La Bisquine

  • Elisabeth l'européenne : fille de France et reine d'Espagne Nouv.

    Partout en Europe, aux XVIe et XVIIe siècles, des femmes accèdent au pouvoir : Marie Tudor puis Élisabeth 1re en Angleterre, les régentes en France, les Gouvernantes aux Pays-Bas. La féminisation de la scène politique est une caractéristique de cette époque, pourtant peu étudiée jusqu'à récemment. La fille aînée d'Henri IV, Élisabeth, née en 1602 - 12 mois après le futur Louis XIII - dut quitter son pays à 13 ans pour épouser le Prince des Asturies, futur Philippe IV d'Espagne, dont la soeur Anne d'Autriche vint en France épouser Louis XIII. Attachée à son pays natal, celle que les Espagnols appellent Isabel de Borbón devient d'une loyauté sans faille envers l'Espagne dès qu'elle a un fils. Elle gagne en influence, jusqu'au jour où son époux, pourtant sous l'emprise de son conseiller favori depuis vingt ans, déclare : « Mon favori, maintenant, c'est ma femme ». Par sa fille Marie-Thérèse, Elisabeth ouvre la voie à la branche espagnole des Bourbons, toujours sur le trône d'Espagne.

  • L'histoire de l'ensemble des 200 réalisations et institutions que Napoléon à créer pour restaurer la France.

    Sur commande
  • « Encore un livre sur le château de Malmaison » direz-vous ? Non, ce n'est pas son histoire que l'auteure nous raconte : ce livre est tout sauf un "livre de femme pour le public féminin" ! C'est presque un essai : en historienne, elle nous dévoile ses analyses et nous confie ses réflexions politiques, en proposant même des pistes nouvelles.

    Sur commande
  • Fait généralement méconnu, Nice a été française bien avant l'année 1860.

    Partant de ce fait historique, l'auteur tente d'en comprendre les causes et les conséquences, ce qui l'amène à explorer l'Histoire économique et financière ; il nous brosse ainsi un tableau original et inhabituel de la Révolution, nuançant au passage certains portraits de ses acteurs emblématiques.

  • L'histoire de deux hommes que tout oppose, qui au lendemain de la seconde guerre mondiale vont construire une alliance contre Staline.

  • Roturier de naissance, aristocrate de coeur, républicain en Amérique où il se battit pour l'Indépendance avant Lafayette, monarchiste en France, présent aux côtés de la famille royale lors de la journée du 20 juin 1792 aux Tuileries, il fut le dernier à tenter de sauver la Reine (Affaire de l'oeillet), plus tard il connaîtra lui-même la Conciergerie ! Poursuivi par une femme éprise de vengeance, abhorré et envié par certains élus du peuple, il fut toujours suspecté et surveillé sous l'Empire...à juste titre ; il mourra traître à la patrie dans l'espoir du retour des Bourbons lors de la campagne de France de 1814. Rougeville a aussi écrit sur sa vie, son intériorité : passé au filtre du commentaire de l'historienne, ce matériau ajoute des nuances pleine d'humanité.

  • Comme dans toutes les armées d'Europe à cette époque, le service de santé aux armées français ne dispose pas des moyens dont il aurait besoin. Pourtant la France fait figure de modèle avec des hommes exceptionnels dans les disciplines que sont la chirurgie, la médecine et la pharmacie, tant par leurs personnalités que par leurs inventions et leurs réalisations au service du soldat blessé et de l'être humain tout simplement.

