Policier & Thriller

  • Vigo et Sylvain se retrouvent, bien malgré eux, détenteurs d'une somme astronomique. Un type, renversé en pleine nuit, un sac rempli d'argent.Voleur ? Trafiquant ? Peu importe. Seule compte l'odeur des billets. S'ils savaient...
    Le lendemain, une fillette aveugle est retrouvée morte dans un entrepôt. Peu après, une autre est enlevée. Diabétique. Ses heures sont comptées. Le commissariat de Dunkerque est en ébullition. Pour Lucie Henebelle, brigadier de police écrasée par la monotonie des journées ennuyeuses, l'occasion est trop belle. Depuis l'adolescence, elle le traque au travers de livres avec l'espoir secret qu'un jour, elle le trouvera sur son chemin : le psychopathe... Réussira-t-elle à percer le cerveau de celui qui laisse, sous ses pas, une puissante odeur de cuir ? De leur côté, les détenteurs du magot iront jusqu'au bout pour préserver leur fortune. Jusqu'à l'impensable.

  • Dario, Massimo, Gabriele. Trois amis d'enfance. Ils avaient cru s'en être sortis mais, vingt-cinq ans plus tard, advient ce qu'ils redoutaient depuis toujours : la nuit terrible de l'été de leurs 18 ans revient les hanter. Et lorsque la vérité de leur crime resté impuni risque d'éclater, c'est l'amitié d'autrefois qui éclate elle aussi. Ce sont désormais des hommes qui ont une position sociale, une réputation et une famille à défendre. Pour sauver leur présent, ils sont prêts à tout, même à l'impensable.
    Fuite en avant fatale, destins croisés et retournements : dans ce nouveau thriller lancé à cent à l'heure dans les rues de Rome, Gilda Piersanti démonte l'engrenage d'une violence irréversible et dévoile le retour des manipulations de jeunesse qui enfoncent ses protagonistes dans une spirale noircie par la trahison, le ressentiment et même la haine.

  • Lamorlaye, oise.
    Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d'une gamine que vous ne connaissez pas. Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours.

    Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis. Le corps mutilé d'une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l'objet d'un rituel bien précis. Pour Victor Marchai, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l'école, la descente aux enfers commence.

    Aucune relation entre ces deux histoires, à priori. Et pourtant.

    Sur commande
  • Une femme à bout de souffle court dans l'orage. Dans le creux de sa main, un message gravé en lettres de sang : " Pr de retour ". Elle pense être en février, nous sommes fin avril. Elle croit sa mère vivante, celle-ci s'est suicidée voilà trois ans dans un hôpital psychiatrique... Quatre minutes. C'est pour elle la durée approximative d'un souvenir. Après, sans le secours de son précieux organiseur électronique, les mots, les sons, les visages... tout disparaît. Pourquoi ces traces de corde sur ses poignets ? Que signifient ces scarifications, ces phrases inscrites dans sa chair ? Quel rapport entre cette jeune femme et les six victimes retrouvées scalpées et torturées quatre années plus tôt ?
    Pour Lucie Henebelle, lieutenant de police de la brigade criminelle de Lille, la soirée devait être tranquille. Elle deviendra vite le pire de ses cauchemars... Une lutte s'engage, qui fera ressurgir ses plus profonds démons.

    Franck Thilliez est l'auteur de La Chambre des morts, prix des lecteurs Quais du polar 2006, prix SNCF du polar 2007, et de La Forêt des ombres, paru en 2006.

  • Hiver 2006. Coeur de la Forêt-Noire.
    Le froid, la neige, l'isolement... Les conditions idéales pour écrire sur un tueur en série, retrouvé pendu voilà plus d'un quart de siècle.
    Le Bourreau 125...
    Cent vingt-cinq, pour les cent vingt-cinq grammes de chair qu'il faisait prélever aux épouses sur leurs maris, avant de les torturer.
    Aujourd'hui, Arthur Doffre, riche héritier, vieil homme paraplégique, souhaite le ramener à la vie par l'intermédiaire d'un roman. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur de polar occasionnel, a un mois pour écrire, enfermé dans un chalet avec sa famille, Doffre et sa jeune compagne.
    Mais il est des portes qu'il vaut mieux laisser fermées... et très vite, la psychose s'installe.
    Dès lors, une seule idée pour les hôtes : la fuite.
    Mais on ne quitte pas la Forêt-Noire si facilement. Pas avec une voiture mise hors d'état, pas en plein hiver, si loin de tout.
    Ne reste alors qu'une seule solution : combattre ses peurs, repousser la folie, grouper ses maigres forces ; et affronter l'impensable...
    Après La Chambre des morts, prix Quais du polar 2006, Franck Thilliez nous entraîne dans les méandres de la folie et de la perversion, à travers un huis clos intense à la trame diabolique.


