour s'exprimer, peindre pour créer, peindre pour célébrer une victoire commune ont toujours été les devises de l'artiste-peintre Hélène HOPPER qui est le personnage principal du livre de Lisa Jabaly. Depuis son enfance, cette jeune femme n'a jamais été comme les autres de par son handicap et sa créativité. La vie étant une mise à l'épreuve perpétuelle, choisir entre « être » et « paraître » se pose comme une question existentielle. Elle espère secrètement un monde où chacun change de regard au lieu de changer de trottoir. Pour Hélène, créer, c'est se sentir investie d'une mission. Elle souhaite plus que tout réaliser son rêve malgré son handicap. Elle est plus que jamais déterminée à renverser les barrières du possible et de l'impossible pour faire changer les mentalités. Nietzsche pensait que l'on pouvait faire de sa vie une oeuvre d'art. Et vous, croyez vous à l'esthétique de l'existence ? Ce livre est une quête spirituelle et une invitation à suivre ses rêves pour y trouver sa vérité. Il y a du merveilleux, de l'émotion, du suspense et surtout une énorme générosité dans cette histoire universelle qui résonne en chacun de nous.

    Sur commande
empty