  • Voici la première biographie de la Maréchale Lannes, duchesse de Montebello, célèbre en son temps (1782-1856) que l'Histoire a ensevelie avec la chute de l'Empire. Une femme brillante, énergique et généreuse qui sut perpétuer la mémoire du plus populaire des Maréchaux de l'Empire, tout en assumant ses propres engagements publics et privés et en sauvegardant son intimité familiale. Stendhal écrit même à son propos : de telles âmes sont rares. D'abord proche de Joséphine, puis ambassadrice aux côtés de Jean Lannes, mère de 5 enfants et veuve à 27 ans, elle reçut la mission d'accueillir et d'éduquer «à la française'' l'Impératrice Marie-Louise en qualité de Dame d'honneur. Cette position unique pour une femme au milieu de tant d'hommes va lui conférer un pouvoir d'influence qui grandira au fur et à mesure que s'annonce la chute. Ce pouvoir, réel, suscitera des jalousies qui se transformeront en représailles au moment du changement de régime. La Maréchale restera fidèle à l'Impératrice et à son fils et tentera de les sauver des desseins autrichiens. A la Restauration, la duchesse de Montebello s'engagera aux côtés des libéraux dans l'expérience du journal Le Globe qui lancera le Romantisme et provoquera les Trois Glorieuses. Elle ouvrira ses salons aux doctrinaires. Stendhal s'y faufilera pour noter les anecdotes et croquer les personnages qui alimenteront son oeuvre romanesque. L'auteur, après sept années de recherches dans les fonds d'archives publiques et privées pour la plupart inédites, nous donne ainsi un regard neuf sur d'autres sujets de l'Histoire comme Talleyrand et son double jeu dès 1801, Marie-Louise plus impératrice qu'on ne le dit, l'affaire «Neipperg'' piège de Metternich... Ce livre est à la fois un voyage très concret dans l'époque, et offre une vision distanciée des événements due au point d'observation féminin.

  • L'affaire Brierre

    Alain Denizet

    A travers cette affaire judiciaire, l'auteur nous fait entrer de plain pied dans la vie quotidienne d'un village à l'orée du 208 siècle, non par l'habituelle voie du roman mais par les archives et les articles de presse. L'auteur relate la naissance du "journaliste enquêteur" : en suivant l'ingérence de la presse tout au long du processus judiciaire, nous fait découvrir la vie d'un village d'Eure-et-Loir niais aussi l'évolution de l'opinion publique.
    Après un procès à charge, cette affaire connut un rebondissement inattendu : la grâce du condamné par Emile Loubet réveilla l'hostilité des antidreyfusards ; La presse internationale, de l'Espagne à l'Australie en passant par la Russie et les Etas Unis, s'en fera l'écho jusqu'en 1910.

  • Une présentation des campagnes de la Grande Armée qui va au-delà du domaine militaire grâce aux thématiques étudiées après chaque chapitre, comme les femmes, la franç-maçonnerie, les coutumes, etc. Une synthèse sur l'organisation des armées d'alors, alliées et ennemies, en donnant aussi leur composition (information qui fait souvent défaut dans les ouvrages de vulgarisation). Une bibliographie spécifique à chaque thème donne au lecteur une aide précieuse pour poursuivre sa recherche s'il le souhaite.

  • "C´est en passant du service "à la française", caractéristique de l´Ancien régime au service "à la russe", qui se généralise sous l´Empire que va se construire notre renommée d'excellence dans l´art de la table et la gatronomie."

    Sur commande
  • Ils n'auraient pas dû se rencontrer : un homme d'une lignée aristocratique, une femme née de père inconnu, fille du peuple. Henri de Toulouse-Lautrec (1864-1901) et Marie-Clémentine Valadon (1865-1938) choisirons tout deux de s'exprimer impétueusement dans la peinture. Il décidera d'être en marge de son milieu, quittant ce monde à presque 37 ans, laissant une oeuvre novatrice et multiforme, incomprise par la majorité des contemporains. Suzanne - c'est ainsi qu'il la prénomme - n'aura de cesse de sortir de sa condition et de réussir en tant qu'artiste peintre, à l'égale de ceux dont elle fut le modèle : elle apprendra en observant, jamais découragée d'avoir choisi le combat, Reconnue de son vivant, elle décède dans sa 73e année. Parmi les annexes de l'ouvrage, une est consacrée aux femmes peintres du XIXe. Pour les lecteurs de livres d'Histoire, intéressés par la sociologie de la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Amateurs de peinture, à noter : début octobre 2019 et jusqu'à fin janvier 2020 grande rétrospective Toulouse-Lautrec au Grand Palais. De plus, parmi les annexes de l'ouvrage, une est consacrée aux femmes peintres du XIXe.

    Sur commande
  • Patrice Amarger a déjà publié chez R. Laffont La domination du monde, fresque historique en trois volumes relatant l'invasion de l'Europe par les mongols au XIIIe siècle, et L'exécution de Provence, qui raconte l'expédition ordonnée par François le' contre les hérétiques vaudois du Lubéron en 1545. En septembre 2014, La Bisquine a publié Une splendide petite guerre, l'histoire méconnue de la guerre hispano-américaine de 1898 à Cuba qui aboutit à une pseudo indépendance de l'île.