  • Fractures

    Franck Thilliez

    Alice Dehaene se recueille sur la tombe de sa soeur jumelle, Dorothée, décédée dix ans auparavant. Une question la taraude : à quoi rime cette photo de Dorothée, prise il y a à peine six mois, qu'elle a récupérée des mains d'un immigré clandestin ?
    Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Son psychiatre à l'hôpital de Lille, Luc Graham, doit lui révéler le résultat d'un an de psychothérapie, lui apporter cette lumière qu'elle recherche depuis si longtemps. Mais les événements étranges qui se multiplient autour de la jeune femme vont l'en empêcher : son père, agressé chez lui à l'arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu'elle découvre dans sa douche, à propos duquel elle n'a pas le moindre souvenir ; et cet homme retrouvé nu à un abri de bus et qui semble avoir vu le diable en personne.
    Grâce à l'intervention de Julie Roqueval, assistante sociale en psychiatrie, Luc Graham, d'abord dubitatif, se décide enfin à mener l'enquête. Un aller simple vers la folie...

  • En ce torride mois d'été romain, le petit Mario, dix ans, ne monte pas sur la terrasse de son immeuble pour y prendre l'air, mais pour épier son voisin du dernier étage, monsieur Ruper, un homme sans histoire qui vit seul et mène une vie rangée. Personne ne lui connaît la moindre relation, personne ne l'a jamais vu rentrer chez lui accompagné, et pourtant... Tous les soirs, Mario l'observe dans sa baignoire en train de coiffer et de savonner une très jolie jeune femme.
    Son ami Riccardo et lui ont décidé d'aller libérer la princesse, parce qu'il n'y a pas d'autre explication : monsieur Ruper l'a enfermée chez lui, elle est sa prisonnière ! Le plus difficile, toutefois, n'est pas de s'introduire dans l'appartement de monsieur Ruper, mais d'en sortir une fois qu'on y est entré...
    Dans ce thriller de l'enfance menacée, Gilda Piersanti interroge les méandres infinis de la perversité. Devenir la proie d'un pervers est une malédiction, une vie entière ne suffit pas pour y échapper. Illusion tragique nous entraîne dans une intrigue aux retournements imprévisibles, comme un labyrinthe dont le tracé se recompose à chaque détour, jusqu'au dénouement... inimaginable. Car la réalité à laquelle nous nous croyons solidement ancrés se révèle parfois n'être que faux-semblant. Le réveil sera alors sanglant, forcément sanglant.

    Sur commande
  • Sur l'île de Capri, le Saut de Tibère, vertigineux promontoire d'où l'empereur romain précipitait ses victimes, est le théâtre du mystérieux suicide d'un touriste suisse. Non loin de là, le corps d'une jeune fille a été retrouvé sous une cloche, momifié et transpercé par une sorte de flèche. Elle avait disparu onze ans plus tôt ; le dernier témoin à l'avoir vue vivante, le fils d'un chef de clan de la camorra locale, avait alors fui l'Italie pour échapper à la justice.
    À Rome, l'inspectrice principale Mariella De Luca a quitté la brigade criminelle pour rejoindre une nouvelle cellule d'Europol chargée de coordonner les services de police à l'échelle européenne. La disparue de Capri attire son attention quand d'autres corps transpercés sont identifiés en Écosse, près d'Oxford, à Copenhague, à Amsterdam, à Rome.
    Sur les traces d'un serial killer qui opère impunément depuis onze ans dans toute l'Europe, Mariella resserre peu à peu son étau autour de Capri. Mais se mettre en travers des affaires de la camorra peut s'avérer très dangereux. Surtout lorsque l'on réveille les passions enfouies d'une famille mafieuse qui, entre fidélité et trahison, se révèle digne de la tragédie antique.

