Entreprise, économie & droit

  • Les auteurs proposent un modèle économique alternatif de type inclusif, axé sur l'innovation verte, l'intégration des générations à venir et le rééquilibrage des finances publiques. Un tel système permettrait d'améliorer les mobilités sociales.

  • Pour que chacun vive mieux, faut-il seulement plus de richesse ? Ou bien faut-il se soucier aussi du développement humain et de la liberté sous toutes ses formes ? Telle est la question cruciale que pose cet ouvrage, qui renoue avec le style et l'ambition des grandes oeuvres économiques du passé. Il a reçu le prix européen du livre d'économie pour l'année 2000.
    « Les pauvres du monde entier n'ont pas de porte-parole plus inspiré et plus convaincant parmi les économistes qu'Amartya Sen. » Kofi Annan

  • À qui profite la croissance ? Quel est le taux optimal de l'impôt ? Comment un État peut-il éviter de faire faillite ? Après le Welfare State, l'heure du Workfare State a-t-elle sonné ? Faut-il se protéger de la concurrence chinoise ?

    Toutes ces questions ont déjà été posées dans l'histoire économique. Voilà pourquoi il est utile d'aller y voir de plus près, comme nous le propose Jean-Marc Daniel avec ces 8 leçons. Aussi savoureuses qu'instructives, regorgeant de portraits insolites - Vauban méditant sur la fiscalité, Newton se ruinant dans la spéculation, etc. -, elles mettent en perspective les missions de la fiscalité, les mécanismes de la création monétaire, le rôle des banques centrales ou le vieux débat entre le libre-échange et l'échange loyal...

    À l'issue de ce voyage pédagogique, Jean-Marc Daniel livre quelques recommandations : aux banques centrales, priées de veiller autant à la qualité qu'à la quantité de monnaie ; aux gouvernements, qui doivent cesser de privilégier la consommation sur l'investissement ; à ceux qui cherchent à échapper à l'impôt en se prétendant solidaires.

  • « Inviter les Français à regarder le monde tel qu'il est ;leur montrer que le monde est moins une menace qu'une chance ; les convaincre qu'ils ont tous les atouts à condition de briser le prisme à travers lequel ils lisent le monde et que briser ce prisme ne signifie pas renoncer aux spécificités et aux ambitions françaises, ni tourner le dos à l'égalité et à la justice sociale, bien au contraire.
    Telle est l'ambition de ce livre.
    Je voudrais transmettre ici un message d'espoir : le monde regarde l'Europe et nous regarde. Je l'ai appris lors de mes rencontres avec un grand nombre de responsables politiques, économiques, sociaux de la planète. Avec tous ceux qui attendent de l'Europe qu'elle «civilise la mondialisation». Car la France et l'Europe avec elle peuvent être des acteurs essentiels de ce nouveau monde globalisé qui émerge depuis une génération. » P. L.

    Sur commande
  • Audience jouée d'avance, poids du dossier, garde à vue renforcée, enquête viciée par la garde à vue, experts et témoins sous influence, enquêteurs investis des pouvoirs du juge : le procès pénal n'est pas équitable. On fabrique l'erreur sous les yeux d'une défense entravée. Aujourd'hui, l'institution judiciaire s'est trouvée un nouveau maître, plus aveugle, plus menaçant encore que l'Etat autoritaire. Le plaignant aux mille récriminations, idolâtré, transfiguré en sainte victime. Le duel des âges barbares, arbitrés entre égaux par un juge indépendant et selon les règles acceptées, respectait bien davantage les acteurs du procès. Ce n'est pas l'esprit d'humanité qui l'a banni de nos lois. C'est l'arrogante prétention du prince à imposer à ses sujets la vérité qu'il croyait détenir. Et nous n'en sommes pas sortis.

  • La France s'est considérablement affaiblie depuis une quinzaine d'années. La progression du chômage semble hors de contrôle et le déficit extérieur ne cesse de se creuser.
    Christian Saint-Étienne démonte le mécanisme infernal, à l'oeuvre depuis longtemps, qui explique la profondeur de la crise que nous traversons. Il indique surtout les voies pour vraiment reconstruire notre appareil de production et repenser notre système institutionnel afin de stimuler une vraie création de richesses en France et d'impulser une sortie de crise en Europe. C'est à cette condition que nous pourrons à la fois croître à nouveau, créer des emplois durables, réduire notre endettement et sauvegarder notre modèle social.
    Il nous reste peu de temps si nous voulons que la France se rétablisse et réaffirme son modèle, qui peut être à nouveau exemplaire.

    Sur commande
  • Ce livre est un cri de colère. Le chômage ne cesse d'augmenter avec des conséquences dramatiques pour notre pays : exclusion d'une partie de la jeunesse, alourdissement inexorable des dépenses publiques, difficulté à financer les retraites...

    Le cercle vicieux est connu. Pourtant, un consensus sur le chômage empêche de faire sauter les verrous de l'emploi.

    Tonique, percutant, ce livre s'attaque, chiffres à l'appui, aux «exceptions françaises », qu'il s'agisse du temps de travail - trop faible - ou du coût du travail - dissuasif pour l'emploi. Car, nous avertit Michel Godet, « il faudra travailler plus pour espérer ne pas gagner moins ».

    Comment revenir à 5% de chômeurs ? Pour libérer l'emploi, il faut des dirigeants compétents, au service de l'intérêt général et capables de s'inspirer de ce qui marche déjà dans la France d'en bas.


    « Tant qu'on n'est pas dans l'iceberg, la croisière peut continuer. La France va se réveiller, comme en 1940, défaite. Le modèle jacobin a montré son impuissance à gouverner la France à la jumelle. Un sursaut est possible à partir des forces vives qui partout dans la société, dans les entreprises ou les territoires se battent pour survivre, innover et partir à la conquête du futur. » M. G.

    Sur commande
empty