    Sur commande
  • A l'évocation des noms de ces deux guerriers, des images nous viennent, faites de légende et de mémoire collective ; ce sont deux personnalités idéalisées et souvent instrumentalisées.

    Sur commande
  • Qui fut vraiment Pauline (1780-1825), cette femme dont la représentation oscille curieusement entre une image de Messaline et la Vénus triomphante ?

    Cette nouvelle biographie présente un triple intérêt : nous pénétrons dans son intimité et avons ainsi une vue plus personnelle de la vie familiale de l'Empereur. Nous assistons aux mondanités : moeurs, us et coutumes de la haute société napoléonienne : bals, relations, décors, palais, voyages, toilettes (vêtements et fournisseurs). Et sa maladie nous renseigne sur les soins, les cures thermales, les bains, les remèdes sous le 1er Empire et, hélas, les effets très limités de la médecine de l'époque.

    Sur commande
  • Plus connu pour sa prétendue responsabilité dans la défaite de Waterloo que pour son remarquable parcours militaire et personnel, Emmanuel de Grouchy est enfin peint ici dans toute sa dimension humaine. Voici le portrait d'un noble qui épousa son époque et défendit son pays avec passion et courage sur les champs de bataille ; un homme qui assuma ses choix, subit les conséquences de son indépendance d'esprit et de sa fidélité à ses engagement : voici le portait d'un grand français.

    Sur commande
  • L´aventure humaine et artistique de Jean-Denis Attiret, missionaire jésuite devenu l´un des peintres officiels de l´Empereur de Chine au XVIIIe siècle.

    Sur commande
  • Deux personnalités historiques féminines seulement sur l´Arc de Triomphe : pourquoi et pourquoi ces deux femmes ?

    Sur commande
  • Ici l'on écoute Bonaparte sur le chemin du pouvoir qui se pose des questions sur ses origines, ses croyances, son destin, et aussi Napoléon, battu, résigné, qui envisage sa renommée future et posthume. C'est de plus une occasion d'appréhender les connaissances scientifiques, littéraires et philosophiques de l'époque.

  • 9791092566000 Titre de l'ouvrage: L'Allemagne de Napoléon : La confédération du Rhin 1806 1813 Auteur:
    Alain Pigeard Jean Tulard Editeur: De La Bisquine Date de publication: 12/9/2013 Reliure: Broché Prix public/catalogue hors taxes: EUR 27,49 TVA: 5.5% Prix public taxes comprises: EUR 29,00 Nombre de pages: 357 Langue: français Sujet: Histoire / France Description: La Confédération du Rhin reste actuellement l'un des thèmes les moins étudiés dans l'épopée napoléonienne. Il n'existe, à ce jour, aucun ouvrage complet sur ce sujet en langue française. Pour la première fois, les passionnés de l'époque pourront trouver dans une même livre une synthèse exhaustive des 39 Etats composant la Confédération du Rhin, savoir : Anhalt (Bernburg, Dessau, Köthen), Arenberg, Bade, Bavière, Berg, Francfort, Hesse, Hohenzollern (Hechingen, Sigmaringen), Isenburg, Leyen, Liechtenstein, Lippe (Detmold, Schaumburg), Mecklemburg (Schwerin, Strelitz), Nassau (Usingen, Weilburg), Oldenburg, Reuss (Ebersdorf, Greiz, Lobenstein, Schleiz), Salm (Kyrburg, Salm-Salm), Saxe (royaume), Saxe (Coburg, Gotha, Hilburghausen, Meiningen, Weimar), Schwarzburg (Rudolstadt, Sondershausen) Waldeck, Westphalie, Wurtemberg et Würzburg. Chaque Etat est étudié clairement dans un chapitre distinct. Plusieurs annexes enrichissent cette étude pour permettre une meilleure analyse et un repérage plus facile. On trouve ainsi : l'organisation politique de l'Allemagne avant 1806, le tableau synoptique détaillé des 39 Etats, le traité d'instauration de la Confédération du 12 juillet 1806, les mariages entre familles princières, les échanges de territoires, les régiments de la Confédération du Rhin, les campagnes militaires auxquelles ces contingents participèrent, etc. Sources et bibliographie complètent cette étude. Une carte, utilisable en marque-page, permet d'avoir sous les yeux, à tout moment de la lecture, la géographie des Etats.
    Biographie de l'auteur: Historien et juriste de formation, Main Pigeard a été professeur de droit mais il demeure avant tout un passionné du Premier Empire et notamment d'histoire militaire. Il est I'auteur de plus de cinquante titres sur ta période napoléonienne dont le "Dictionnaire de la Grande Armée" et le "Dictionnaire des batailles de Napoléon" ; il est également le créateur de la reconstitution historique napoléonienne en France en 1984. Î Chercheur, conférencier et actuel président du Souvenir Napoléonien depuis 2012, il a été nommé chevalier de la Légion d'honneur en 2009 pour l'ensemble de son action et de son oeuvre historique.