    Sur commande
  • Ancien bras droit du narcotrafiquant Arthus Graham, respectée de la profession, Alexandra Blaque, jeune femme qui a laissé derrière elle les trottoirs de Vitry-sur-Seine pour gravir les marches des palaces de Paris à Ibiza, purge aujourd'hui une longue peine de prison. Appartements transformés en ateliers de production de pains de coke, caves et escaliers gangrenés par le deal, policiers désabusés, caïds hyperviolents à peine sortis de l'enfance...
    Même si la menace du gang la hante souvent, celle qui déclarait encore quelques années auparavant : " J'ai seize ans et la médiocrité me terrorise. Je sais menacer, mettre à exécution " a décidé de tirer un trait sur sa jeunesse de soldat pour commencer une nouvelle vie et aller vers le soleil. Mais on ne trahit jamais impunément. Et à sa sortie de prison, Alexandra voit son passé ressurgir avec violence.
    Avec l'aide d'une journaliste d'investigation farouchement déterminée à faire toute la lumière sur ce monde interlope, elle va affronter la vengeance des clans et tenter de retrouver Nicolas, celui qui lui a appris l'amour, le seul à qui elle n'a rien à cacher, le seul à être craint de tous. Ses vieux démons réveillés, Alexandra se lance dans cette quête dangereuse, entre amour, paradis perdus et vendettas fratricides, avec la détermination de celle qui n'a plus rien à perdre.

    Sur commande
  • Zone 52

    Suzanne Stock

    Melissa Stacker court du matin au soir. À l'université de Chicago, où elle suit ses cours de médecine. Dans un restaurant du centre-ville, où elle travaille comme serveuse pour joindre les deux bouts. Elle court encore, en cette froide soirée d'hiver, pour échapper aux deux hommes qui la poursuivent près de la gare et la rattrapent sur le quai.

    Dans sa fuite, la jeune femme tombe sur les rails. Un train fonce droit sur elle. Il va l'écraser... Mais la mort l'épargne miraculeusement.

    Le cauchemar ne fait pourtant que commencer. Ses agresseurs sont déterminés à en finir avec elle. Et Melissa ne va pas tarder à découvrir que ce danger-là n'est pas le pire : de mystérieux inconnus sont lancés à ses trousses. Ils se réclament de l'État et ne reculeront devant rien pour la capturer. Alors qu'elle tente de se soustraire à cette traque, les certitudes de Melissa vacillent une à une. Est-elle vraiment la personne que tout le monde croit ? Et si sa vie n'était en fait qu'un monstrueux mensonge ? Un mensonge destiné à cacher un secret dépassant l'entendement.

    Le secret de la zone 52.

    Sur commande
  • Un camion traverse le bois d'Aston Hill, en Angleterre. Cristina, confortablement installée dans la cabine, accompagne des tableaux qui retournent en Italie après avoir été exposés à Oxford. C'est le mois d'août, la soirée est douce, la route est libre et les chauffeurs discutent tranquillement de foot.
    Cristina s'endort. Elle se réveillera en butte à une réalité qu'elle n'aurait pu imaginer, même dans ses pires cauchemars.
    L'inspecteur principal de la brigade criminelle de Rome, Mariella De Luca, invitée à Oxford par ses collègues britanniques, est appelée à la rescousse car le chief inspector Mark Farrell doit faire face à une scène de crime incompréhensible : le camion transportant les oeuvres d'art a été retrouvé immobilisé à la lisière du bois, les deux chauffeurs ont été assassinés, pourtant aucun tableau n'a été dérobé. Cristina, elle, a disparu.
    Le compte à rebours est en marche pour la retrouver, mais Mariella De Luca est rappelée d'urgence à Rome sur une autre affaire de disparition, hypermédiatisée, qui bouleverse l'Italie. Car celle qu'on appelle déjà « la petite Barbie » n'a que douze ans et elle s'est volatilisée en plein coeur de Rome, à deux pas de chez elle, sur un chemin qu'elle emprunte tous les jours.
    Très vite, Mariella se retrouve plongée dans l'univers des réseaux sociaux, où le désir de raconter sa vie semble, pour tant d'adolescents, tellement plus fort que celui de la vivre. Et si elle n'oublie pas l'enquête anglaise, elle sait qu'il lui faut progresser rapidement dans ce « monde merveilleux » où règne dangereusement la confusion entre vie réelle et vie virtuelle, car les meurtriers ne tuent pas sur la Toile, mais dans la vraie vie.

