Metailie

  • États Unis de la Terre 2119, les réplicants meurent dans des crises de folie meurtrière tandis qu'une main anonyme corrige les Archives Centrales de la Terre pour réécrire l'histoire de l'humanité et la rendre manipulable. Bruna Husky, une réplicante guerrière, seule et inadaptée, décide de comprendre ce qui se passe et mène une enquête à la fois sur les meurtres et sur ellemême, sur le mémoriste qui a créé les souvenirs qu'elle porte en elle et qui la rapprochent des humains. Aux prises avec le compte { rebours de sa mort programmée, elle n'a d'alliés que marginaux ou aliens, les seuls encore capables de raison et de tendresse dans ce tourbillon répressif de vertige paranoïaque. Rosa Montero choisit un avenir lointain pour nous parler de ce qui fait notre humanité, notre mémoire et notre identité, la certitude de notre mort et de celle de ceux que nous aimons. Ses personnages sont des survivants qui s'accrochent à la morale politique, à l'éthique individuelle, à l'amitié et à l'amour. Elle construit pour nous un futur cohérent, une intrigue vertigineuse et prenante pour nous parler de notre mort et de l'usage que nous faisons du temps qui nous est imparti. Elle écrit avec passion et humour, les outils essentiels pour comprendre le monde.

  • Rosa Montero invite le lecteur à un voyage entre vérité et fiction sous la houlette de la folle du logis, sur des chemins pleins de surprises, mêlant allègrement la littérature et la vie en un cocktail excitant de biographies d'écrivains et d'autobiographie vraie ou fausse.

    A travers un panorama des folies et des faiblesses d'auteurs comme Melville, Goethe, Tolstoï ou M. Amis, ou bien des mécanismes de la passion amoureuse dont elle est elle-même la proie, elle bouscule le lecteur ravi. Elle lui propose une analyse des peurs et des névroses des romanciers, mêlée au récit des aventures et des tours cocasses que sa propre imagination lui a souvent joués.

    Loin de toute analyse universitaire, un livre sur l'imagination et les rêves, sur la folie et la passion, les peurs et les doutes des écrivains, mais aussi des lecteurs. Une défense et une illustration passionnées et jubilatoires de l'écriture, de la lecture et du rêve comme derniers remparts contre la folie.

  • Bogotá est assiégée depuis des mois. Le gouvernement a fui à Carthagène, la guérilla contrôle le sud de la ville et affronte l'armée et les paramilitaires. Tandis que les obus pleuvent sur la ville, deux journalistes étrangers, la belle Islandaise Bryndis Kiljan et le Maltais Olaf K.
    Terribile enquêtent sur une sombre histoire de trafic d'armes entre la guérilla et l'armée, dont les ramifications les guideront à travers une Bogotá clandestine jusqu'aux clés d'un conflit inextricable.
    Dans une deuxième histoire un jeune homme facile se laisse séduire par des hôtesses de l'air qui vont faire de sa vie un enfer.
    De l'humour à l'érotisme en passant par le suspense, Santiago Gamboa maîtrise les registres les plus divers et montre une fois de plus son originalité irréductible.

  • " les jeunes filles mangent assises à une table du côté des vitres, et regardent du coin de l'oeil leurs collègues.
    Elles les passent en revue, les analysent, les dissèquent et les notent comme des veaux sur un champ de foire. ils font de même et cela plaît à laura. [. ] elle ne sait pas encore à quel point elle peut blesser avec son corps ni combien de batailles elle peut gagner avec cette arme-là, mois elle en a l'intuition, " laura travaille dans une usine de l'arrière-pays catalan. elle a dix-huit ans. elle gagne à la tombola du supermarché un voyage à paris.
    Là, elle va rencontrer la passion puis au cours de cette parenthèse, ce temps pour perdre, découvrir ce qu'elle veut elle-même. elle reviendra chez elle différente, elle sera peut-être devenue adulte. un cours récit incisif au charme mélancolique.

    Indisponible
  • La petite manuela vit à barcelone, entre sa mère et sa tante qui vouent un véritable culte au malheur et à la comédie de l'abnégation, mais grâce à son oncle elle découvre aussi les petits plaisirs de la vie.
    Devenue écrivain, elle retourne dans son quartier à la mort de sa mère.

    Indisponible
  • Voici la chronique désespérément vraie d'un combat solitaire : celui que livrèrent, dans les andes centrales, entre 1950 et 1962, les hommes de quelques villages visibles seulement sur cartes d'état-major des troupes qui les rasèrent.
    Les paysans de rancas tentent de s'opposer aux menées de la cerro de pasco corporation, une société minière américaine qui veut clôturer un million d'hectares pour élever le bétail de sa section agricole. la très grande originalité de scorza c'est le ton résolument parodique, humoristique, qui fait intervenir le fantastique pour mieux souligner l'implacable réalisme de ses narrations.

    Indisponible
empty