    Sur commande
  • L'histoire des guerres entre les Etats Unis et l'Espagne.

    Sur commande
  • Voici la biographie d'un homme honoré de son vivant, maintenant méconnu : Benjamin Thompson (1753-1814), fils d'un fermier des colonies américaines mais faisant le choix de l'Angleterre - un temps espion et mercenaire brutal - connut une ascension sociale singulière et devint en Europe Comte Rumford, Ministre en Bavière, et membre de l'Institut en France pour ses découvertes scientifiques. Industriel philanthrope, mais aussi bienfaiteur misanthrope, comme l'on jugé ses contemporains, il fut sans doute un des premiers à être défini comme « citoyen du monde ». Politique et scientifique, expérimentateur génial, il se passionna pour les applications pratiques de ses théories et expériences ; on lui doit une nouvelle conception des cheminées, le chauffage central à la vapeur, les cafetières et les cuisinières modernes. Réformateur social plus qu'énergique, il éradiqua la mendicité à Munich, y créa le Jardin Anglais en 1789 - premier grand parc public au coeur des villes - et élabora les « soupes à la Rumford » qui sauvèrent de la famine nombre d'européens pauvres. Nous lui devons rien de moins que la théorie moderne de la chaleur comme mouvement moléculaire ; il vint en France pour exposer sa théorie qui remplaça celle de Lavoisier et... épousa Madame veuve Lavoisier. Il créa la Royal Institution et la médaille Rumford en Angleterre, le prix Rumford aux Etats-Unis, et fit à Harvard une proposition à titre posthume, que la prestigieuse université ne put pas refuser ! Personnalité d'une ambivalence éclatante - les « éloges » funèbres qu'il suscita, tel celui de Cuvier, sont des bijoux d'ambiguïté - l'unique comte américain mérite de sortir de l'oubli : sa vie extraordinaire nous est raconte´e par Eric Sartori avec son écriture fluide, son style chatoyant et son humour délicieusement dry.

    Sur commande
  • Cyrano de Bergerac est pour le grand public un personnage de théâtre alors qu'on méconnaît souvent l'homme de la première moitié du xviie siècle dont s'est librement inspiré Edmond Rostand : Savinien de Cyrano naquit en 1619 dans un Paris en pleine transformation : sociale, religieuse, architecturale et culturelle. Bergerac était le petit domaine familial situé en... Ile-de-France !
    Libre-penseur, athée, polémiste, il avait beaucoup d'ennemis et utilisa des masques, des leurres. Frondeur, il fut aussi serviteur de Louis XIII et de Richelieu, du jeune Louis XIV et de Mazarin.
    Ses écrits préfigurent les philosophes du xviiie siècle. L'oeuvre théâtrale se résume à deux ouvrages : une comédie complètement délirante et une tragédie féroce en alexandrins. Son oeuvre littéraire est encore grandement méconnue, mais son volumineux roman philosophique L'Autre Monde, avec le fameux Les Etats et Empires de la Lune et du Soleil, est maintenant étudié à l'Université.
    Historien du théâtre et du cinéma, l'auteur signe ici un essai littéraire autant qu'une biographie historique, un ouvrage érudit et ludique sur Savinien de Cyrano, son oeuvre, ses contemporains et leur temps.

    Sur commande
empty