    Sur commande
  • Chef Marmont, un Indien Osage de l'Oklahoma, ranger et membre du conseil des sages, est en visite officielle dans le village de Laprade, près de Montauban. Malgré les vives réactions que sa présence suscite parmi la population locale, il est censé recevoir un lopin de terre offert par la municipalité à son peuple en vertu de l'amitié qui lie la nation Osage et les habitants de la commune depuis le XIXe siècle.
    Mais l'enlèvement d'une fillette et une série de meurtres rituels qui frappent la région en décident autrement.
    Sur les traces de Claire Tourment, lieutenant de gendarmerie qui, le temps d'une enquête, devra jouer les chamanes, il se retrouve coincé en France, emporté dans les méandres d'une affaire de vengeance et de folie destructrice à laquelle, malgré lui, il devra prendre part.
    Car il est des héritages que l'on n'est pas libre de refuser.

    Sur commande
  • Trois accords en boucle, un riff de guitare, un refrain. Something In The Night.
    Ils sont des dizaines de milliers à avoir entendu cette chanson. Six d'entre eux en mourront. Quatre hommes et deux femmes dont le seul lien est leur passion déraisonnable pour une star, Bruce Springsteen, le Boss. Six fans traqués par la mort de concert en concert, de Madrid à Hambourg, à Londres, Paris et Anvers. Suicides ? Accidents ? Une loi des séries à laquelle Damien, gendarme passionné de musique, ne peut croire.
    Il entraîne malgré lui son frère, le commissaire Guillaume Le Guen, dans une enquête aux quatre coins de l'Europe qui ne cesse de les ramener au plus profond d'eux-mêmes. C'est leur monde qui menace de s'écrouler, vingt années de passion partagée. C'est leur vie qui est en jeu. Après La Promesse du feu, Mikaël Ollivier entraîne son duo de flics dans une plongée inquiétante dans le monde des fans. Ce sont leurs propres démons que les frères Le Guen devront affronter pour découvrir ce quelque chose qui se cache dans la nuit et sème la mort.
    Car comme il est dit dans la chanson de Springsteen qui donne son titre au roman : « Rien n'est oublié ni pardonné ».

    Sur commande
  • Le matin du nouvel an, une femme disparaît. Une année auparavant, à Rome, une autre femme a disparu, mais sa fille refuse toujours de le déclarer à la police.
    Le début d'une nouvelle saison meurtrière ?
    D'une affaire à l'autre, l'inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière la belle Silvia Di Santo démêlent bientôt un terrible écheveau, où s'entrelacent règlements de comptes familiaux, problèmes d'argent et intrigues politiques. Où surtout, chaque fois, une voix absente semble chercher à se faire entendre. pour crier vengeance.Une habitation isolée dans le Montana, par un beau matin d'été...
    Après Rouge abattoir, Vert Palatino (prix polar dans la Ville), Bleu catacombes (prix du polar méditerranéen, prix du polar SNCF) et Jaune Caravage, Vengeances romaines ouvre un nouveau cycle des Saisons meurtrières. On y retrouve l'inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière Silvia Di Santo, l'hiver, dans les rues de Rome, sur les traces de deux femmes disparues.
    Vengeances romaines pose également trois questions essentielles : la condamnation de la loi des hommes et la peine purgée par celui qui a tué le rendent-elles quitte de toute responsabilité envers sa victime ? L'absence d'un être aimé peut-elle nous vampiriser au point de ne nous laisser vivre que pour le garder vivant en nous ? Enfin, la vengeance peut-elle offrir un exutoire à la souffrance ?

  • Marne-la-Vallée, un soir d'hiver, à quelques semaines des élections.
    Patrice et Mathilde provoquent un accident.
    Sur les genoux de la victime, une enveloppe contenant un dossier et de l'argent. Leur décision est vite prise : ils dérobent l'argent et cherchent à monnayer le dossier. Mauvaise idée. Les propriétaires des documents retrouvent rapidement leur trace. Aussitôt une chasse à l'homme s'organise. Deux jours durant, les événements s'enchaînent et la mort, inexorablement, fait son travail dans ce récit choral où l'on suit séparément les différents personnages pour dévoiler les facettes d'une réalité plus complexe et plus sombre qu'il n'y paraît.

