La Bisquine

  • « Encore un livre sur le château de Malmaison » direz-vous ? Non, ce n'est pas son histoire que l'auteure nous raconte : ce livre est tout sauf un "livre de femme pour le public féminin" ! C'est presque un essai : en historienne, elle nous dévoile ses analyses et nous confie ses réflexions politiques, en proposant même des pistes nouvelles.

    Sur commande
  • Roturier de naissance, aristocrate de coeur, républicain en Amérique où il se battit pour l'Indépendance avant Lafayette, monarchiste en France, présent aux côtés de la famille royale lors de la journée du 20 juin 1792 aux Tuileries, il fut le dernier à tenter de sauver la Reine (Affaire de l'oeillet), plus tard il connaîtra lui-même la Conciergerie ! Poursuivi par une femme éprise de vengeance, abhorré et envié par certains élus du peuple, il fut toujours suspecté et surveillé sous l'Empire...à juste titre ; il mourra traître à la patrie dans l'espoir du retour des Bourbons lors de la campagne de France de 1814. Rougeville a aussi écrit sur sa vie, son intériorité : passé au filtre du commentaire de l'historienne, ce matériau ajoute des nuances pleine d'humanité.

  • Voici la première biographie de la Maréchale Lannes, duchesse de Montebello, célèbre en son temps (1782-1856) que l'Histoire a ensevelie avec la chute de l'Empire. Une femme brillante, énergique et généreuse qui sut perpétuer la mémoire du plus populaire des Maréchaux de l'Empire, tout en assumant ses propres engagements publics et privés et en sauvegardant son intimité familiale. Stendhal écrit même à son propos : de telles âmes sont rares. D'abord proche de Joséphine, puis ambassadrice aux côtés de Jean Lannes, mère de 5 enfants et veuve à 27 ans, elle reçut la mission d'accueillir et d'éduquer «à la française'' l'Impératrice Marie-Louise en qualité de Dame d'honneur. Cette position unique pour une femme au milieu de tant d'hommes va lui conférer un pouvoir d'influence qui grandira au fur et à mesure que s'annonce la chute. Ce pouvoir, réel, suscitera des jalousies qui se transformeront en représailles au moment du changement de régime. La Maréchale restera fidèle à l'Impératrice et à son fils et tentera de les sauver des desseins autrichiens. A la Restauration, la duchesse de Montebello s'engagera aux côtés des libéraux dans l'expérience du journal Le Globe qui lancera le Romantisme et provoquera les Trois Glorieuses. Elle ouvrira ses salons aux doctrinaires. Stendhal s'y faufilera pour noter les anecdotes et croquer les personnages qui alimenteront son oeuvre romanesque. L'auteur, après sept années de recherches dans les fonds d'archives publiques et privées pour la plupart inédites, nous donne ainsi un regard neuf sur d'autres sujets de l'Histoire comme Talleyrand et son double jeu dès 1801, Marie-Louise plus impératrice qu'on ne le dit, l'affaire «Neipperg'' piège de Metternich... Ce livre est à la fois un voyage très concret dans l'époque, et offre une vision distanciée des événements due au point d'observation féminin.

  • Voici la biographie d'un homme honoré de son vivant, maintenant méconnu : Benjamin Thompson (1753-1814), fils d'un fermier des colonies américaines mais faisant le choix de l'Angleterre - un temps espion et mercenaire brutal - connut une ascension sociale singulière et devint en Europe Comte Rumford, Ministre en Bavière, et membre de l'Institut en France pour ses découvertes scientifiques. Industriel philanthrope, mais aussi bienfaiteur misanthrope, comme l'on jugé ses contemporains, il fut sans doute un des premiers à être défini comme « citoyen du monde ». Politique et scientifique, expérimentateur génial, il se passionna pour les applications pratiques de ses théories et expériences ; on lui doit une nouvelle conception des cheminées, le chauffage central à la vapeur, les cafetières et les cuisinières modernes. Réformateur social plus qu'énergique, il éradiqua la mendicité à Munich, y créa le Jardin Anglais en 1789 - premier grand parc public au coeur des villes - et élabora les « soupes à la Rumford » qui sauvèrent de la famine nombre d'européens pauvres. Nous lui devons rien de moins que la théorie moderne de la chaleur comme mouvement moléculaire ; il vint en France pour exposer sa théorie qui remplaça celle de Lavoisier et... épousa Madame veuve Lavoisier. Il créa la Royal Institution et la médaille Rumford en Angleterre, le prix Rumford aux Etats-Unis, et fit à Harvard une proposition à titre posthume, que la prestigieuse université ne put pas refuser ! Personnalité d'une ambivalence éclatante - les « éloges » funèbres qu'il suscita, tel celui de Cuvier, sont des bijoux d'ambiguïté - l'unique comte américain mérite de sortir de l'oubli : sa vie extraordinaire nous est raconte´e par Eric Sartori avec son écriture fluide, son style chatoyant et son humour délicieusement dry.

    Sur commande
  • Cyrano de Bergerac est pour le grand public un personnage de théâtre alors qu'on méconnaît souvent l'homme de la première moitié du xviie siècle dont s'est librement inspiré Edmond Rostand : Savinien de Cyrano naquit en 1619 dans un Paris en pleine transformation : sociale, religieuse, architecturale et culturelle. Bergerac était le petit domaine familial situé en... Ile-de-France !
    Libre-penseur, athée, polémiste, il avait beaucoup d'ennemis et utilisa des masques, des leurres. Frondeur, il fut aussi serviteur de Louis XIII et de Richelieu, du jeune Louis XIV et de Mazarin.
    Ses écrits préfigurent les philosophes du xviiie siècle. L'oeuvre théâtrale se résume à deux ouvrages : une comédie complètement délirante et une tragédie féroce en alexandrins. Son oeuvre littéraire est encore grandement méconnue, mais son volumineux roman philosophique L'Autre Monde, avec le fameux Les Etats et Empires de la Lune et du Soleil, est maintenant étudié à l'Université.
    Historien du théâtre et du cinéma, l'auteur signe ici un essai littéraire autant qu'une biographie historique, un ouvrage érudit et ludique sur Savinien de Cyrano, son oeuvre, ses contemporains et leur temps.

    Sur commande
empty