  • Eté 2003, en pleine canicule, les catacombes romaines battent tous les records de fréquentation...
    jusqu'à ce qu'un groupe de visiteurs réfugié dans ces chambres froides d'un genre nouveau tombe nez à nez avec une tête coupée. L'inspecteur principal Mariella De Luca se voit rapidement contrainte d'interrompre son idylle amoureuse en bord de mer. D'autant que les catacombes ne sont pas les seuls lieux à faire perdre la tête aux Romains... L'enquête vient à peine de débuter que déjà lés décapitations se multiplient.
    Mais quel rapport peut-il exister entre une star internationale du monde de l'art et une paisible directrice d'orphelinat ? Et quel sens faut-il donner à cette référence macabre au mythe de Judith, héroïne biblique qui, de son bras armé, tranche la tête du général ennemi ? Récit passionnant d'un amour trahi, Bleu catacombes nous conduit de main de maître jusqu'aux sources de la tragédie.

    Sur commande
  • Rome, automne 2006, la Nuit Blanche bat son plein, la ville est en ébullition. Des torrents de jeunesse se déversent dans les rues et convergent vers le Gazomètre, nouveau symbole des nuits romaines, véritable phare dressé face à la Ville éternelle.
    Mais l'aube sera sanglante, une jeune fille est retrouvée atrocement mutilée sur les quais du Tibre.
    La fin des vacances prend alors des allures de cauchemar pour l'inspecteur principal Mariella De Luca, qui se retrouve subitement plongée dans l'univers fragile et cruel de l'adolescence. Entre naufrage des couples et menaces de la mafia russe, mères seules et enfants à la dérive, Mariella tente de dénouer les fils d'une liaison dangereuse, à l'âge où le mensonge apparaît comme l'unique défense et la mort, une seconde vie.

  • Le commissaire Fratier est sur le point d'être mis en examen. Depuis trop longtemps, il est lié à la pègre dans sa ville de Nancy et le témoignage de Loriane Ornec, qu'il a corrompue quand elle était dans son service, pourrait bien l'envoyer en prison.
    Il décide de la supprimer et contraint Alice Résilia, une ancienne terroriste de la mouvance gauchiste instrumentalisée par le pouvoir, à exécuter cette tâche.
    Mais Loriane Ornec disparaît.
    Rival de Fratier, Shadi Atassi, qui règne sur le crime organisé nancéien, est amoureux de la jeune femme et mobilise ses troupes à sa recherche. Il soupçonne Fratier d'être mêlé à sa disparition... mais surtout Patrick Jade, un homme glacé, au passé de tueur, qui représente pour eux tous, Fratier, Ornec, Atassi, une menace terrifiante.
    Roman de la nuit et de la corruption, roman choral, La Ligne de tir, mécanique implacable, nous entraîne imperceptiblement d'un univers à un autre, du roman noir au thriller, et nous invite pour une plongée oppressante dans le repaire de Jade, homme granitique, citadelle imprenable, point sombre dont chacun subit l'attraction et vers lequel tous convergent.

    Sur commande
  • Festival de Cannes. Eddy Neustatt, producteur fauché, veut lancer son film Matin d'hiver. Oui, mais le long-métrage n'est pas bon. Et l'actrice, ravissante, est inconnue. Quelle combine trouver pour que les médias en parlent ?
    Eddy Neustatt a de bonnes idées : il engage deux gardes du corps, Costes et Bernstein, pour sa jolie comédienne. Rien de tel que d'être accompagné de " gorilles " pour avoir l'air important. Mieux, Eddy Neustatt embauche un grand voyou pour enlever l'actrice et capter l'attention.
    Bon calcul : les journaux télévisés européens, américains, asiatiques, titrent aussitôt sur : " Kidnapping au festival. Du jamais vu ! " Enfin le succès ! L'actrice devient célèbre et les distributeurs se battent pour acheter le film. Banco !
    Seulement voilà, les gardes du corps sont moins bêtes que le producteur ne le pensait... et, plus menaçant encore, le truand-kidnappeur n'obéit plus.
    Ça va mal se terminer !
    Un roman noir. Mais un roman drôle dans le milieu du cinéma.

    Sur commande
  • Tenerife, ses charters, ses plages bétonnées, son volcan, ses mystères, et Vicente Clavijo Rodriguez, sorte de détective privé, plus intéressé par les parcours de golf que par la recherche de clients. Mais il faut parfois se mettre au boulot. Alors l'ancien flic de Barcelone passe à l'action et enchaîne les enquêtes, où se dévoilent les drames, les lubies et la folie des hommes. Vicente, à la fois dilettante, drôle et généreux, aime la vie, aime les gens, aime son île, mais ne peut s'empêcher de jeter un regard acide et lucide sur Tenerife et ses habitants. Ses aventures, parfois sombres, parfois légères, sont souvent teintées de ce réalisme magique emprunté aux grands auteurs sud-américains.

  • Sur commande
  • L'approche

    Colin-Olivier P.

    Il y a des jours comme ça où on a un problème urgent à résoudre.
    Aussi, ce matin, le patron d'une unité discrète des Services spéciaux doit-il se débarrasser de Delkacem, un Beur doué, beau, séducteur et ambitieux, qui a le culot de créer un " parti musulman " en France. Il agace Delkacem ! Ah ! s'il pouvait se faire assassiner... Oui, mais par qui ?

    Sur commande
  • Auguste Brodier, policier à la retraite, est précipité du haut d'une falaise par un certain Alain Malangeaux, bouquiniste sur les quais de Seine. L'agresseur chuta avec sa victime. Or rien apparemment ne liait ces deux hommes. Alors ? Acte de folie ? Vengeanceoe Querelle ? Jalousieoe Affaire de moeurs.
    L'enquête du commissaire Jean Schneider l'amène à croiser la belle Chloé, la thésarde, et Antoine, l'archiviste et surtout à revisiter le Paris de mai 68, son Quarier Latin, notamment cette nuit du 10 au 11 mai, rue Gay Lussac, où policiers et manifestants s 'affrontèrent avec une rare violence.
    Une nuit d'émeute fixée à jamais sur les clichés du photographe Olivier Garbon. D'où émergent les figures du CRS Brodier et celle du géniteur du bouquiniste, de part et d'autre de la barricade; d'autres protagonistes aussi comme Raoul Delraux, flic manipulateur et déjanté, plus tard recyclé dans une agence de gardiennage et à la direction d'une officine d'extrême droite.
    Et si la double mort de la falaise trouvait son explication cette nuit là ?
    Personnage halluciné, serial-killer obsédé par la mélodie des « Marches du Palais », Delraux va transformer l'enquête en une course poursuite mortifère où tout le monde semble avoir perdu ses repères : Chloé s'amourache d'un flic; Antoine, pervers polymorphe, subit les outrages de Jade, travesti asiatique; et l'histoire rebondit étrangement dans l'arrière salle d'un Eros Center d'Amsterdam.
    Un Polarchives qui explore les archives de mai 68, celles de l'enquêteur-journaliste Philippe Labro, celles du préfet Grimaud également, et qui repose la question : y-a-t-il eu des disparus en mai 68 ?

    Sur commande
  • À Sant'Andrea del Monte, un petit village de Calabre, une jeune femme qui a collaboré avec la justice en dénonçant sa famille mafieuse est retrouvée noyée dans sa baignoire. Elle a ingéré de l'acide chlorhydrique : une mort atroce qui évoque une exécution plutôt qu'un suicide. Son père, Don Alfredo, est l'un des boss les plus puissants du Bunker, l'organisation criminelle qui domine le trafic de cocaïne en Europe.

    À Zurich, Giulia, la petite-fille de Don Alfredo, pensionnaire d'une luxueuse école privée, tombe amoureuse de Lorenzo. Il est jeune, journaliste, et sa mère a autrefois été tuée dans un attentat qui visait son père, procureur en lutte contre. le Bunker.

    Giulia ignore tout des activités mafieuses de sa famille. Et alors que Lorenzo, qui mène l'enquête, s'apprête à lui en révéler le vrai visage, il est victime d'une terrible agression.

    Jamais les liens du sang n'ont aussi bien porté leur nom. Dans un monde où les traditions séculaires de l'honneur couvrent les luttes de pouvoir, Giulia et Lorenzo pourront-ils échapper aux lois non écrites de leurs familles que tout oppose ?

    Les Liens du silence, véritable drame shakespearien au suspense redoutable, démonte la mécanique complexe d'un système mafieux et nous plonge dans la furie d'une guerre entre deux familles dont les enfants luttent héroïquement contre la fatalité de leur destin.

    Née en Italie, Gilda Piersanti vit et travaille à Paris, où elle écrit en français. Après Le Saut de Tibère, huitième volet de sa série policière Les Saisons meurtrières, centrée autour de la Questura de Rome et de sa jeune inspectrice principale, Mariella De Luca, elle aborde ici un nouveau champ du polar.

    Sur commande
empty